Kinshasa


Kinshasa
Samedi 23 Septembre 2017 - 18:29

Du haut de la tribune de la 72e Assemblée générale de l’ONU à New York ce samedi 23 septembre,  le chef de l’État a une fois de plus répété sa position contre ce qu’il qualifie d’ingérence extérieure dans le processus électoral en RDC.

Très attendu, Joseph Kabila était le 23 septembre à la tribune de la  72e Assemblée générale de l’ONU à New York. Le chef de l’État a, dans son discours, donné un aperçu général de la situation politique en République démocratique du Congo souvent mal appréhendée du fait de la désinformation et de l’intoxication. Actuellement le pays est sur la bonne voie au regard du déroulement du processus électoral qui amorce son dernier virage avec l’enrôlement des électeurs en cours dans l’espace Kasaï. Et d’indiquer que la série d’évaluations entamées depuis une dizaine de jours par le CNSA conjointement ... Lire la suite


Kinshasa
Samedi 23 Septembre 2017 - 18:23

Dans une lettre séparée, cette institution d’appui à la démocratie a signifié au député national incarcéré qu’elle a exigé au ministre chargé de la Justice et Garde des sceaux de donner injonction au procureur général de la République en vue d’appliquer la décision du Comité international des droits de l’Homme sommant la RDC de libérer Eugène Diomi, d’annuler sa condamnation et de l’indemniser.

 

Dans un accusé de réception de la lettre du député incarcéré et président de la Démocratie chrétienne (DC) et coordonnateur de la Majorité présidentielle populaire (MPP), Eugène Diomi Ndongala, le président de la Commission nationale des droits de l’homme (CNDH-RDC), Mwamba Mushikonke Mwamush, a sollicité la libération du prisonnier Diomi. La correspondance de la CNDH-RDC date du 29 mai 2017.

Le président de la CNDH-RDC a, en effet, informé le ... Lire la suite


Kinshasa
Samedi 23 Septembre 2017 - 17:22

La comparaison chiffrée avec la période correspondante en 2016 a permis de faire ce terrible constat qui intervient au moment où tout le paysage de l'assurance en RDC est en train de connaître une réelle mutation. Selon l'analyse des causes de la contreperformance, la plupart des entités de la Société nationale d’assurance (Sonas) ressentent durement les effets du ralentissement de l’activité économique.

Créée en 1960, la Sonas a régné sans partage dans le secteur des assurances durant près de 60 ans. La société nationale doit compter avec un environnement en transformation à la suite de la libéralisation du secteur sous la supervision de l’Autorité de régulation et de contrôle des assurances (Arca), Comme le fait remarquer un analyste, la mission de l'opérateur public était de plusieurs ordres, dont l’exportation des capitaux et le développement de ... Lire la suite


Kinshasa
Samedi 23 Septembre 2017 - 17:08

Les chefs coutumiers ont signé "un acte d'engagement" pour éviter tout recours à la violence dans le règlement des conflits.   

-Un rite spécial de lavement des mains dans un même bassin par les cinq délégués du Grand Kasaï en signe de réconciliation a ponctué la cérémonie de clôture le 21 septembre du Forum sur la paix, la réconciliation et le développement dans l’espace kasaïen tenu à Kananga du 19 au 21 septembre. Un rituel qui faisait office de pacte de paix pour les fils et filles du Kasaï astreints dorénavant à cultiver la paix dans un élan de cohésion et de concorde. Autre fait marquant de cette cérémonie de clôture aura été, sans doute, la demande de pardon faite au nom de la famille régnante de Kamuina Nsapu, par Mathieu Ntolo Mutatayi, son porte-parole. « Pour toutes les atrocités survenues à la suite des agissements de notre frère, feu ... Lire la suite


Kinshasa
Samedi 23 Septembre 2017 - 16:35

Les autorités congolaises "n'ont plus d'espoir" de retrouver des survivants parmi les 90 disparus victimes d'une inondation dans l'est de la République démocratique du Congo, 48 heures après la catastrophe qui a déjà fait au moins 13 morts, a-t-on appris jeudi auprès d'un responsable local.

"Il est à présent difficile de retrouver les survivants. Nous n'avons plus d'espoir, il y avait beaucoup d'eau", a déclaré à l'AFP Dieudonné Tshisiku, administrateur du territoire de Masisi dans la province du Nord-Kivu. "Quelques corps" ont été repêchés jeudi, a-t-il ajouté. Treize personnes, au moins, sont mortes et 92 autres sont portées disparues après l'inondation des villages de Bihambwe et Matanda à 50 km au sud-ouest de Goma, dans la nuit de mardi à mercredi.

La majorité des victimes était des agriculteurs dont les champs bordent la rivière Bihambwe, qui baigne les ... Lire la suite


Kinshasa
Samedi 23 Septembre 2017 - 16:32

Le journaliste-réalisateur Quentin Noirfalisse aurait été arrêté au moment où il voulait quitter la RDC.

Un journaliste et réalisateur belge indépendant, Quentin Noirfalisse, a été arrêté en République démocratique du Congo (RDC) d'où il est sur le point d'être expulsé, a-t-on appris jeudi de sources concordantes. "Il est à la Direction générale de migration (DGM). Ils vont se débarrasser de lui ce soir", a dit à l'AFP un haut responsable de l'Agence nationale du renseignement (ANR). "La décision a été prise de l'expulser. Il est en cours de transfert de l'ANR vers la DGM. Une jeep est partie le chercher", a précisé à l'AFP un agent de la DGM sous couvert d'anonymat.

Les autorités reprochent au réalisateur, auteur d'un documentaire sur un artiste de rue à Kinshasa, d'avoir eu "des activités incompatibles avec son statut d'étranger", a expliqué le ... Lire la suite


Kinshasa
Samedi 23 Septembre 2017 - 16:21

 La décision, à en croire le vice-Premier ministre chargé des Transports, est motivée par le souci d’uniformisation  de l’identification des citoyens liés à des considérations sécuritaires.

Alors que l’affaire de l’invalidation des passeports semi-biométriques encore en circulation est encore fraîche dans les esprits sur fond d’une contestation générale de la décision du gouvernement appelé à revoir sa copie, voilà les Congolais de nouveau empêtrés dans une nouvelle spirale. Cette fois-ci, il s’agit des permis de conduire biométrique dont l’octroi est suspendu momentanément jusqu’à nouvel ordre depuis le 22 septembre sur une décision du vice-Premier ministre chargé des Transports et Voies de communication. D’après ce dernier qui s’est exprimé via un communiqué daté du 18 septembre, cette mesure est prise dans la perspective de la « ... Lire la suite

Pages