Société


Société
Lundi 11 Février 2019 - 13:00

Christophe Nzongolo a reconnu que le travail abattu par Caritas a permis, présentement, la maîtrise de certaines érosions grâce aux arbres brise-vents plantés par-ci par-là.

 

 

L'administrateur de territoire assistant de Bumba s'est exprimé à l'occasion d'une mission de documentation audiovisuelle des résultats du Programme d’appui à la résilience des communautés vulnérables aux risques des catastrophes (PRRC) que met en oeuvre Caritas dans cette contrée. « Le territoire de Bumba est une entité déconcentrée, c’est-à-dire dépourvue des taxes et moyens financiers, sans fonds de rétrocession. Le travail qu’a abattu Caritas ici aurait dû être fait par le territoire. C'est pour un grand salut car les résultats sont positifs », a admis Christophe Nzongolo. Toutefois, il a déploré le déboisement opéré par une société d’exploitation forestière. ... Lire la suite


Société
Lundi 11 Février 2019 - 13:45

Pour Anatole Collinet Makosso, écrire un livre sur « Le génocide en droit à l'épreuve du génocide de l'émotion​ » constitue une réponse scientifique aux essais de Dominique Kounkou et Nsaku Kimbembe. L’auteur met en garde les intellectuels et les politiques contre l’usage de l’arme de l’émotion qu'il juge plus létale qu’une arme de guerre. Car, explique-t-il, l’instrumentalisation de l’émotion populaire est à l’origine des guerres sans fin que connaissent aujourd’hui la Libye, la Syrie, par exemple. Les Dépêches de Brazzaville reviennent sur la compréhension de cette initiative littéraire.

Anatole Collinet Makosso auteur du livre "Le génocide en droit à l'épreuve du génocide de l'émotion" paru chez l'HarmattanLes Dépêches de Brazzaville (L.D.B.) : Un troisième ouvrage, le vôtre, sur le génocide des Laris, pour quel objectif ?

Anatole Collinet Makosso (A.C.M.) : L’objectif visé est de sortir la problématique sur les violences, au Congo en général et ... Lire la suite


Société
Samedi 9 Février 2019 - 14:45

En dehors des années de travaux forcés, le condamné paiera trente millions de FCFA d’amende, selon le verdict rendu le 8 février, au Palais de justice de Brazzaville, en début de soirée, après une longue audience.

Patrick Fouti avait roué sa femme, Marlène Binta Tchibinda, de coups de machette dans la nuit du 20 janvier dernier, pour infidélité supposée. Il avait pris la fuite avant d’être rattrapé par la police.

Le 8 février à la barre, il a tenté de justifier son acte en présence de la victime qui a quitté son lit d’hôpital pour prendre part à l’audience. Patrick Fouti a évoqué l’infidélité de sa femme qui de surcroît, a-t-il dit, le battait régulièrement. C'est ainsi que, le 15 janvier, décidait-il d’acheter une machette pour en finir avec elle. Placée sous le matelas, Patrick Fouti a sorti cette machette cinq jours plus tard pour passer ... Lire la suite


Société
Samedi 9 Février 2019 - 14:30

Le président de l’Association des anciens enfants de troupe (AET) du Congo a dressé un état des lieux de l'établissement, le 8 février, à l’issue duquel il a appelé à la mutualisation des efforts pour redorer le blason de cette école.

L’Ecole militaire préparatoire général Leclerc (EMPGL) n’a pas perdu de sa superbe même si, à côté des acquis et des avancées jugées significatives, les difficultés ne manquent pas. Une partie des réfectoires vétustes est en cours de réhabilitation, les salles techniques consacrées à l’informatique, aux multimédias et au laboratoire de langue sont inopérantes. La connexion internet fait défaut. Sur le plan sportif, par ailleurs, les aires de jeu sont délabrées, notamment le terrain de basketball qui occasionne des blessures et des foulures de pied. C’est donc cette réalité que le président de l’association ... Lire la suite


Société
Samedi 9 Février 2019 - 13:30

L'activité, organisée le 8 février à Brazzaville à l'initiative du député José Cyr Ebina, a porté sur l’éducation civique et morale.

Le cours commun a eu lieu dans le cadre de la ‘’Journée du député’’, un concept inventé depuis son premier mandat par José Cyr Ebina, élu de la circonscription d'Igné, dans le département du Pool. Pour cette édition, l’activité a débuté au collège d’Ignié, où les élèves ont assisté, pour une première fois, à la levée officielle des couleurs organisée pour leur apprendre les valeurs de la République.

Ensuite, ces élèves, tous en classe de sixième, ont fait le déplacement de Brazzaville. Sur place, ils ont suivi, avec leurs homologues de l’école privée Les Canaris, un cours sur l’instruction civique et morale. Cet enseignement a porté sur le rôle d’un maire d’arrondissement ou d’une ... Lire la suite


Société
Samedi 9 Février 2019 - 11:45

La liste linéaire du premier département fait état de mille quarante-trois cas dans onze de ses localités. Le district de Mindouli, dans le second département, est également touché et le gouvernement est déjà à pied d’œuvre pour la riposte.

Le district de Diosso, dans le département du Kouilou, est l’épicentre de l’épidémie. Les premiers cas y ont été identifiés le 7 janvier dernier. « Les enquêtes entomologiques réalisées les 29 et 30 janvier 2019 à Diosso, Matombi, Doumanga et Les Saras ont permis de collecter des moustiques dont soixante-sept appartenant au genre Aedes et soixante-trois de l’espèce albopictus, responsables de la maladie chikungunya », a expliqué la ministre des Affaires sociales et de l’action humanitaire, Antoinette Dinga-Dzondo, dans la déclaration du gouvernement faite le 9 février à Brazzaville. Par ailleurs, ... Lire la suite


Société
Vendredi 8 Février 2019 - 17:30

A l’initiative du Rotary Club Libota de Brazzaville, des Rotariens ont visité, le 7 janvier, la direction générale de la sécurité civile pour s’imprégner des missions assignées à cette entité de la police nationale.

Accueillie par le directeur départemental de la sécurité civile de Brazzaville, le colonel de police Jean Bernard Boyangas, la délégation a été conduite par le président du Rotary Club Libota, Claude Kamba. Sur place, elle a, entre autres, visité le centre de traitement d’alerte et suivi le défilé des moyens ainsi que deux ateliers dont l’un sur le secourisme et l’autre sur le maniement des extincteurs.

Avant cette étape, les Rotariens ont eu droit à la présentation de la direction générale de la sécurité civile par le commandant du centre de secours principal des sapeurs-pompiers de Brazzaville. Présentant cette structure, le ... Lire la suite


Société
Vendredi 8 Février 2019 - 17:45

L’accord conclu entre les deux parties fait suite au suivi des résolutions adoptées en novembre 2018 à Bruxelles, en Belgique, mais aussi et surtout à la poursuite des négociations avec les partenaires financiers de l’agence onusienne afin de rendre concrètes les intentions de Bruxelles.

 

 

 

 

 

 

 

Le protocole d'engagement financier a été signé à l'occasion du séjour du maire de la ville de Pointe-Noire, à Nairobi, au Kenya, du 22 au 29 janvier dernier. Jean François Kando et la directrice exécutive du Programme des Nations unies pour les établissements humains (ONU-Habitat), Maimunah Mohd Sharif, ont également élaboré un plan d’action de mise en œuvre des projets transformateurs des quartiers précaires pilotes du kilomètre 4, notamment ceux situés dans l’arrondissement1, Emery-Patrice-Lumumba, et Mbota dans l’arrondissement 4, Loandjili.

... Lire la suite


Société
Samedi 9 Février 2019 - 12:45

L’acte a été posé, le 8 février, à l'hôpital de base de Makélékélé,  le 1er arrondissement de la ville capitale, sur initiative du commandement de la structure.

Expliquant le bien-fondé du geste, le colonel de police, Guy Jonas Tsiba, commandant du Groupement mobile de la police (GMP), a indiqué il n’y avait rien de plus compatissant que donner un peu de son sang pour sauver la vie d’un compatriote. « Présentement, nous sommes en train d’exécuter les instructions du directeur général de la police, qui a bien voulu que nous puissions, dans le cadre de la police de proximité, assister la population d’une manière désintéressée ; l’assister, c’est aussi faire un geste de solidarité, par exemple, donner du sang. Ainsi, dans le cadre de nos activités futures qui vont émailler les 30 ans du Groupement mobile de la police (GMP), nous avons prévu ... Lire la suite


Société
Samedi 9 Février 2019 - 12:16

L'exhortation est du président de l’Association africaine de défense des droits de l’homme, Jean-Claude Katende, qui demande aux nouvelles autorités du pays d'inscrire, parmi leurs premières priorités, la réforme du système éducatif congolais en vue de rehausser son niveau.

Après son récent appel à l’assainissement du secteur de l’Enseignement supérieur, le président de l’Association africaine de défense des droits de l'homme (Asadho), Jean-Claude Katende, pense que « l’école est à refaire. L’école est à repenser ». Pour ce juriste, la qualité de l’enseignement passe par la reprise des responsabilités par l’Etat qui est le pouvoir organisateur de ce secteur. « L’école doit donc cesser d’être un objet de commerce pour les responsables scolaires et un outil d’enrichissement sans cause pour l’autorité publique », a-t-il soutenu.

... Lire la suite

Pages