Vient de paraitre : Fred Elenga Ondzé signe « L'écho des marigots, les larmes d'une existence »

Jeudi 5 Novembre 2020 - 16:43

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Recueil de poèmes de 84 pages, publié le mois dernier aux éditions l’Harmattan, « L'écho des marigots, les larmes d'une existence » est un cri d’espoir et d’appel au changement, au regard des difficultés qu’endure l’humanité aujourd’hui.

Cet ouvrage est un ensemble de vers libres qui, sans être obnubilé par le panafricanisme et sans vouloir plonger les hommes dans un abandon ou une inquiétude, traduit des ressentis. Des injustices, douleurs et cris que l'on retrouve dans différentes sociétés. Ici, l’auteur se fait le porte-parole de la société dans laquelle il demeure, avec pour but de dénoncer tout ce qu’il observe, vit et en parallèle ce qui lui est rapporté.

Comme le souligne la préface du livre rédigée par Fidèle Biakoro, « L’écho des marigots est une interactivité entre l’homme et ses vécus au passé ou au quotidien. Le marigot dans ses silences et stagnations est un étang où l’eau s’écoule à travers les fentes d’un barrage perméable. L’écho qui y provient traduit les ressentis que vocifèrent les victimes qui s’y trouvent, quelques soient leur race et leur origine ».

Le décryptage de ce recueil de poèmes laisse apparaître plusieurs thématiques, à savoir l’amour pour la patrie, le souvenir et l’évocation des valeurs traditionnelles, le respect écologique, la place et le rôle de la femme dans le développement de la société, l’admiration des aînés et biens d’autres.

Dans son rôle d’être social et du critique ambulant, Fred Elenga Ondzé met à nu les différentes réalités qui bouillonnent dans les marigots, figure allégorique de toutes les sociétés du monde. Pour ce juriste de formation né en 1984 à Brazzaville, la littérature représente un moyen privilégié pour éduquer la société. En cela, il a opté pour un langage clair au rythme de la mélodie suave de sa plume, imprégnée de plusieurs sentiments qui s’imbriquent tels la mélancolie, la joie, la reconnaissance et l’espoir.

Merveille Atipo

Légendes et crédits photo : 

La couverture du livre/DR

Notification: 

Non