Économie


Économie
Vendredi 12 Janvier 2018 - 12:00

C'est le Nigeria qui occupe la première place du classement, grâce à son produit intérieur brut (Pib), à sa production pétrolière selon l'institution financière continentale. 

Le Pib du Nigeria à lui seul représente plus de 72% de l’ensemble des économies de l’Afrique de l’ouest. Il  devrait atteindre 581 milliards de dollars en 2018 contre 519 milliards de dollars en 2016, à en croire la Banque africaine de développement (BAD), un volume d’activité avoisinant 264 milliards de dollars.
La 4e position revient à l'Algérie pour 170 milliards de dollars,  suivie par le Soudan dont on prédit 124 milliards de dollars (5e) de richesse cette année. Après vient  le Maroc, au 6e rang, malgré sa croissance d'au moins 4% en 2017. Le royaume chérifien devrait atteindre 121 milliards de dollars au terme de cette année. 
Avec 104 milliards de dollars, l’Angola ... Lire la suite


Économie
Jeudi 11 Janvier 2018 - 19:45

Venus pour prendre part à la rencontre entre le Premier ministre, Clément Mouamba, et les cadres des douanes, les directeurs des affaires administratives et financières, des enquêtes douanières et du contrôle des services ont été pourchassés par des syndicalistes à l’entrée de cette structure publique.  

Les faits se sont déroulés aux environs de 11h, le 11 janvier, en présence du ministre des Finances et du budget, Calixte Nganongo, du directeur général des douanes, Jean Alfred Onanga, et d’autres personnalités.  

« Ces trois directeurs doivent reculer. Nous attendons le Premier ministre, on n’a pas besoin d’eux ici », a lancé un syndicaliste visiblement en colère.

Le climat était déjà tendu avant l’arrivée de ces directeurs centraux. L’on pouvait lire sur les banderoles affichées à l’extérieur du bâtiment, les messages tels « non à ... Lire la suite


Économie
Jeudi 11 Janvier 2018 - 19:00

Le Premier ministre, Clément Mouamba, a exhorté, le 11 janvier à Brazzaville, les cadres et agents des deux administrations à plus d’efforts pour apporter au Trésor public leur contribution régalienne qui s’élève en 2018, à la somme de 621 milliards de FCFA pour les impôts et 121, 5 milliards de FCFA pour les douanes.

Le chef du gouvernement s'est exprimé lors d'une visite des directions générales des impôts et des domaines, des douanes et des droits indirects, en compagnie de Calixte Nganongo, ministre des Finances.

« L’année dernière, la moisson a été peu reluisante. J’ai organisé à ma propre initiative ces rencontres pour signer les contrats de performance entre vos administrations et l’Etat. Car, il nous faut avoir des revenus fiscaux élevés », a déclaré Clément Mouamba.

Le Premier mininistre a indiqué qu’il attendait de ces structures de ... Lire la suite


Économie
Jeudi 11 Janvier 2018 - 17:30

 Le 13 janvier aura lieu à Mbé, la cérémonie de lancement officiel du projet "Arômes du Congo", destiné à la culture d’huiles essentielles pour l’industrie des arômes, des parfums et du cosmétique.

L’initiateur, le Dr Alex Ramel, pharmacien à Brazzaville, entend s’entourer de la bienveillante sollicitude de sa Majesté, le Makoko Auguste Ngempio, et le Collège royal pour, comme il l’explique dans une note de présentation, recevoir « la bénédiction des terres, des protecteurs et des acteurs du projet » au moyen d’un rituel traditionnel téké.

Le projet sera étendu sur une surface d’environ 80 ha, avec la collaboration de parfumeurs français de la ville de Grasse considérée comme la capitale mondiale du parfum. Le Dr Ramel évoque un projet en gestation depuis l’année 2002, lorsque le roi Gaston Ngouayoulou, prédécesseur d’Auguste Ngempio, lui ... Lire la suite


Économie
Jeudi 11 Janvier 2018 - 16:00

La Cour de cassation française a prononcé, le 10 janvier, l’annulation des saisies des biens de l’Etat congolais en France, engagées par l’homme d’affaires libanais Mohsen Hojeij, patron de la société Commisimpex dans le cadre d’une affaire opposant les deux parties depuis les années 1980.

La décision de la justice française représente un revers pour le propriétaire de Commisimpex qui réclame au Congo de lui verser plus de 650 milliards de francs CFA pour des travaux publics réalisés et non rémunérés.

Mohsen Hojeij et l’Etat congolais sont opposés par une lettre datant du 3 mars 1993 dans laquelle le Congo renoncerait à son immunité.

« Cette lettre d’engagement étant contestée par la partie congolaise, a fait l’objet d’un recours en annulation devant la chambre administrative de la Cour suprême, formulé par l’Etat congolais. Elle a rétabli ... Lire la suite


Économie
Jeudi 11 Janvier 2018 - 15:00

Le 2 décembre 2017 déjà, un nombre inhabituel de souches de Salmonella Agona (vingt cas précisément) est identifié par le Centre national de référence chez des jeunes enfants âgés de moins de six mois. Leur point commun : la consommation de produits de nutrition infantile issus des chaînes de production du groupe LNS. Si plusieurs pays en Afrique ont pris des mesures draconiennes pour interdire les produits de ce groupe, en RDC rien n'est encore décidé à ce stade.

 

Le groupe LNS a été contraint de retirer et de rappeler du marché au moins douze références de laits infantiles produits sur le site de Craon, soupçonné d’être responsable de la vaste contamination. A kinshasa, l'inquiétude est  grandissante auprès des familles habituées à intégrer Picot dans l’alimentation de leurs nourrissons. «Ma belle sœur qui habite à Brazzaville m’a demandé de ... Lire la suite


Économie
Jeudi 11 Janvier 2018 - 13:18

Selon un rapport de la Fondation pour les études et recherches sur le dévelop­pement international (Ferdi), la communauté internatio­nale a consacré au Sahel environ 4 milliards $ en aide en 2014 contre 1,5 milliard en inter­ventions militaires diverses. 

Paris aurait tendance à donner la priorité à la sécu­rité par rapport au développement, dans ses interventions au Sahel, estime l’étude. Ainsi, en 2014, la France a octroyé plus de 241 millions $ en aide bilatérale aux cinq pays membres du G5 Sahel, approximativement 190 millions de contribution au système multilatéral et 652,9 millions en interventions militaires. 

Ce qui veut dire que 60 % des fonds alloués par la France à la région vont à la "sécurisation", contre 40 % pour le développement. Les pays de la région ont également beaucoup investi dans la lutte contre les groupes armés. En ce qui ... Lire la suite


Économie
Jeudi 11 Janvier 2018 - 13:15

À en croire le président burkinabè, Roch Christian Kaboré,  les pays de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uémoa) devraient  abandonner le franc CFA, pour passer progressivement à la monnaie unique de la Cédéao. 

À Abuja au Nigeria,  la 52e session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la Cédéao a pris la décision de faire, "de manière progressive de sorte que tous les pays qui pourront répondre aux critères de convergence commencent à battre la monnaie de la Cédéao en attendant que les autres pays puissent se conformer et intégrer le processus de cette monnaie".
La date arrêtée est 2020. Les annalystes parlent de "changement de paradigme" dans les relations entre la France et ses anciennes colonies d’Afrique de l’ouest. Lors de son séjour burkinabè, fin novembre 2017, le président français, Emmanuel ... Lire la suite


Économie
Mercredi 10 Janvier 2018 - 17:09

Les chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine (UA) vont plancher, du 22 au 29 janvier à Addis-Abeba, en Ethiopie, sur une thématique majeure pour le développement du continent, à savoir l’intégration en matière des Technologies de l’information et de la communication (TIC).

Il sera question lors des assises d’approuver les résolutions d’un comité technique spécialisé de l’union sur les questions de communication et de TIC, notamment le Programme pour le développement des infrastructures en Afrique (Pida) qui prévoit, entre autres, l’expansion rapide de l’Internet à haut débit afin d’accélérer le développement économique du continent.

Cela « permettra aux pays d’harmoniser le développement des infrastructures. Pour les pays avancés, c’est l’opportunité pour accélérer le développement des infrastructures », estime ... Lire la suite


Économie
Mercredi 10 Janvier 2018 - 16:44

L’Association Pratic qui organise le rendez-vous international  lui donne, cette année, un zeste d’innovation à la hauteur des attentes, avec des participants et institutions de plusieurs pays. 

Le Salon international des technologies de l’information et de l’innovation (Osiane) qu’abrite Brazzaville du 17 au 20 avril prochain, pour la deuxième fois, va éclairer sur les défis de l’industrie numérique dans le développement de l’économie.

Le thème révélateur « Le développement économique et le défi de l’industrie du futur » laisse déjà présager de gros débats sur la manière dont les pays doivent faciliter l’accès à Internet à un grand nombre de citoyens et entreprises, à un prix raisonnable. Il s’agit, inévitablement, de développer des services nécessaires pour faire bon usage des TIC et promouvoir l’innovation.

Dans cet optique, Osiane ... Lire la suite

Pages