Économie


Économie
Mardi 9 Octobre 2018 - 13:30

Rebondissant au débat lancé par la Banque mondiale (BM) sur l’endettement massif des pays africains et le risque d’asphyxie de certaines économies régionales surendettées, Al Kitenge a rappelé que tout investissement dans le capital humain ne peut avoir lieu sans un endettement.

La BM estime que les pays africains ne devraient pas alourdir autant leurs dettes. Cette interpellation a suscité diverses réactions, dont celle d'Al Kitenge. Ce brillant économiste congolais qui adopte des positions très tranchées s’est dit préoccupé par cette mise en garde de l’institution financière internationale à l’endroit des pays africains. « Je suis très préoccupé d’entendre la BM parler d’un endettement trop élevé au niveau africain », a-t-il déclaré, soutenant au  contraire que l’Afrique devrait s’endetter pour injecter des capitaux frais dans les secteurs ... Lire la suite


Économie
Lundi 8 Octobre 2018 - 19:13

L’activité postale au Congo doit intégrer le e-commerce comme levier de croissance parce qu’il constitue le meilleur partenaire pour les entreprises amenées à vendre leurs produits sur des plates-formes en ligne, a soutenu, le 8 octobre à Brazzaville, le ministre des Postes, télécommunications et communications électroniques, Léon Juste Ibombo, dans une déclaration à l’occasion de la célébration de l'événement.

« La Société des postes et de l’épargne du Congo doit ainsi s’appuyer sur le numérique afin d’asseoir une nouvelle dynamique. Rappelons ici que l’ensemble des postes du monde est confronté à la baisse des services liés au courrier. Il apparaît donc que le commerce électronique représente un des nouveaux moteurs de croissance de notre entreprise publique », a assuré le ministre Léon Juste Ibombo.

La journée mondiale de la poste est ... Lire la suite


Économie
Lundi 8 Octobre 2018 - 18:54

Le projet de loi de finances 2019 présente des ressources budgétaires en progression par rapport à celles de 2018. Une situation liée en partie à la remontée des cours mondiaux du pétrole, l’augmentation de la production nationale et à la mise en œuvre des réformes publiques.  

Réuni le 6 octobre en conseil des ministres, le gouvernement a arrêté le projet de budget 2019 à la somme de 2308 798 000 000 F CFA contre 1602 619 295 029 F CFA de celui de l’exercice en cours, soit une hausse de plus de sept cents milliards de francs CFA.

Cette loi de finances prévoit un « niveau prévisionnel de l’excédent budgétaire attendu à 569 840 000 000 F CFA, ce qui permettra de résorber le déficit en ressources de trésorerie », a-t-on appris du compte rendu du conseil des ministres.

Le gouvernement se montre prudent malgré cette hausse de ressources en optant pour une ... Lire la suite


Économie
Lundi 8 Octobre 2018 - 13:15

Les responsables administratifs et financiers des structures étatiques vont désormais se connecter à un serveur pour émettre et recevoir le formulaire des dépenses de fonctionnement. Le dispositif est censé assurer la traçabilité dans la gestion des fonds publics.    

Un Système intégré de gestion des finances publiques (Sigfip) est expérimenté par le ministère des Finances et du budget, à travers sa direction du système d’information.

Aussi ce ministère forme-t-il à ce sujet ses cadres et ceux des ministères dépensiers sur la chaîne de la dépense et les exigences de transparence. Après la formation de la semaine dernière, une session similaire devrait s’ouvrir le 8 octobre, à Kintélé, dans la banlieue nord de Brazzaville.  

Ces rencontres, destinées surtout aux responsables financiers des départements ministériels, visent à vulgariser les ... Lire la suite


Économie
Vendredi 5 Octobre 2018 - 19:18

Le nouvel ambassadeur européen au Congo, Raul Mateus Paula, entend insuffler du sang neuf dans le partenariat avec le pays, à travers le soutien aux filières agricoles et aux infrastructures, y compris l’appui au secteur public et privé, à la société civile ainsi qu' aux collectivités locales.

Le chef de la diplomatie européenne au Congo a été reçu, le 4 octobre à Brazzaville, par la ministre du Plan, de la statistique et de l’intégration régionale, Ingrid Ebouka-Babackas. Les deux personnalités ont profité de leur première rencontre officielle pour faire le tour d’horizon de leur partenariat.

La coopération de l'Union européenne (UE) avec le Congo est au beau fixe, a assuré le diplomate. « C’est d’abord une visite de courtoisie à la ministre du Plan qui est l’ordonnateur du Fonds européen de développement, qui joue un rôle très important ... Lire la suite


Économie
Jeudi 4 Octobre 2018 - 19:45

Le trafic ferroviaire entre les deux plus grandes villes du pays, interrompu depuis environ deux ans, n’est pas encore rétabli. Les travaux de réhabilitation des ouvrages d’art détruits du fait de l’insécurité dans le Pool se trouvent en phase terminale. Les équipes techniques de la compagnie s’emploient aux derniers réglages en vue de la relance de la circulation des trains.

Entreprises depuis quelque temps par la compagnie ferroviaire, les opérations de désherbage du tronçon dans le Pool sont presque achevées, selon une source proche du dossier.  

Le Chemin de fer Congo Océan (CFCO) était considéré dans le passé comme l’épine dorsale de l’économie nationale. Il représente une entité importante reliant la façade maritime et la partie septentrionale du pays.

Nonobstant la présence de la route nationale n°1, la voie ferrée demeure un mode de ... Lire la suite


Économie
Jeudi 4 Octobre 2018 - 17:15

Des centaines d’acteurs du numérique de l’Afrique se réunissent, du 4 au 5 octobre à Rabat, au Maroc, pour réfléchir au futur du digital pour le continent, avec en toile de fond l’examen des dernières innovations du secteur et leur impact économique et sociétal.

Le Congo est représenté au grand rendez-vous du Maroc par Kriss Brochec, entrepreneure, directrice de Congo Web Agency et promotrice de l’Africa digital academy. Elle est intervenue, d’ailleurs le 4 octobre, sur le panel de l’Edutech qui met en lumière les enjeux de l’école du futur en Afrique.

Le salon, considéré comme une vitrine digitale d’un continent qui se réinvente, a décidé cette année de se projeter sur les innovations du futur. Elles se traduisent par l’émergence de nouveaux produits et de nouvelles pratiques qui apparaissent comme les signes d’une mutation - socioéconomique, ... Lire la suite


Économie
Jeudi 4 Octobre 2018 - 15:15

Un rapport semestriel de la Banque mondiale nommé "Africa’s Pulse", dont la dernière édition est parue le 3 octobre, rapporte que les économies de la sous-région continuent de se redresser, après avoir marqué le pas en 2015-2016, mais à un rythme plus lent que prévu. Le document propose aux Etats de diversifier les investissements pour créer des emplois et améliorer le rendement des entreprises ainsi que des travailleurs.

La croissance de l’Afrique subsaharienne sera plus lente que prévu, souligne "Africa’s Pulse" lancé mercredi à Washington. Ce ralentissement, explique le document, tient en partie à une conjoncture internationale moins favorable pour la région. Les échanges mondiaux et l’activité industrielle s’essoufflent, marqués par la chute des cours des métaux et des produits agricoles en raison des inquiétudes liées aux tarifs douaniers et à une ... Lire la suite


Économie
Jeudi 4 Octobre 2018 - 14:45

Le comité national en charge de la gestion des passifs de l’Etat a relancé ses activités, le 4 octobre, à Brazzaville. Les cadres des régies financières et des ministères sectoriels qui composent ce comité essayeront de trouver la meilleure option pour juguler les dettes intérieure et extérieure.

Institué depuis 2008, le comité national de la dette est jusque-là demeuré non opérationnel. Cet organe essentiel de gestion des dettes de l’Etat a pour mission d’élaborer, de coordonner et de suivre la mise en œuvre de la politique nationale d’endettement public. Il aura également pour mission de veiller à la cohérence de la politique d’endettement avec les objectifs de développement et la capacité financière de l’Etat.

Le directeur de cabinet du ministre des Finances et du budget, Henri Loundou, qui ouvrait les travaux du comité, a fixé les priorités du ... Lire la suite


Économie
Jeudi 4 Octobre 2018 - 12:15

La dix-huitième édition du rapport "Africa’s Pulse" de la Banque mondiale (BM) appelle les dirigeants africains à diversifier leurs investissements pour accélérer et soutenir une dynamique de croissance inclusive. Pour autant, l’institution financière met en garde contre tout endettement élevé en cette période peu favorable pour l’ensemble de la région.

Le rapport semestriel "Africa’s Pulse" était très attendu après le tout dernier publié en avril de cette année. Une dizaine de rédactions africaines connectées par vidéo conférence depuis les sièges de la BM à Abidjan, Bamako, Bujumbura, Kinshasa, Brazzaville, Conakry, Cotonou, Lomé, N'Djamena, Niamey et Antananarivo, a suivi en direct les précisions d’Albert Zeufack, l’économiste en chef de la BM pour l’Afrique.

D’emblée, l’expert est parti de la bonne nouvelle concernant la poursuite du ... Lire la suite

Pages