Opinion

  • Éditorial

Convergence

Mercredi 8 Décembre 2021 - 10:59

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


Le resserrement des liens humains qui unissent depuis toujours les deux Congo et qui se confirment de jour en jour par la signature d’accords de coopération dans de nombreux domaines envoie un signal fort, très fort, à la communauté internationale dans son ensemble. Symbolisé par le pont « rail-route » dont l’édification prochaine fera de Brazzaville et Kinshasa la plus grande communauté urbaine du continent, il place tout naturellement le Bassin du Congo au cœur du mouvement historique qui se dessine et qui fera de l’Afrique l’un des principaux acteurs, voire même le principal acteur de la scène mondiale dans les années à venir.

Convaincus depuis longtemps que le rapprochement des deux nations riveraines de l’immense fleuve Congo permettra un bond en avant sans précédent dans l’histoire humaine, Denis Sassou N’Guesso et Félix Tshisekedi ont entrepris à juste titre de rapprocher nos deux nations. Sans courir, bien sûr, le risque mortel de dissoudre les Etats qu’ils président, ce qui provoquerait des tensions ingérables entre les populations concernées, mais en coordonnant leurs efforts afin d’accélérer l’émergence progressive d’une communauté régionale qui s’imposera très vite comme la plus dynamique, voire même la plus vivante de la planète.

L’enjeu de la convergence qui se précise entre les deux Congo est d’autant plus grand que le Bassin du Congo s’impose tout naturellement aujourd’hui comme l’un des principaux moteurs de la lutte que l’humanité dans son ensemble engage afin de protéger la nature qui l’entoure et de lutter contre le dérèglement climatique qui menace sa survie. Nous en avons eu la preuve lors de la Conférence sur le climat – COP 26 – qui s’est tenue à Glasgow, en Ecosse, il y a tout juste un mois et qui a permis au Fonds bleu créé à Oyo, il y a quatre ans, de faire valoir son implication dans cette bataille vitale à tous égards.

Dans le moment où les grandes puissances de la planète prennent ou plutôt reprennent conscience du rôle essentiel que joue et jouera de plus en plus l’Afrique sur la scène mondiale, le resserrement des liens entre les deux Congo ne peut qu’accroître leur engagement à nos côtés. Et donc nous aider à accélérer la marche en avant dont chacun de nous profitera.

 

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 18/1/2022 | Absurde !
▶ 17/1/2022 | Violences
▶ 15/1/2022 | Reconduction 2
▶ 13/1/2022 | Maintenance
▶ 12/1/2022 | Pied de grue...
▶ 11/1/2022 | Fossé
▶ 10/1/2022 | Soutien
▶ 8/1/2022 | Offre de service
▶ 6/1/2022 | Voix
▶ 6/1/2022 | Reconduction 1