Afrique-Monde


Afrique-Monde
Mardi 8 Juillet 2014 - 12:47

Présidant l’Union européenne depuis le 1er juillet pour les six prochains mois, l’Italie a placé la politique migratoire en bonne place sur son calendrier politique. Elle a déjà obtenu le soutien de la France

« Nous ne pouvons pas laisser couler un bateau rempli de personnes car nous ne savons pas qui a les compétences pour les sauver », a déclaré le Premier ministre italien Matteo Renzi lors de la cérémonie d’inauguration de la présidence italienne du Conseil de l’UE.

Suite au drame de Lampedusa, l’Italie a lancé, en octobre 2013, l’opération Mare Nostrum pour la gestion des situations de crise. Depuis lors, l’afflux des migrants n’a fait que croître : plus de 73 000 migrants ont franchi la frontière italienne depuis le début de l’opération. La Grèce a également vu le nombre de réfugiés augmenter de 142% les quatre derniers mois de 2014. 

... Lire la suite

Afrique-Monde
Lundi 7 Juillet 2014 - 16:33

Sénégal : des étudiants congolais déplorent l’augmentation des frais d’inscription

Le Collectif des étudiants congolais de l'université Cheikh Anta Diop de Dakar devait faire un sit-in le 7 juillet devant l'ambassade du Congo-Brazzaville au Sénégal. En effet, plus de 120 étudiants congolais n'ont pu suivre les cours cette année à cause de l'augmentation des frais d'inscription pour les étudiants hors Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) dans les établissements publics au Sénégal. Ils se sont donné rendez-vous lundi matin devant leur ambassade avec un mot d'ordre : pousser les autorités congolaises à revoir les accords avec le Sénégal pour la baisse des frais d'inscription dans les universités sénégalaises. Pierre Michel Nguimbi, ambassadeur du Congo-Brazzaville au Sénégal, promet une solution pour l'année prochaine car ces éléments ... Lire la suite


Afrique-Monde
Lundi 7 Juillet 2014 - 16:18

Le Congo ayant donné son feu vert, Massimiliano d'Antuono devient le nouvel ambassadeur d’Italie.

C’est un diplomate de carrière que Rome vient de désigner comme nouvel ambassadeur à Kinshasa. Massimiliano d’Antuono quitte New York, où il était conseiller à la représentation permanente de l’Italie à l’ONU.  À 47 ans, l’homme a pourtant une carrière bien remplie même si Kinshasa est son tout premier poste comme ambassadeur plénipotentiaire  de plain-titre.

Massimiliano d'Antuono est un Romain né en 1967. Après un doctorat en sciences politiques à l’université de Rome en 1995, il embrasse la carrière diplomatique trois ans plus tard, en 1998. Et, depuis, il a gravi normalement les échelons dans les structures ou départements de la Farnesina, le ministère italien des Affaires étrangères. D’abord à la Direction générale de l’immigration et ... Lire la suite


Afrique-Monde
Lundi 7 Juillet 2014 - 16:00

Les participants à cette réunion, dont les travaux ont été lancés le 7 juillet en Ethiopie, vont se pencher sur les derniers développements de la situation en cours et proposer des pistes de solution de sortie de crise

Ils feront également le point sur la mise en œuvre de la feuille de route de transition, à la lumière des conclusions de la réunion du GIC RCA qui s’est tenue le 21 mars à Brazzaville, et de la concertation des chefs d’État et de gouvernement de la Communauté économique des États d’Afrique centrale (Ceeac), tenue récemment à Malabo en Guinée Équatoriale, en marge du dernier sommet de l’Union africaine.

Le Premier ministre centrafricain André Nzapayéké, profitera de la tribune de cette réunion pour présenter l’évolution de la situation sécuritaire et humanitaire de son pays et mobiliser la communauté internationale à la cause de la ... Lire la suite


Afrique-Monde
Lundi 7 Juillet 2014 - 11:39

Il y a un an, le chef de l’Église catholique se rendait à Lampedusa pour pleurer les migrants morts dans l’indifférence. Il entend continuer à secouer les consciences

Alors que des vagues de migrants continuent de débarquer sur les côtes italiennes, le souverain pontife veut rappeler que ces hommes et femmes, qui arrivent exténués et parfois morts, méritent l’attention. Surtout des chrétiens. « Combien peut faire mal l’indifférence humaine, surtout celle des chrétiens ! », a-t-il dénoncé dimanche matin au Vatican. Il parlait surtout de la pauvreté et du dénuement des cœurs devant « les détresses humaines », mais son discours s’étendait au-delà comme toujours.

Dans un message à l’Église d’Agrigente dont relève le petit port sicilien de Lampedusa, le pape François a rappelé son arrivée surprenante dans cette partie de l’Italie ... Lire la suite


Afrique-Monde
Lundi 7 Juillet 2014 - 11:23

Aujourd'hui, près de 80% du commerce mondial sur les énergies renouvelables est détenu par des sociétés du Sud, notamment asiatiques

Lors de la première assemblée des Nations unies pour l’environnement, qui a lieu à Nairobi (Kenya), du 23 au 27 juin, le ministre burkinabé de l’Environnement et du Développement durable, Salifou Ouedraogo, a expliqué : « Nous dépendons encore du pétrole, nous l’importons, cela nous coûte cher, alors que dans les pays sahéliens, nous bénéficions de 350 jours de soleil. »

Faisant des énergies renouvelables sa « bataille », il a ajouté : « Nous devons aller vers le solaire, ce qui évitera aussi la pression sur les forêts. Mais les besoins sont énormes, et cela nous coûtera des milliards : nous avons besoin d'aide. »

Pour répondre à cette demande croissante, la Chine, l’Inde, ou le Brésil rivalisent avec les ... Lire la suite


Afrique-Monde
Samedi 5 Juillet 2014 - 15:29

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a présenté le 3 juillet un nouveau cadre pour éliminer la tuberculose dans les pays où cette maladie est peu répandue, c’est-à-dire, les pays qui enregistrent moins de cent cas de tuberculose pour un million d’habitants

Le cadre que l’OMS a présenté en collaboration avec la European Respiratory Society (ERS), définit une phase initiale de « pré-élimination », consistant à ramener le nombre annuel de nouveaux cas de tuberculose dans ces pays à moins de dix pour un million d’habitants d’ici à 2035. Il s’agit également d’éliminer complètement  la tuberculose à l’horizon 2050, soit moins d’un cas par an pour un million d’habitants. «Alors qu’on peut prévenir et guérir la tuberculose, 155.000 personnes contractent encore la maladie et dix mille en meurent chaque année dans ces trente et trois pays. ... Lire la suite


Afrique-Monde
Samedi 5 Juillet 2014 - 12:30

Dans un rapport publié le 4 juillet sur la situation en RCA, le groupe d’experts des Nations unies s’inquiète de la persistance d’un certain nombre d’exactions commises par les groupes armés ainsi que le pillage des ressources naturelles

L’Organisation des Nations unies demande plus de fermeté envers les groupes armés. Elle souhaite que les membres des différents groupes qui continuent à exercer des fonctions dans les Forces de défense et de sécurité soient limogés. Les experts dénoncent également l’impunité. Plusieurs sanctions sont envisagées, car une liste de noms sera soumise dans quelques semaines à l’appréciation du comité de sanctions. Pour les experts des Nations unies, la République Centrafricaine est encore loin d’être sortie de l’impasse. Ils s'inquiètent du fait que les autorités de transition n'en font pas assez pour mettre au pas ... Lire la suite


Afrique-Monde
Vendredi 4 Juillet 2014 - 19:28

La réunion des neuf cardinaux conseillers du pape François s’est achevée vendredi au Vatican avec une seule conclusion : le travail de réforme doit se poursuivre !

La réunion du conseil des cardinaux que le pape François a instituée pour l’aider à avancer dans le travail de la réforme de l’Église au sommet s’est achevée vendredi au Vatican. Pour cette cinquième session ouverte mardi dernier, le conseil s’était enrichi d’un neuvième membre, à savoir le cardinal secrétaire d’État (Premier ministre), l’Italien Pietro Parolin. Pour rappel, parmi les autres membres, on compte un représentant de l’Afrique : le cardinal Laurent Monsengwo Pasinya, archevêque de Kinshasa, en République démocratique du Congo.

Les travaux qui ont duré quatre jours, de mardi à vendredi, ont consisté en la poursuite du travail entamé pour réformer profondément ... Lire la suite


Afrique-Monde
Vendredi 4 Juillet 2014 - 17:30

Redoubler d’efforts, mais le faire dans la concertation et la solidarité : le « ministre » de la Santé du Vatican indique les pistes pour combattre la maladie avec humanité      

Une conférence de deux jours consacrée à la lutte contre la pandémie de la tuberculose s’est ouverte à Rome vendredi. Initiative de l’Organisation mondiale de la santé, elle a rassemblé des experts européens, des chercheurs et des humanitaires. À la séance d’ouverture, les participants ont suivi la prise de position du Saint-Siège portée dans la salle par Mgr Zygmund Zimowski, archevêque polonais qui est président du Conseil pontifical pour la pastorale des agents de santé, c’est-à-dire le ministre de la Santé du Vatican.

Le haut prélat a relevé que le monde avait accompli des progrès indéniables dans la lutte contre la pandémie de la tuberculose depuis 1993. ... Lire la suite

Pages