Kinshasa


Kinshasa
Mercredi 26 Avril 2017 - 17:01

L'ONU a indiqué avoir besoin de 64,5 millions de dollars en urgence pour faire face à cette situation née des violences meurtrières entre la rébellion de Kamuina Nsapu et les forces de sécurité dans l’ex-Kasaï.

La situation humanitaire dans les cinq provinces de l'ex-Grand Kasaï (Kasaï, Kasaï-central, Kasaï-oriental, Lomami et Sankuru) s’est nettement dégradée ces derniers mois avec, à la clé, des centaines de personnes, en majorité des femmes et des enfants) privés presque de tout. Sans accès aux services de base, tels que l’eau potable, la nourriture et les soins de santé, ces sinistrés vivent dans une précarité absolue qui nécessitent une réelle prise en charge. C’est tout le sens du cri d’alarme lancé, le 25 avril, à Kinshasa par le coordinateur des affaires humanitaires de l'ONU en RDC. Ce dernier n’est pas allé par le dos de la cuillère ... Lire la suite


Kinshasa
Mercredi 26 Avril 2017 - 16:52

La diffusion d’une récente vidéo sur l’exécution sauvage de deux experts onusiens abattus au mois de mars au Kasaï a refroidi les relations entre le gouvernement et l’ONU sur fond de questionnements sur l'opportunité de mettre ces images sur la place publique.   

Pendant que l’enquête sur l’assassinat des deux experts onusiens tués en mars au Kasaï alors qu’ils investiguaient sur l’existence des fosses communes dans cette région en proie à une insécurité généralisée se poursuit, la diffusion d’une vidéo sur ce crime odieux est actuellement au centre d’une vive polémique entre le gouvernement et l’ONU. Jamais les rapports entre les deux parties ne se sont trouvés au plus bas niveau. C’est en âme et conscience que les autorités congolaises ont décidé de publier cette vidéo d’environ deux minutes dans laquelle on voit un homme et une ... Lire la suite


Kinshasa
Mercredi 26 Avril 2017 - 16:42

Quatre-vingt deux ans après sa création, la Société commerciale des transports et ports (SCTP) multiplie les initiatives pour rejouer son rôle d’antan de colonne vertébrale des transports dans la partie ouest de la RDC. Actuellement, tous les efforts de la direction générale se concentrent sur la voie ferrée pour redonner une bouffée d’oxygène à l'ex-Onatra. Actuellement, les ports de Matadi, Boma et Banana génèrent près de 90 % des recettes du géant public.

Le département de chemin de fer tourne au ralenti depuis un long moment. Son arrêt total a été décidé par les anciens dirigeants de la SCTP en raison des difficultés d’exploitation dont la vétusté de la ligne ferroviaire construite depuis la colonisation et le coût trop onéreux de son maintien en fonctionnement sans une contrepartie financière appropriée. Aussi le trafic sur la ligne ferroviaire ... Lire la suite


Kinshasa
Mercredi 26 Avril 2017 - 16:21

Les coureurs RD-congolais ont pris part au 26e Tour du Togo, occupant la deuxième place par équipe au classement général, étant un motif de fierté du président de la Fédération congolaise de cyclisme, Sylvestre Motayo, qui s'affaire déjà pour la préparation du cinquième Tour international de la RDC.

Les Léopards cyclisme de la RDC ont fini deuxième à l’épreuve par équipe au classement général de la 26e édition du Tour cycliste international du Togo. Cette compétition de la bécane s’est achevée le 16 avril 2017. Les coureurs de la RDC s’en sont bien tirés en équipe au milieu des coureurs venus de la France, de la Belgique, du Pays-Bas, de la Côte d’Ivoire, du Bénin, du Burkina Faso, du Nigeria, du Niger et naturellement du Togo pays hôte de la course.

Les Léopards de la bécane Djanny Mayele, Matondo Bebeka, Jimmy Muhindo Kyaviro et Dukwa Bumba ... Lire la suite


Kinshasa
Mardi 25 Avril 2017 - 18:13

Alors que les prélats catholiques qualifient la nomination de Bruno Tshibala d’entorse à l’application de l’accord du 31 décembre, les autres confessions religieuses appellent à la formation du gouvernement autour du nouveau Premier ministre.  

Tous les chefs de Confessions religieuses de la RDC, sauf celui de l’Église catholique, se sont exprimés le 24 avril dans une déclaration lue devant la presse par leur porte-parole, le révérend Elebe Kapalay de l’Église Kimbanguiste. Dans cette déclaration, le reste des confessions religieuses opérant en RDC ont donné leur point de vue par rapport aux enjeux politiques de l’heure en se démarquant nettement des prises de position des évêques catholiques. Alors que la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cénco) avait, le week-end dernier, qualifié d’entorse à l’accord du 31 décembre la nomination du ... Lire la suite


Kinshasa
Mardi 25 Avril 2017 - 18:03

Accroché par Daring Club Motema Pembe (DCMP) à Lubumbashi et Renaissance du Congo à Kinshasa, le TP Mazembe avait besoin d'une victoire pour retrouver la confiance au Play-Off de la Division. Et c'est à Mbuji-Mayi que les poulains du coach Pamphile Mihayo Kazembe ont salué leur première victoire dans cette ultime étape du championnat national de football, se relançant de facto dans la compétition.

Après le match nul concédé face à la jeune formation du FC Renaissance du Congo à Kinshasa, le TP Mazembe se devrait de se relancer au Play-Off de la 22e édition du championnat national de football face à Sa Majesté Sanga Balende, son troisième adversaire de cette étape de la compétition. Et le match a été reprogrammé le 24 avril au stade Tshikisha de Mbuji-Mayi après une pluie torrentielle qui s’est abattue dans la capitale congolaise du diamant le  23 avril, ... Lire la suite


Kinshasa
Mardi 25 Avril 2017 - 17:22

De l’avis de l’organisation, cette immixtion de l’exécutif dans l’administration de la justice est une véritable obstruction à la conduite des enquêtes indépendantes et à la manifestation de la vérité, notamment sur les massacres des populations civiles survenus dans les provinces du Kasaï central et du Kasaï oriental.

Dans un communiqué du 25 avril, l’Association africaine de défense des droits de l’homme (Asadho) s’est dite très préoccupée par les immixtions à répétition du gouvernement de la RDC dans l’administration de la justice.

L’ONG a, en effet,  noté qu’au courant du mois de février, une commission constituée des hauts magistrats militaires a été mise en place pour clarifier les massacres des populations civiles survenus dans les provinces du Kasaï central et du Kasaï oriental. À en croire l’Asadho, lors d’une interview ... Lire la suite

Pages