Société


Société
Jeudi 11 Janvier 2018 - 13:30

Le club "les Etoiles", organisateur de l'événement, initie un séminaire de formation pour promouvoir les talents, créer des opportunités ainsi que développer les compétences nécessaires à la réalisation des projets de la femme Congolaise, en France et au Congo.

Visuel 2ème édition de Congo au Féminin

Du 26 au 27 janvier, le club "les Etoiles" organisera sa deuxième édition « le Congo au féminin » à l'Institut supérieur de gestion et de commerce. Cet événement annuel vise à mettre en lumière la femme congolaise en France et au Congo.

Sous forme de séminaire de formation, « grâce aux enseignements dispensés par des professionnels », les participants disposeront « d’une occasion unique pour les femmes d'acquérir une méthodologie, de développer leur projet, de gagner en confiance et d’élargir leur réseau ». 

En deux jours, les organisateurs ont prévu d’évoquer : le développement ... Lire la suite


Société
Mercredi 10 Janvier 2018 - 19:15

Le directeur général de l’education civique, Jean-Pierre Mahinga, a, dans une interview exclusive aux Dépêches de Brazzaville, démenti l’information qui circule sur les réseaux sociaux faisant état de l’affectation des agents du ministère de la Jeunesse dans les lycées et collèges de Brazzaville, pour enseigner le cours de l’éducation civique, morale et pour la paix.

 Les Dépêches de Brazzaville (L.D.B.) : Monsieur le directeur général, on reproche à votre ministère, sur les réseaux sociaux, d’avoir déployé des agents dans des écoles publiques sans passer par les ministres concernés. Qu’en est-il exactement ?

Jean-Pierre Mahinga (J.P.M.) : C’est une fausse information, une rumeur non fondée, parce que nous avons écrit officiellement aux ministères des enseignements technique et général avec qui nous avons eu des séances de travail. Nous ... Lire la suite


Société
Mercredi 10 Janvier 2018 - 19:28

Le propos est du directeur général de l’Education civique, qui dément formellement l’information faisant état de l’affectation par le ministère de tutelle des personnels dans les collèges et lycées de la capitale.

Jean-Pierre Mahinga, éclaire, dans une interview exclusive aux Dépêches de Brazzaville, les tenants et aboutissants d’une démarche qui, d’après lui, n’a rien à voir avec les allégations déplacées dont certains milieux se font l’écho depuis quelque temps.


Société
Mercredi 10 Janvier 2018 - 18:24

Afin de réaliser une enquête de ménage sur les facteurs de dysfonctionnements familiaux dans environ deux cents familles de Pointe-Noire, une séance de formation des enquêteurs retenus a été organisée, le 10 janvier, par l'Association jeune exprime-toi sur le sida (Ajets), le Cercle d’actions pour la promotion du bien-être social (Cabs) et  l'Association des jeunes sociologues (AJS).

C’est dans le cadre du projet étude sociologique sur les facteurs de dysfonctionnements familiaux à l’origine du phénomène des enfants de la rue qu’a été initiée l'action financée par le Programme concerté pluri-acteurs qui bénéficie du soutien financier de l’Agence française de développement et du Comité français pour la solidarité internationale. L’Ajets est la porteuse du projet et en assure aussi la coordination.

Réaliser et diffuser une étude sociologique sur ... Lire la suite


Société
Mercredi 10 Janvier 2018 - 16:37

Un colonel, un lieutenant-colonel, sept commandants et autres officiers subalternes ainsi que des sous-officiers ont porté leurs insignes de grade le 10 janvier à Brazzaville pour le compte du premier trimestre 2018

La cérémonie a été présidée par le commandant de la gendarmerie nationale, le général Paul Victor Moigny. Il s’est félicité du fait que de nombreux gendarmes étaient inscrits au tableau d’avancement au titre de l’année 2018. « Chaque avancement vous expose à plus de responsabilités. Nous osons croire que vous serez à la hauteur de  celles-ci », a-t-il espéré.

Quant aux recalés, il leur a recommandé de redoubler d’efforts pour récolter le succès l’année prochaine, car l’heure n’était pas aux lamentations. « Je vous dis courage car vous n’avez pas forcément démérité. Ainsi se perpétuera toujours la tradition de ... Lire la suite


Société
Mercredi 10 Janvier 2018 - 13:45

Selon l’enquête démographique et de santé 2013-2014, 43 % d’enfants congolais  de moins de 5 ans souffrent de la malnutrition. Les statistiques sont certes inquiétantes mais il existe des moyens efficaces, accessibles et peu onéreux  pour lutter contre cette maladie en RDC.

Parmi les nouvelles stratégies de lutte contre la malnutrition qui mine la vie des moins de cinq ans en RDC, le Dr Toussaint Tusuku, chef de division chargé des interventions au Programme national de nutrition (Pronanut) cite la consultation préscolaire (CPS) redynamisée, autrefois appelée consultation préscolaire.

La CPS redynamisée, explique –t-il, est une plate-forme pendant laquelle les parents, dans un climat détendu, sont instruits par le personnel de santé sur le paquet d’interventions promotionnelles et préventives en faveur de l’enfant de la naissance jusqu’à l’âge de 5 ... Lire la suite


Société
Mardi 9 Janvier 2018 - 19:12

Du fait des pluies diluviennes enregistrées à Brazzaville ces derniers temps, les habitants de Ngamakosso, dans le sixième arrondissement, Talangaï, sont soumis à une grande gymnastique pour se déplacer.

La principale voie d’accès à la banlieue de Kintélé au départ du lycée Antonio-Agostinho-Neto étant sur le point de rompre à hauteur des arrêts de bus « Marché » et « Trois voleurs », ils doivent désormais effectuer des transbordements pour joindre l’un et l’autre bout du tronçon. Un lointain souvenir de retour qui grève les portefeuilles.


Société
Mardi 9 Janvier 2018 - 18:30

La question a fait l'objet d'un séminaire de renforcement des capacités au profit des membres de l'association, le 6 janvier.

 

 

Plusieurs thèmes ont été développés au cours de la session, notamment "Qu’est ce qu’une association ?"; "L’intérêt et l’organisation d’une réunion" ; "Technique de la comptabilité de trésorerie", "La gestion financière" ; "Le mécanisme de la gestion des fonds" ; "Le budget". Ouvrant les travaux du séminaire, Apollinaire Batchi Tchissambou, vice-président national de l’Association des parents d'élèves et étudiants du Congo (Apecc) et  président du bureau coordonnateur départemental (Bucodé), a rappelé que le refondement du système éducatif congolais suppose des réformes en profondeur en vue de jeter les bases d’érection d’une école nouvelle, celle pour laquelle les premiers éducateurs sont des parents.

Cet ... Lire la suite


Société
Mardi 9 Janvier 2018 - 17:30

L’octroi « sans règle » des autorisations de bâtir est l’une des causes des inondations et éboulements de terre déplorés lors des dernières pluies diluviennes qui se sont abattues sur la capitale, entraînant mort d’hommes.  

La ville de Kinshasa n’a toujours pas retrouvé ses marques après les pluies torrentielles des 6 et 7 janvier. Celles-ci ont laissé un arrière-goût amer au regard de la désolation qu’elles ont causée dans de nombreuses familles. Sur certains tronçons embourbés et devenus impraticables, les automobilistes sont obligés de manœuvrer durement pour se frayer un passage. Certains quartiers submergés ont carrément été désertés par leurs occupants qui ont trouvé refuge dans des familles d’accueil, en attendant la baisse du niveau des eaux.

Jamais Kinshasa n'a connu un tel sinistre dont l’ampleur est reflétée par le lourd bilan ... Lire la suite


Société
Mardi 9 Janvier 2018 - 17:45

Les autorités sanitaires assurent cependant que des mesures sont prises  pour permettre de contenir la maladie.

Le choléra, cette maladie d’origine hydrique, sévit à Kinshasa et des efforts sont en cours pour l’éradiquer. Déjà, cent trente-trois cas et douze décès ont été recensés dans les zones de santé de Binza Météo et de Kintambo, entre le 25 novembre et le 28 décembre 2017. Des statistiques qui traduisent le niveau d’enracinement d’une maladie qui risque de s’étendre sur une grande échelle si on n’y prend garde. Les dernières pluies diluviennes, qui se sont abattues sur Kinshasa avec leur lot d’inondations constatées dans plusieurs quartiers, constituent un facteur de propagation de la maladie, indiquent des spécialistes.  

Le risque de propagation est donc très élevé dans une ville réputée crasseuse avec ses immondices et ses déchets ... Lire la suite

Pages