Société


Société
Jeudi 8 Novembre 2018 - 18:15

La structure dénommée Conseil supérieur de la diaspora malienne (CSDM), à caractère international, est dirigée au Congo par Nouhou Daou. Elle a été présentée le 7 novembre à la presse congolaise.

Le vice-président du CSDM à Brazzaville, Modi Tambadou, a indiqué: « Sensibiliser et rassembler nos concitoyens autour des questions de l’immigration est l’épine dorsale de notre activité. L’ensemble des structures qui composent notre association constitue un réseau de compétences et des moyens complémentaires au service des initiatives individuelles et collectives » .

Cette organisation consultative, socioculturelle et à but non lucratif est répertoriée aux fichiers du ministère de l’Intérieur, conformément à la loi de 1901 relative à la création des associations. Pour remercier les autorités congolaises, le vice-président du CSDM a également ... Lire la suite


Société
Vendredi 9 Novembre 2018 - 13:45

En dépit des efforts consentis par le pays, le manque d'accès aux services eau, hygiène et assainissement continue d'avoir des répercussions sur la survie et la santé des enfants, entravant ainsi la performance globale du secteur.

La problématique d’accès à l’eau et à l’assainissement au Congo a fait l’objet d’un dialogue multisectoriel de haut niveau, organisé le 8 novembre à Brazzaville par le ministère de l’Energie et de l’hydraulique, avec l’appui de l’Unicef. Cette rencontre fait suite à une feuille de route qui avait été proposée lors d’une mission du Stockholm international water institute et le Bureau régional de l’Unicef en septembre 2017. En effet, il avait été retenu la nécessité de tenir un dialogue de haut niveau pour le déblocage de la situation des points d’eau du projet « Eau pour tous » dont la majorité était en panne, ... Lire la suite


Société
Jeudi 8 Novembre 2018 - 15:45

La réunion de sensibilisation tenue, le 7 novembre à Brazzaville, sous l’égide du ministre de la Recherche scientifique et de l’innovation technologique, Martin Parfait Aimé Coussoud Mavoungou, visait à mieux renseigner les sénateurs et députés sur le régime national de sécurité nucléaire.

Organisé avec l’appui de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), l'atelier a été animé par des experts en la matière, dont certains sont venus des Etats-Unis d’Amérique.

Au total, quatre thématiques ont été développées à cet effet et permis aux parlementaires congolais ainsi qu'à quelques hauts responsables présents à l'atelier de comprendre la problématique de sûreté et sécurité nucléaires, deux concepts semblables mais qui se définissent différemment.

Dans les exposés, les experts ont défini  la sûreté nucléaire  comme étant ... Lire la suite


Société
Samedi 10 Novembre 2018 - 12:30

Les inspecteurs en charge du cycle d’enseignement primaire et les chefs d’antenne de l'Institut national de recherche et d'actions pédagogiques (Inrap) ont participé, du 7 au 9 novembre à Brazzaville, à l’atelier de formation sur l'utilisation des ouvrages de français et du guide pédagogique des cours préparatoires I et II.

La rencontre visait le maniement des manuels "Nouveaux horizons d’Afrique" CPI et CP II de lecture et guide pédagogique de français du cycle primaire. Ces ouvrages intègrent les activités de révision et d’évaluation ainsi que l’actualité du monde pour transmettre le capital culturel aux apprenants. L’atelier a été animé par les enseignants qui viennent de terminer la refonte d’"Horizon d’Afrique" qui date de 1999, en "Nouveaux horizons d’Afrique", une nouvelle collection de l'Inrap.

 « Ces dessins constituent un ... Lire la suite


Société
Jeudi 8 Novembre 2018 - 20:59

A la  différence des milliers de couples mixtes qui existent à travers le monde,  celui de la Camerounaise et du Chinois ne cesse de susciter la curiosité de plus d’un internaute. D’ailleurs, il gagne plus de  cinq mille yuans (environ sept cent vingt-sept dollars) par mois grâce aux cadeaux virtuels.

Made, 27 ans, et Zou, 43 ans, vivent dans  un village  en Chine avec leur enfant de dix mois. Leurs voisins, particulièrement chinois, s’interrogent sur la complicité, la simplicité, le caractère extraverti, bref, la complémentarité de ce couple de race différente qui prend  l’allure des stars américaines.

Depuis quelque temps, le couple a créé des pages sur les réseaux sociaux  où il décrit son quotidien. A ce jour, il compte plus de cent vingt mille abonnés et organise souvent des séances de questions-réponses en direct sur internet afin ... Lire la suite


Société
Jeudi 8 Novembre 2018 - 14:46

La situation épidémiologique de la maladie en date du 7 novembre révèle que  sur  un total de trois cent huit cas de fièvre hémorragique signalés dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, deux cent soixante treize cas  ont été confirmés et trente-cinq probables.

Sur le total de cas confirmés,  cent cinquante-six sont décédés et quatre-vingt-onze sont guéris. Les autres sont hospitalisés dans les différents centres de traitement d’Ebola (CTE) installés dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri. Trente-neuf cas suspects sont en cours d’investigation.

Le ministère de la Santé révèle par contre que trois nouveaux cas ont été confirmés, dont deux à Beni et un à Vuhovi. S’agissant des décès, deux nouveaux décès de cas confirmés dont un à Butembo et un à Vuhovi ont été rapportés. Trois  nouvelles personnes guéries ont été à ... Lire la suite


Société
Jeudi 8 Novembre 2018 - 20:46

Il existe différents types d’alcool dans le monde. Mais tous ne sont pas consommables. Celui qui entre dans la composition des boissons alcoolisées est l’éthanol ou alcool éthylique. Il est obtenu par fermentation des végétaux riches en sucre ou par distillation, avant qu’on ne l’intègre dans la composition des boissons comme le vin, la bière, le cidre, les boissons apéritives, les liqueurs.

L’éthanol, c’est cette substance qui rend ivre. Il est un liquide incolore, miscible dans l’eau à toutes les proportions. Aussi s’intègre-t-il facilement dans les boissons. Selon le Dr Moustapha Gueme, «il est une molécule plus petite que le glucose et c’est justement à cause de sa petite taille qu’elle n’a besoin d’être réduite en petits morceaux pour passer dans le sang. Elle se diffuse passivement à travers les parois de l’estomac et de l’intestin ... Lire la suite


Société
Jeudi 8 Novembre 2018 - 21:05

Incroyable mais vrai ! L’histoire de ces vrais faux jumeaux s’est passée en Pologne. Une femme, mariée, donne naissance à des jumeaux. L’un est de sexe masculin et l’autre de sexe féminin. Après la naissance, elle demande la séparation d’avec son mari, en lui signifiant qu’il n’en est pas le père géniteur de l'un des enfants.

Ecœuré, le mari demande un test ADN pour dissiper doute et mensonge, afin d’en avoir le cœur net. Le test révèle que l’un des bébés (le garçon) est bien son enfant et l’autre (la fille), l’enfant de l’amant de sa femme.

Est-ce possible ? Les médias qui avaient diffusé l’information affirmaient que la femme avait eu des rapports extraconjugaux lorsqu’elle était enceinte. La science, elle, explique qu’un tel phénomène est possible lorsque la mère produit deux ovules et a un rapport sexuel avec deux hommes durant sa ... Lire la suite


Société
Mercredi 7 Novembre 2018 - 18:00

Le partenariat signé cette année entre le Réseau des intervenants dans le phénomène des enfants de la rue (Réiper) et les directions des hôpitaux de Loandjili et d' Adolphe -Sicé a du mal à être mis en oeuvre, selon le trimestriel d’information du Samusocial Pointe-Noire, point focal du Reiper.

Les acteurs publics locaux en charge des questions de l’enfance et le Réiper s’étaient retrouvés récemment, dans le cadre de leur deuxième réunion de concertation pour la prise en charge des enfants et jeunes de rue afin d’évaluer l’avancement des travaux de leur groupe. Il en ressort que les accords de partenariats signés entre le Réiper et les directions des hôpitaux de Loandjili et d' Adolphe-Sicé ne sont pas respectés suite aux différents changements intervenus à la tête de ces deux établissements sanitaires.

D’autres sujets ont été aussi ... Lire la suite


Société
Mercredi 7 Novembre 2018 - 18:30

Dans le cadre de la prise en charge des personnes du troisième âge, une rencontre a réuni,  le 7 novembre à la direction départementale de la Santé de Pointe-Noire,  les agents de santé des secteurs public et privé,  les représentants des sociétés d’assurance ainsi que des courtiers de cette ville.

Aubierge Victoire Kimpamboudi Matondo et Auguste Valairy Loko, respectivement directrice départementale de la Santé à Pointe Noire et président de  l’Association d’aides et de soins à domicile pour personnes âgées du Congo(AASDPAC) ont participé à la réunion.

Dégageant  les principaux objectifs  de  ces retrouvailles, Auguste Valairy Loko a expliqué qu'elles ont pour but la vulgarisation des circulaires n°001/MSP/CAB/DGSSSa relatives à la mise en place d’un cahier de charges, dans le cadre du positionnement et du développement de ... Lire la suite

Pages