Pointe-Noire (Pointe-Noire)


Pointe-Noire (Pointe-Noire)
Lundi 2 Septembre 2013 - 16:45

La dernière soirée de sélection des finalistes aura lieu le 7 septembre tandis que la finale très attendue par le public, qui opposera 20 candidates au total, se déroulera le 8 septembre au parc des expositions de la foire

Cette élection Miss Foire est assez spéciale du fait qu’elle possède plusieurs particularités : le seul critère est l’âge des candidates (à partir de 17 ans), l’élection est ouverte à toutes les jeunes filles, quelque soit leur taille, leur poids… Il n’y a pas de casting, les candidates se font juste inscrire. Les sélections se passent sans jury spécifique, et c’est le public qui se charge de retenir les finalistes.

Ainsi, 10 jeunes filles ont déjà été sélectionnées ; 5 d'entre elles ont été retenues sur les 30 qui se sont présentées à la première sélection qui a eu lieu le 24 août et 5 autres sur les 11 à la soirée du ... Lire la suite


Pointe-Noire (Pointe-Noire)
Lundi 2 Septembre 2013 - 16:30

C'est ce qu'a confié Vérone Mankou, président-directeur général de cette société spécialisée dans les technologies mobiles, particulièrement dans la conception de produits grand public, le 1er septembre au parc d'exposition de la foire internationale de Pointe-Noire, lors de la présentation à la presse locale de leur nouveau produit, un téléphone portable baptisé Elikia moké

VMK, unique entreprise de technologies mobiles basée au Congo, figure parmi les exposants à la 27e édition de la foire. Dans son stand, outre le nouveau téléphone, la structure propose aussi ses deux premiers produits à des prix promotionnels. Il s’agit de la tablette tactile Way-C et du Smartphone Elikia, présents sur le marché national et international. La présence de VMK dans le parc d'exposition, selon Vérone Mankou, traduit le désir de cette structure de mieux faire ... Lire la suite


Pointe-Noire (Pointe-Noire)
Lundi 2 Septembre 2013 - 15:00

L’annonce a été faite par Bernard Ngazo, directeur général de l’École supérieure de commerce et d’industrie du Congo (Escic), lors d’une conférence de presse organisée le 30 août à l’intention des nouveaux bacheliers

 Basée dans la ville de Pointe-Noire, l’Escic est la première école supérieure consulaire du Congo et se veut être une école dont sortira les meilleurs étudiants. Au cours de ce point de presse, le directeur général a présenté aux nouveaux bacheliers, le diplôme de Bachelor of Business Administration (BBA). Ce BBA est un diplôme d’origine anglo-saxonne, décerné dans les écoles de commerce et techniques après une durée de trois années d’études après le baccalauréat (Bac+3). C’est également l’équivalent de la licence universitaire en France et dans les pays francophones. En revanche, son enseignement est entièrement ... Lire la suite


Pointe-Noire (Pointe-Noire)
Samedi 31 Août 2013 - 14:57

La société a présenté le 29 août à Pointe-Noire les conclusions de son étude d’impact environnemental et social au cours d’une concertation publique en vue de signer la convention minière avec le gouvernement congolais

Après Mayoko, Makabana, Mont-Mbelo et Dolisie, dans le département du Niari, la compagnie minière DMC-Exxaro vient de réunir les autorités départementales du Kouilou et de Pointe-Noire, les membres de la société civile, les représentants des habitants des quartiers directement impactés par son projet. Il s’agissait pour cette société, à travers le bureau d’étude Impact Congo, basé dans la ville océane, de présenter les impacts négatifs et positifs dans la phase de transport du projet ainsi que des mesures qui ont été prises.

L’exportation de la production de cette mine de fer se fait depuis Mayoko par la voie du chemin de fer ... Lire la suite


Pointe-Noire (Pointe-Noire)
Vendredi 30 Août 2013 - 18:12

Paru chez L’Harmattan à Paris dans la collection « Poètes des cinq continents », ce recueil de poésie compte trois parties : Florilèges de fraîches senteurs, Le Kongo de Lumumba de Kimbangu ou de Matsoua et Cantilènes mémorielles du 4-Mars

Dans  Florilèges des fraîches senteurs, l’auteur, dans ses vers, laisse parler son cœur tétanisé par la beauté envoutante d’Alima Diawara, une femme de plusieurs cultures, une femme à l’énergie renouvelable, une authentique fille de Poto-Poto, une de ces filles qui aiment que la vie s’occupe d’elles. « En écrivant sur Alima Diawara, je me suis souvenu de deux choses D’abord, des évènements au Mali. Je suis parti de ces évènements, et cela m’a rappelé ces  Maliens qui ont vécu ici, qui sont presque congolais, qui ont vécu avec nous et qui ont partagé nos moments de joie et de tristesse. C’est pourquoi ... Lire la suite


Pointe-Noire (Pointe-Noire)
Vendredi 30 Août 2013 - 15:25

Alexandre-Honoré Paka, préfet du département de Pointe-Noire, a fait le 29 août à la mairie centrale une communication à l’endroit des responsables administratifs, militaires, politiques, aux membres des ONG, associations, aux religieux ainsi  qu’aux  représentants des communautés étrangères à la suite des actes d’insécurité qui secouent  la ville et mettent à mal la quiétude des habitants

Le préfet de Pointe-Noire  a commencé sa communication en rappelant l’adresse à la nation du président de la République le 31 décembre au cours de laquelle il demandait au peuple la consolidation de la paix par l’ordre et la discipline et à privilégier le dialogue. Une cohésion sociale malheureusement ébranlée ces derniers mois à Pointe-Noire, a-t-il regretté : « Malgré notre appellation de havre de paix que nous avons acquis de haute lutte pendant les ... Lire la suite


Pointe-Noire (Pointe-Noire)
Jeudi 29 Août 2013 - 15:15

Le séminaire de formtion s’est ouvert ce mardi 29 août à la direction départementale des Affaires sociales et regroupe près d’une trentaine de personnes. Il est initié par le projet Appui à la réinsertion socio-économique des personnes présentant un syndrome postpoliomyélite définitif dans les départements de Pointe-Noire et du Kouilou

La formation durera trois jours et vise la sensibilisation d’environ 281 personnes vivant avec un handicap grave dû à la poliomyélite  dans les deux départements. Ainsi, s'exprimant sur l’importance de cette campagne de sensibilisation, Marleine Mabounou, directrice départementale de l’Action humanitaire, a indiqué que « l’exécution de ce projet contribuera à consolider les conditions de relèvement familial communautaire tout en garantissant aux bénéficiaires un équilibre social dans leur milieu de vie respectif ... Lire la suite

Pages