Politique


Politique
Lundi 27 Juillet 2015 - 16:30

C'est le 26 juillet que s'est ouvert "le dialogue alternatif" des forces politiques et sociales opposées au changement de la Constitution du 20 janvier 2002.  Les participants débattront essentiellement de la gouvernance électorale et du respect de l’ordre constitutionnel au Congo.

Dimanche dès les premières heures, le siège de l’Union panafricaine pour la démocratie sociale (Upads) était déjà pris d’assaut par les militants et sympathisants des partis initiateurs de ce dialogue. Il s'agit des forces de l’opposition, de la majorité présidentielle et de la société civile qui militent pour l’alternance démocratique en 2016. « Cet alterne dialogue ne manquera pas de potence. C’est une contribution responsable qui révèle la détermination du pays à retrouver le droit. Cela ne devrait pas être négociable », a fait savoir René Serge Blanchard Oba.

... Lire la suite


Politique
Lundi 27 Juillet 2015 - 16:16

Au cours de la cérémonie  de restitution des conclusions du dialogue  de Sibiti  le 25 juillet dernier  au village Soumouna dans le département du Pool, le président du Conseil national des républicains (CNR), Frédéric Ntumi Binstamou a dit accompagner  le chef de l’Etat dans la sauvegarde de la paix conformément aux accords de cesser le feu et de cessation des hostilités signés après la période post-conflit.

Devant  un parterre de militants et d’ex-combattants venus  l’écouter attentivement, le président du CNR a d’abord  clarifié la position de son parti. « Nous sommes allés au dialogue parce que nous nous sommes dit on ne peut pas  gérer un vide.  Nous sommes dans une histoire. Et, étant donné  qu’il était question de débattre  des   problèmes du pays, il fallait  y aller », a déclaré le leader du CNR. Et d’ajouter : « nous ... Lire la suite


Politique
Lundi 27 Juillet 2015 - 13:30

Suite au dialogue de Sibiti, consacré à la gouvernance électorale et à l’évolution des institutions, la plateforme de la société civile pour le respect de la Constitution du 20 janvier 2002 a réagi en disant craindre un « coup d’État constitutionnel ».

« L’appel que nous lançons aujourd’hui, c’est pour que les citoyens se préparent au référendum à venir. Nous savons que ce qui s’est passé à Sibiti, c’est la conclusion de la mascarade du dialogue. Face à cette tentative de confiscation définitive de la souveraineté de notre peuple, nous allons résister, nous opposer...par des actions pacifiques. C’est pourquoi nous appelons, ici et maintenant, tous nos compatriotes, à barrer la route à la manipulation et au coup d’État constitutionnel en cours », a déclaré cette plateforme, le 24 juillet à Brazzaville, au cours d’une conférence ... Lire la suite


Politique
Samedi 25 Juillet 2015 - 16:45

À la faveur de la commémoration du quatrième anniversaire du 6e congrès extraordinaire du Parti congolais du travail (PCT) qui s’est achevé le 25 juillet 2011 à Brazzaville, le secrétaire général de cette formation politique, Pierre Ngolo a mis à profit la conférence de presse organisée à cette occasion  pour apprécier les conclusions du dialogue national organisé à Sibiti, dans le département de la Lekoumou, du 13 au 17 juillet.

« Reconnaissons mesdames et messieurs, que le dialogue national de Sibiti prend place dans l’histoire du Congo comme un grand rendez-vous politique au cours duquel plus de 600 participants de tous bords politiques, de la société civile, des confessions religieuses, des représentants des institutions et des personnalités ont, avec une claire conscience de leur devoir, engagé le Congo sur la voie du perfectionnement de la ... Lire la suite


Politique
Samedi 25 Juillet 2015 - 15:00

Des ambitions ne cessent de s’exprimer ces derniers temps à commencer par celles des anciens gouverneurs dont beaucoup se disent déjà partant pour ce nouveau challenge à l’image de Ngoy Kasanji.   

 

La chronique politique reste encore dominée par l’installation de nouvelles provinces issues du découpage devenues la cible des acteurs politiques qui ne cachent plus leurs ambitions. Etre élu à la tête de l’une des nouvelles entités est devenu le rêve de plusieurs politiques qui ne lésinent plus sur les moyens pour parvenir à leurs fins. Dans les Etats-majors des partis et regroupements politiques, c’est un peu le branle-bas au regard de l’enjeu, et surtout, des agendas difficilement conciliables des uns et des autres. Les indépendants aussi ne sont pas en reste dans cette compétition électorale et jouent également leur partition. Pas très pressé ... Lire la suite


Politique
Samedi 25 Juillet 2015 - 13:44

L’institution électorale a publié le 23 juillet le calendrier de l’élection de gouverneurs et vice-gouverneurs de nouvelles provinces.

La guéguerre, ou mieux, le conflit de compétence qui a semblé assombrir les relations entre le Gouvernement et la Céni au sujet de l’élection des gouverneurs, vient d’atteindre son dénouement. La perspicacité de l’institution électorale à refuser de marchander son indépendance tout en sacrifiant ses prérogatives, a fini par payer. L’Exécutif national qui a tenté - par le biais du vice-premier ministre en charge de la sécurité et de l’intérieur - de s’immiscer dans les affaires de la Céni en publiant le calendrier de l’élection  des gouverneurs de nouvelles provinces issues du découpage et de leurs adjoints, a fini par revenir à la raison. Le jeudi 23 juillet au quartier général de la centrale électorale, un ... Lire la suite


Politique
Samedi 25 Juillet 2015 - 14:45

La dynamique citoyenne « Po na Ekolo, Samu na Bwala », une des associations politiques ayant pris part au dialogue de Sibiti,  a démarré  le 24 juillet dernier  à Brazzaville, une campagne de vulgarisation des conclusions de ce forum.  La campagne de vulgarisation qui se fait sous le thème « Allons dire au peuple », a pour but d’informer le  reste des Congolais,  des  décisions arrêtées à cette grand' messe, a déclaré le coordonnateur général de la Dynamique citoyenne Digne Elvis Okombi Tsalissan.

De prime abord, Digne Elvis Okombi Tsalissan a  situé le contexte de la rencontre de Sibiti. « Le Congo, c’est 342.000 km2 et près de 4 millions d’habitants aujourd’hui. Or la classe politique ne représente qu’à peine le quart de cette population  d’où,  l’importance d’expliquer au reste des Congolais ce qui a été décidé à ... Lire la suite


Politique
Vendredi 24 Juillet 2015 - 18:00

Dans une déclaration rendue publique le 24 juillet à Brazzaville, le bureau exécutif de la plate-forme des associations « Les Amis d’André Okombi Salissa » a  révélé la vague d’arrestations abusives et injustifiées de ses militants  par la police après la cérémonie de sortie officielle organisée le 19 juillet.

 La déclaration a noté qu’au lendemain de cette activité,  trois responsables de cette plate-forme, à savoir Bertin Inko Gatsebé, Amona Ngambou et Patrice Laganny, ont été interpellés et arrêtés pendant quelques heures dans les locaux de la Direction générale de la police (DGPN). Ils ont été libérés, a précisé la déclaration, à la suite d’un sit-in organisé par les membres et militants de cette structure associative devant les locaux de la DGPN.

En outre, les membres de cette plate-forme ont dénoncé ces méthodes ... Lire la suite


Politique
Jeudi 23 Juillet 2015 - 17:34

Les atermoiements du gouvernement n’offrent pas la possibilité à la centrale électorale de continuer le travail d’opérationnalisation de cartographie des sites de vote ainsi que de fiabilisation du fichier électoral.

Les élections locales et provinciales prévues d’ici octobre 2015 sont sérieusement hypothéquées. Plus les jours s’égrènent, plus cet échéancier devient quasi impossible à tenir. Une situation qui embarrasse la Céni obligée d’opérer certains réajustements pour se mettre en phase avec son calendrier électoral global. En tout état de cause, l’institution électorale parait actuellement dépassée au regard des faits qui s’amoncellent sur son parcours au point de l’asphyxier. Le processus de stabilisation des cartographies opérationnelles des sites de vote et de fiabilisation du fichier électoral se bute dans son opérationnalité, à ... Lire la suite


Politique
Mercredi 22 Juillet 2015 - 18:15

Comment transposer en droit interne les conventions nationales ratifiées par le Congo ? Cette question a motivé la formation organisée, le 22 juillet à Brazzaville, par le Projet d’actions pour le renforcement de l’État de droit et des associations (Pareda) en partenariat avec le Parlement.

L'objectif était d’améliorer les capacités du Congo à répondre aux sollicitations et à la mise en œuvre des recommandations émises par les institutions internationales. Dans la même optique, contribuer à l’accélération de la ratification des instruments juridiques internationaux et leur transposition en droit interne, ainsi qu’à l’amélioration de la communication du pays sur les questions des droits de l’homme. Au travers de cette formation sur la ratification et la transposition en droit interne des conventions internationales, les parlementaires ont été appelés ... Lire la suite

Pages