Pointe-Noire (Pointe-Noire)


Pointe-Noire (Pointe-Noire)
Mardi 5 Novembre 2013 - 17:00

Alors que la saison des pluies approche, les commerçants exerçant le long de l’avenue de l’Indépendance au Fond Tié-Tié, sont déjà envahis par les eaux souillées des caniveaux et les ordures, sans que la mairie s'en inquiète

Inquiets devant cette situation qui perdure, les vendeurs lancent la sonnette d'alarme pour que la mairie du 3e arrondissement réagisse et prenne conscience de ses responsabilités. « Nous souhaitons que la mairie enlève les immondices au moins trois fois par semaine. Malheureusement nous constatons que ses services nous font payer des taxes tous les jours et les frais de balayage, soit 200 FCFA, alors que rien ne se fait sur le terrain », déplore un vendeur. Et d'ajouter : « Nous sommes parfois obligés de faire des collectes entre nous pour payer le service de pousse-pousses qui viennent débarrasser les ordures. »

Angélique Kaya, ... Lire la suite


Pointe-Noire (Pointe-Noire)
Mardi 5 Novembre 2013 - 15:56

En rapport avec la Journée nationale de l’arbre qui se déroule chaque 6 novembre, plusieurs Ponténégrins interrogés sur l’opération de planting d’arbres, pensent qu’elle est doublement bénéfique, car elle renforce la couverture forestière et permet aussi de lutter efficacement contre les érosions courantes dans les quartiers périphériques des villes

Parlant d’érosions et de glissements de terrain dans la ville océane, plusieurs édifices et habitations dans des arrondissements comme Mongo-Mpoukou au quartier Tchiloulou, notamment l’établissement scolaire situé au niveau du quartier Mpaka et l’école Kilomètre huit pour ne citer que ceux-là, sont durement frappés par les érosions. Chaque jour qui passe, l'on assiste aux grincements des dents et lamentations des populations.

« Le planting d’arbres sur des terrains à haut risque d’érosion ... Lire la suite


Pointe-Noire (Pointe-Noire)
Lundi 4 Novembre 2013 - 16:00

Une rencontre a réuni ce dimanche 3 novembre à Pointe-Noire, Christophe Muzungu, ambassadeur de la R.D-Congo au Congo-Brazzaville et les ressortissants dudit pays vivant dans les départements de Pointe-Noire et du Kouilou

Cette rencontre fait suite à une altercation qui a opposé il y a quelques semaines à Pointe-Noire, deux groupes de bandits et qui s’est soldée par le décès d’un jeune du Congo-Brazzaville. L’auteur de l'acte criminel serait, après vérification, un ressortissant de la République démocratique du Congo, ce qui a entraîné un vif sentiment de révolte de la part des populations locales et des membres de l’un de ces groupes.

S’exprimant à l'occasion de cette rencontre, Christophe Muzungu a tout d'abord remercié les efforts fournis par les autorités civiles et militaires du Congo Brazzaville, pour la résolution pacifique de cette affaire. ... Lire la suite


Pointe-Noire (Pointe-Noire)
Samedi 2 Novembre 2013 - 16:45

Au total neuf membres du bureau politique issus des fédérations de Pointe-Noire et du Kouilou ont quitté le navire. À la faveur d’un point de presse tenu le 31 octobre à Pointe-Noire, ces derniers ont décidé de retirer leur confiance à Guy-Romain Kinfoussia, actuel président de l’Union pour la démocratie et la république (UDR-Mwinda)

Il s’agit, entre autres, de Paul Kandza, président de la fédération de Pointe-Noire ; de Jean-Marc Pangou-Tchichelle, président de la fédération du Kouilou ; de Blaise Bintsamou-Loussilgho, membre du conseil national, secrétaire à la communication et aux relations publiques ; d’Antoine Moukimi, sécrétaire à l’éducation, à la culture et aux Arts ; de Sorelle-Irène Kinkonda-Vouala, sécrétaire aux affaires sociales et aux questions féminines ; de Daniel Bongui ; de Germaine Mialahouaya ; et de Marcel Nkouka-Maleka.

Le ... Lire la suite


Pointe-Noire (Pointe-Noire)
Samedi 2 Novembre 2013 - 13:18

Les projections de la Chambre des mines de la Fédération des entreprises du Congo (FEC) ont confirmé la possibilité d’atteindre les 900 000 tonnes, après une croissance déjà fulgurante de 1000% en dix ans, soit de 50 000 à 600 000 tonnes.

Pour la situation de la contribution du secteur aux revenus de l’État, il faut encore attendre la publication le 1er décembre du rapport de l’Itie. Mais les recettes déjà signalées étaient de Les miniers lors du troisième forum sur la révision du Codel’ordre de 700 millions de dollars américains en 2010, et la tendance en 2012 est à l’augmentation. La Chambre des mines a rappelé aux sociétés minières l’échéance du 2 novembre 2013 pour le dépôt des formulaires sur tout paiement effectué en faveur de l'État.

Bien que des recettes soient en hausse, un vrai malaise règne dans le secteur minier, avec la révision en cours du Code minier de 2002. Une fois encore, la Chambre ... Lire la suite


Pointe-Noire (Pointe-Noire)
Jeudi 31 Octobre 2013 - 16:30

Le Festival des musiques urbaines (FMU), qui se déroulera sous forme de compétition, démarre le 1er novembre à l’hôtel Le Ruisseau. Il va réunir 105 artistes pour la première étape, celle des éliminatoires. Le thème retenu pour cet événement est : « Réunissons la jeunesse autour de la sensibilisation et la lutte contre le VIH/sida »

Le festival va se dérouler jusqu’au 1er décembre, date de la célébration de la Journée internationale de lutte contre le VIH/sida, ce qui explique le choix du thème.

Les artistes évoluant en groupe et en solo s’affronteront dans trois catégories : DJ, musique hip-hop et danse urbaine. Les éliminatoires organisées le 1er novembre qualifieront les participants aux quarts de finale ; les demi-finales auront lieu les 16 et 17 novembre. La finale prévue le 1er décembre opposera les vainqueurs. Les premiers de chaque ... Lire la suite


Pointe-Noire (Pointe-Noire)
Jeudi 31 Octobre 2013 - 17:15

Soixante ans après la publication du premier roman Cœur d’Aryenne de Jean Malonga, la littérature congolaise célèbre le partage des cultures. L’écrivain-chroniqueur Aimé Eyengué, l’un des promoteurs de l’événement, dresse un premier bilan de la célébration

Photo de groupe à l'Haÿ-les-Roses lors de la première étape des festivités des Noces de diamant de la littérature congolaise : 1953-2013

Dépêches de Brazzaville (LDB) : Comment interpréter le choix de la France pour démarrer les festivités du soixantième anniversaire de la littérature congolaise ?

Aimé Eyengué (AE) : C’est à L’Haÿ-les-Roses, en France, que s’est tenue la première étape d’une série de commémorations de cet anniversaire en hommage au symbole que constitue le retour sur les terres d’origine de la parution du premier roman de Jean Malonga, Cœur d'Aryenneen juillet 1948. C’est en France que l’auteur, à l’époque sénateur du Moyen-Congo, a rencontré Alioune Diop, fondateur des Éditions ... Lire la suite

Pages