Kinshasa


Kinshasa
Samedi 10 Août 2013 - 16:15

Les conditions de vie des déplacés et retournés dans la zone de kamongo, dans la province du Nord-Kivu, sont loin de s’améliorer.

Selon des informations recueillies par des agences onusiennes, plus de quarante-cinq mille Congolais déplacés et retournés sont sans eau, sans vivres et n’ont pas accès aux soins de santé

Face à la détérioration quotidienne de leur vécu, ces milliers de Congolais ont urgemment besoin d’assistance en santé, eau et vivres. Selon la mission d’évaluation humanitaire qui s’est rendue dans la zone du 26 au 28 juillet dans le cadre du Programme de réponse rapide aux mouvements de population (RRMP), environ trente sept mille cinq cents personnes sont actuellement déplacées dans la zone dont la majorité dans la localité de Nobili, située près de la frontière ougandaise.
 

Les différentes guerres qui sévissent dans les provinces de ... Lire la suite


Kinshasa
Samedi 10 Août 2013 - 16:30

« Aujourd’hui, alors que nous célébrons la Journée internationale des peuples autochtones, nous réaffirmons le soutien de l’Union européenne envers eux de par le monde. Nous nous joignons à eux dans cette célébration de leur riche héritage culturel et rendons hommage à l'importante contribution que leurs traditions et savoirs ont apportée à l'héritage culturel du monde », a déclaré Catherine Ashton

C’est en ces termes que s'est exprimée  la haute représentante de l'Union européenne (UE), Catherine Ashton, à l’occasion de la Journée internationale des peuples autochtones célébrée le 9 août à travers le monde.

Tout en soulignant que l'UE avait toujours été un partisan loyal de la Déclaration des Nations unies sur les droits des peuples Indigènes de 2007, Catherine Ashton regrette le fait que ces peuples continuent à subir diverses violations ... Lire la suite


Kinshasa
Samedi 10 Août 2013 - 16:38

La demande pressante lui aurait été faite par plusieurs sympathisants et la question devrait être abordée au lendemain de l’ouverture de la session budgétaire de septembre.

L’ancien secrétaire général adjoint du Mouvement de libération du Congo (MLC), Jean-Lucien Busa, n’exclu pas la création d’une nouvelle formation politique dont il prendrait la direction. Une demande pressante lui aurait été faite dans ce sens par plusieurs sympathisants et la question sera abordée avec ses compagnons de lutte au lendemain de l’ouverture de la session budgétaire de septembre. Mais, l’option est prise très au sérieux par l’intéressé qui s’est refusé de mettre sur la place publique la stratégie qui sera adoptée par son groupe.

Ce changement de fusil d’épaule est sans doute consécutif au maintien de la décision de son exclusion de son ancienne formation dont il ... Lire la suite


Kinshasa
Samedi 10 Août 2013 - 16:45

Certains partis de l’opposition ont manifesté leur ferme intention de prendre part aux assises de Kinshasa renforçant ainsi la confusion qui règne sur la scène politique congolaise.

Le parti cher à Vital Kamerhe a réitéré, le 7 août, son refus de cautionner par sa présence les concertations politiques convoquées par le président de la République. Il ne s’en tient qu’à la déclaration politique du 1er juillet dernier signée à Kinshasa par plusieurs partis et personnalités politiques de l’opposition et aux résolutions du conclave de l’opposition.

Dans une déclaration, la direction politique de l’Union pour la Nation congolaise (UNC) a réagi face aux préparatifs de la tenue du dialogue national en RDC et à la récente déclaration du président du sénat dont le parti est signataire de la déclaration du 1er juillet au Cepas et du rapport final du ... Lire la suite


Kinshasa
Jeudi 8 Août 2013 - 19:30

La Société nationale de chemin de fer du Congo (SNCC) a enregistré des dégâts matériels énormes et même un déraillement, selon une dépêche de l’Agence congolaise de presse.

Les actes de vandalisme signalés depuis un  certain temps inquiètent les autorités du géant des transports qui relie, il faut le préciser, plus de sept provinces du pays, et permet aujourd'hui à la RDC de réaliser son rêve de mettre à niveau sa chaîne de transport multimodal. Les pertes concernent le vol d’une partie du rail et le sabotage des fils caténaires, entraînant des conséquences désastreuses dont un déraillement et même une coupure d’électricité sur la voie ferrée. Avec 3641 km de voie ferrée, la RDC est classée au quatrième rang des opérateurs en Afrique. Théoriquement, 1 km réhabilité coûte 1 million de dollars américain. Ainsi ces vols de rail inquiètent ... Lire la suite


Kinshasa
Jeudi 8 Août 2013 - 19:02

Le collectif des opposants déclare ne pas être concerné par la démarche cavalière actuelle initiée par le pouvoir en place et se dit prêt à prendre ses responsabilités devant l'histoire et le peuple congolais.

L’opposition politique, du moins celle qui se reconnaît dans les assises tenues dernièrement à Limete, observe avec inquiétude toutes les péripéties qui entourent l’organisation des concertations nationales. Aussi pense-t-elle tirer d’ores et déjà la sonnette d’alarme afin d’avertir l’opinion sur ce qu’elle considère comme une manœuvre du pouvoir visant à s’approprier ce forum national au mieux de ses intérêts. Dans une déclaration politique rendue publique en début de semaine, l’opposition entrevoit dans le chef du pouvoir une volonté manifeste « de persévérer dans la logique des concertations convoquées et organisées de ... Lire la suite


Kinshasa
Jeudi 8 Août 2013 - 18:10

À la veille de la tenue de ce forum national, elle exige sa part dans le présidium tout en réclamant la révision à la hausse de sièges de représentation qui devra passer de 19% à 60 %.

Généralement prises de court par des politiciens un peu plus habiles lors des grandes rencontres d’envergure nationale ou même dans les institutions du pays où elles ont une faible représentation, les plates-formes de la société civile de Kinshasa ont pris l’option de se regrouper dans un cadre de réflexion pour faire valoir leurs revendications. Plutôt que d’évoluer en ordre dispersé, elles croient le moment propice pour faire taire leurs divergences afin d’ériger un front commun face au danger de marginalisation qui les guettent en perspective de la tenue des concertations nationales. C’est tout le sens qu’il faudra accorder à la réunion qui a eu lieu le 7 août à ... Lire la suite

Pages