Art-Culture-Média


Art-Culture-Média
Samedi 17 Mai 2014 - 1:15

Signé par l’artiste ivoirienne Nayanka Bell, Maria eu un succès fou à travers toute l’Afrique à la fin des années 1980

Maria, ce sont des paroles d’un genre comique, balancées de manières décousues pour qui voudrait comprendre l’enchaînement de la mélodie qui nous porte à la découverte d’un monde, celui du métissage des cultures. C’est ce qui fera le succès de Nanyanka, qui a su jouer sur la beauté de ses origines.

Née d’un père noir ivoirien et d’une mère blanche d’origine française, Nayanka Bell a intériorisé, depuis sa plus tendre enfance, des sons venant du côté de sa grand-mère d’origine touarègue. Cette dernière aimait beaucoup la musique et a su transmettre la force musicale de son passé à sa descendance.

Nayanka Bell, de son vrai nom Louise de Marillac-Aka, a été consacrée en 1994 plus belle voix féminine africaine lors des ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Samedi 17 Mai 2014 - 1:15

La biennale de Dakar, Dak'Art, est le plus grand événement d'art contemporain sur le continent. Sa onzième édition a été était lancée le 9 mai. Depuis 2006, le Congo n'est pas été représenté dans le in de la biennale, où est présenté l’exposition officielle. Comme pour contrer cette absence, Bill Kouélany a organisé une exposition des résidents de l'Atelier Sahm dans le off de la biennale. Quinze jeunes artistes sont exposés, dont dix ont fait le déplacement

Les Dépêches de Brazzaville : Vous avez une longue expérience de cette biennale ?
Bill Kouélany  : Ma première expérience de la biennale remonte à 2002.  C'était comme un tremblement de terre pour moi. J’ai connu l'art contemporain par les livres, qu'avec des noms d’artistes européens ou américains. La découverte d'artistes africains contemporains a produit une effervescence. En 2006, ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Samedi 17 Mai 2014 - 1:15

C’est un musicien hors pair, comme on en rencontre rarement sur le continent. En vingt ans de parcours musical, le chanteur congolais Lokua Kanza a su conquérir le monde tant l’originalité et la singularité de sa musique acoustique mêlée à sa voix pure toute en douceur sort des sentiers battus des musiques populaires congolaises

L’année 1994 marque le début du succès planétaire de Pascal Lokua Kanza. Mais ce fils de Bukavu,  où il est né il y a 56 ans, montre très tôt sa passion pour la musique. Aîné d’une fratrie de huit enfants, il entre dans la sphère musicale petit à petit, grâce à son attachement aux plus grands de la scène africaine. Abeti Masikini, la diva de la musique de l’ex-Zaïre est sans conteste la personnalité qui  lui a permis dès 1980 de faire ses pas dans l'effervescent milieu de la musique africaine. Il n’a que 22 ans à cette ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Samedi 17 Mai 2014 - 1:00

Du 7 au 14 mai 2014, vingt-six étudiants en licence de l’université de Leuphana à Lüneburg (Basse-Saxe) en Allemagne ont participé à l’atelier pratique et théorique sur l’utilisation de la vidéo et la création de portraits ou autoportraits par le réalisateur congolais Rufin Mbou-Mikima

« La réalisation d’une vidéo passe par trois étapes essentielles, à savoir l’écriture, le tournage et le montage. Si les deux dernières étapes sont essentiellement techniques, l’écriture pour sa part nécessite la construction et la reformulation des idées. Mon intervention était axée sur cette pratique innovante de faire acquérir aux étudiants des connaissances permettant la fabrication des images et des sons », a expliqué le réalisateur-formateur Rufin Mbou, diplômé d’un master de réalisation documentaire de création à l’université de Grenoble, en ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Samedi 17 Mai 2014 - 1:00

Le groupe français Under Control a animé un atelier et un concert les 16 et 17 mai à l’Institut français de Brazzaville dans le but d’apprendre aux artistes congolais les techniques spécifiques pour se lancer dans le beatbox

Le beatbox, ou human beatbox, encore méconnu au Congo, est un style de musique qui consiste à imiter des instruments, des mélodies ou encore des scratchs à l’aide de la bouche, du nez et des cordes vocales pour aboutir à un mix précis.

Ce style est présent dans de nombreux pays du monde, notamment la France et les USA d’où sortent les  beatboxeurs les plus connus, comme Biz Markie, Rahzel, Kenny Muhammad, mais aussi Michael Jackson, qui figure parmi les artistes à avoir donné à la human beatbox ses lettres de noblesse en réalisant des contrepoints rythmiques complexes tout en chantant une ligne de basse ou des éléments mélodiques. Ses ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Samedi 17 Mai 2014 - 1:00

Le vernissage du projet Congo(s), esthétiques en partage, au-delà des géographies présentée par les Ateliers Sahm a eu lieu le 8 mai  à la Biscuiterie de la Médina. Trois artistes – Doctrovee Bansimba, Ange Swana et Van Andréa – ont marqué cette belle soirée

Il est 19h30, la salle prévue pour l’exposition est fin prête. Les artistes sont à la fois anxieux et excités. Ils attendent le cœur battant les visiteurs (enfants, adultes, en solo, en couples ou en groupes), qui ne tardent pas à prendre en otage cet espace. Certains sont juste de passage, d’autres s’y s’attardent et au fil des échanges une sorte de connivence s’établit spontanément entre les deux acteurs (visiteur et artiste). Pris entre les mailles des artistes, certains visiteurs ont du mal à quitter les lieux, c’est le cas de Jean-Baptiste, artiste photographe français résidant à Dakar ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Vendredi 16 Mai 2014 - 15:19

Pour la dix-neuvième année consécutive, l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) soutient le cinéma des pays du Sud grâce à la présence au Festival de Cannes, du 14 au 25 mai 2014, du Pavillon des cinémas du monde en partenariat avec l'Institut français et aux côtés de France Médias Monde

Au cours de cette édition l’OIF s’attachera à promouvoir les films Timbuktu - le pacte des oiseaux, d’Abderrahmane Sissako de la Mauritanie en sélection officielle, que l’OIF a accompagné, et Run, de l’Ivoirien Philippe Lacôte en sélection officielle dans la catégorie « Un certain regard » qui a bénéficié d’un soutien multiforme de l’OIF dans le cadre de l’aide au développement via une bourse octroyée par le fonds d’aide au développement du festival d’Amiens, d’une aide à la production du Fonds francophone de production audiovisuelle ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Samedi 17 Mai 2014 - 1:00

Le dimanche 18 mai, les associations Ba Dia Nseke, Diata, Boukaka Nsongo et ADRPB organisent au Musée Dapper à Paris une journée dédiée à leurs actions menées au Congo, et plus particulièrement aux pays de Boko (Louingui, Loumo et Boko)

Gabriel KinsaCette journée associative et festive a pour objectif de présenter les actions de ces différentes associations sur place auprès des jeunes : soutien scolaire, mise en place de bibliothèques publiques et scolaires, création d’équipements culturels, sportifs et agricoles. De 11h à 19h, ces associations tiendront des stands et à 16h30 une rencontre-débat est organisée avec leurs représentants afin d’échanger des idées sur les aides en matière d'éducation, de soutien scolaire, de développement des infrastructures (bibliothèque...), etc.

À 15h, Gabriel Kinsa, l’un des meilleurs conteurs du Congo et d’Afrique centrale, ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 15 Mai 2014 - 19:00

L’artiste musicien, figure emblématique de l’orchestre Les Bantous de la capitale, a animé le 14 mai à l’Institut français du Congo à Pointe-Noire, une conférence sur le thème « 60 ans de musique » à l’occasion de la 2e édition de Rumba Odemba, du Congo à Cuba

Edo Ganga est l’un des rares artistes octogénaires encore en vie de la glorieuse épopée des Bantous de la capitale, groupe créé le 15 août 1959 chez Faignond Bar à Brazzaville. À la fois témoin, acteur et mélomane de la musique congolaise, Edo Ganga a, en une heure et demi, fait l’historique de ses 60 ans de musique en défendant le rythme des ancêtres Mkumba devenus par la suite Rumba après son importation à Cuba, la grande île. En dépit des apports musicaux de toutes sortes, la rumba est restée cette danse du nombril telle qu'initiée par les ancêtres. L’orateur a fait la genèse ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 15 Mai 2014 - 17:09

Le chorégraphe et pédagogue en danse contemporaine Jean Claude Kodia, alias Diako, a été invité par l’Organisation de l’école Saint–Exupéry pour animer les ateliers de formation et de prise de conscience sur la danse contemporaine destinés à 27 élèves âgés de 7 à 15 ans

Ces ateliers ont débuté vers la fin du mois d’avril et se termineront à la fin de la première semaine du mois de juin. Jean Claude Kodia pense que la danse contemporaine est très importante dans notre vie bien qu’elle soit négligée. Le but est de faire connaître aux élèves l’importance de cette discipline. Le chorégraphe s’est indigné du fait que cette danse ne se pratique pas dans nos écoles publiques, sachant que quelques établissements scolaires privés tentent de la proposer à leurs élèves.

Jean Claude Kodia souhaite que le gouvernement insère cette ... Lire la suite

Pages