Société


Société
Dimanche 15 Juillet 2018 - 15:30

La structure sanitaire a reçu, le 12 juillet, de la part de la société de téléphonie mobile, à travers sa politique de responsabilité sociale, des médicaments et équipements médicaux pré et post opératoires ainsi que des produits de première nécessité pour les nouveau-nés.

 

 

 

 

 

 

Le don reçu par le directeur général de l’hôpital, le Dr Docteur Désiré Mviri, devant les autorités municipales et préfectorales, a été remis par le directeur général d’Airtel Congo, Benoît Janin, qu’a assisté l’ensemble de son comité de direction.

« J’ose espérer qu’à travers cet humble geste, Airtel contribuera à sauver des vies et participer au bien-être des habitants d’Oyo et des localités voisines », a déclaré Benoît Janin. L’objectif poursuivi par sa société cette année, a-t-il indiqué, « est justement qu’Airtel se rapproche un ... Lire la suite


Société
Samedi 14 Juillet 2018 - 18:15

Le collectif des promoteurs et enseignants des centres d’encadrement scolaire est allé demander pardon, le 13 juillet à Brazzaville, au ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation, pour leurs pratiques décriées pendant les examens d'Etat.

Les animateurs des centres d'encadrement scolaire ont montré leur bon sens dans une déclaration lue par l'un d'entre eux, Delors Arnold Goyou, après un échange à huis clos avec le ministre, à l’Institut national de recherches et d’actions pédagogiques.

Le collectif a présenté ses excuses également à toutes les victimes de leurs pratiques, reconnaissant que celles-ci ont causé du tort au système éducatif. « Le libéralisme professionnel si bien qu’informel opté par nous, diplômés sans emploi, a conduit à des pratiques non conformes aux normes scolaires », a déclaré Delors Arnold ... Lire la suite


Société
Samedi 14 Juillet 2018 - 17:45

L’association internationale développe, de 2017 à 2019, un projet d’assistance médicale et sociale au profit des peuples autochtones et des bantous, dans le département de la Likouala, au nord Congo. Au terme de celui-ci, il sera envisagé la possibilité de lancer un autre projet de 2020 à 2025, selon Barthélémy Gonella, le chef de projet de l’Ordre de Malte France.   

Barthélémy Gonella a expliqué que l’objectif est de continuer à soutenir la population de la Likouala, région frontalière avec la République centrafricaine et la République démocratique du Congo.  

Hormis le volet médical, l’Ordre de Malte France développe les écoles dans la Likouala pour les enfants autochtones et des projets socioéconomiques dont celui portant sur la récolte et la commercialisation du miel.

À Brazzaville, cette association gère un dispensaire à l’église Saint ... Lire la suite


Société
Samedi 14 Juillet 2018 - 18:30

Le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation, Anatole Collinet Makosso, a demandé, le 13 juillet, aux enseignants retenus pour la correction des épreuves du baccalauréat d’enseignement général et du brevet d’études du premier cycle de se conformer au guide de correction validé à Brazzaville.

Anatole Collinet Makosso a lancé l'appel aux enseignants lors de la cérémonie d’ouverture du séminaire atelier organisé sur le thème « Le renforcement des capacités des inspecteurs et enseignants à la correction du baccalauréat d’enseignement général et du brevet d’études du premier cycle, session de juin 2018 ». Cet atelier qui se déroule jusqu'au 16 juillet se tient au complexe scolaire Révolution-Gampo Olilou, à Ouenzé, cinquième arrondissement de la ville capitale. 

Le ministre a indiqué, dans son mot d’ouverture, ... Lire la suite


Société
Samedi 14 Juillet 2018 - 13:30

L'invite a été lancée, le 12 juillet, à Lubumbashi, au terme de la conférence-débat organisée par l’Institut de recherche en droits humains (IRDH). 

Professeurs d'universités, animateurs d'organisations non gouvernementales (ONG), journalistes et autres intellectuels ont débattu, à l'initiative de l'IRDH, sur le rôle et la place de la société civile dans l'édification de la démocratie et de l'État de droit en République démocratique du Congo (RDC). Dans leur conclusion, les participants ont noté « l’urgence de repenser les actions des organisations non gouvernementales nationales et internationales, face aux difficultés de l’édification de la démocratie et l’État de droit, en RDC ». Selon eux, les ONG congolaises doivent « redevenir plus citoyennes qu’expertes, plus actives que spectatrices, plus exigeantes et déterminées, dans la ... Lire la suite


Société
Samedi 14 Juillet 2018 - 14:30

Le premier président de la Cour suprême a lancé son appel, le 13 juillet, après un entretien avec les avocats du barreau de Brazzaville.

 Le travail en synergie, le respect des normes juridiques, les difficultés professionnelles et la complémentarité dans le travail ont été, entre autres, les points abordés lors des échanges.

Henri Bouka a utilisé les mots qui convenaient pour rappeler aux avocats et également aux magistrats le travail qui est le leur. Reconnaissant les liens qui existent entre le travail d’avocat et celui du magistrat, le premier président de la Cour suprême a avoué que sans les avocats, la plus haute juridiction du Congo ne devrait pas exister.

Cela se justifie, selon lui, par le fait que la Cour suprême assure l’unité du droit et doit, à cet effet, privilégier le dialogue entre ses acteurs. Ce dialogue doit être synonyme de la présence ... Lire la suite


Société
Samedi 14 Juillet 2018 - 15:15

Au cours d’une communication qu’il a faite le 13 juillet, à l’endroit des propriétaires terriens des départements de Pointe-Noire et du Kouilou, Clément Mouamba les a exhortés à observer les lois et règlements de la République en vue de sécuriser les biens publics.

Dans son mot, le chef du gouvernement a déploré  le comportement de certains propriétaires terriens et d’autres compatriotes vivant au Kouilou et à Pointe-Noire qui continuent d’occuper anarchiquement des parcelles de terrains appartenant à l’État dans le massif forestier de Hinda. Il a vivement dénoncé l'abattage d'arbres qui s'y déroule pour  faire du charbon ou autre usage, sans l'accord du propriétaire qui n'est autre que l'Etat. « Défier l’autorité publique n'est pas normal, cette fois-ci le gouvernement va passer sur les faits pour faire appliquer la loi sur l’occupation ... Lire la suite


Société
Dimanche 15 Juillet 2018 - 16:15

Actualiser le fichier, définir de nouvelles normes de collaboration avec à la clé la signature d’un nouveau protocole d’accord sont parmi les objectifs que la ministre de tutelle s’est assignés et qui doivent désormais sous-tendre les relations avec les mouvements de jeunesse.

La ministre de la Jeunesse et de l’éducation civique a expliqué la nature de la collaboration que son ministère voudrait entretenir avec les assciations et mouvement de jeunesse au cours d’une rencontre citoyenne qui a eu lieu, le 12 juillet, dans la salle de conférence Complexe Révolution-Gampo-Olilou (dans le cinquième arrondissement Ouenzé) avec les responsables de ces associations.

L’objectif fondamental était d’échanger avec eux sur les perspectives pour combler d’éventuels manquements relevés dans ce secteur. Et devant son auditoire, Destinée Hermella Doukaga a ... Lire la suite


Société
Samedi 14 Juillet 2018 - 14:56

Dans l’une des chroniques publiées ici, nous passions en revue les noms des rues et avenues de Brazzaville ainsi que de certaines villes du Congo. De façon générale, nos rues et avenues portent les noms des personnalités, des localités et des ethnies. Ainsi trouvera-t-on des rues ou avenues Fulbert-Youlou, Jacques- Opangault ou Marien-Ngouabi ; des rues ou avenues Mgr Augouard, Archambault ou Raymond-Paillet ; des rues ou avenues Batéké, Mbochis, Babembé, Bomitaba, ou des rues Ollombo, Kinkala, Mossendjo, Owando, etc.

S’agissant des personnalités, le consensus se formait sur l’octroi de leurs noms aux rues. Chacun reconnaît que ces gens sont immortalisés parce que l’action a eu un impact sur la vie de leurs pays, villes, structures de travail ou sur celle de la population. Des gens qui sont pour les autres des modèles. Le cas des Diables rouges qui ont donné la ... Lire la suite


Société
Samedi 14 Juillet 2018 - 14:26

L’idée de se lancer dans la production du chocolat "made in Congo" est née récemment, après la participation de la plate-forme de réflexion au salon du pagne africain qui s'est tenu du 29 au 30 juin, à Brazzaville.

Pour porter haut le projet, Agromillenium va s’allier à Axel Emmanuel, chocolatier ivorien, représentant de cette structure au salon du pagne africain de Brazzaville. Ce dernier a séduit le public congolais avec ses tablettes de chocolat fabriquées en Côte d’Ivoire, aux parfums africains et emballages aux motifs du pagne.

Agromillemium va souvent à la recherche des talents, comme Axel Emmanuel, afin de mener à bien ses projets. Le but de cette démarche est de construire une communauté d’engagement et accompagner des personnes voulant s’impliquer dans des projets en accord avec ses missions sociales.

Avec un statut associatif, le cercle de ... Lire la suite

Pages