Art-Culture-Média


Art-Culture-Média
Samedi 11 Octobre 2014 - 5:00

Musée DapperParis. Exposition : À partir du 15 octobre et jusqu’au 12 juillet 2015, découvrez la nouvelle exposition du Musée Dapper intitulée L’art de manger, rites et traditions. En Afrique, en Insulinde et en Océanie, l’hospitalité et le partage suivent des règles transmises de génération en génération. Au-delà des différences culturelles, d’un continent à l’autre, des préoccupations communes ont suscité la réalisation d’objets destinés à conserver, préparer et présenter les aliments. Des œuvres exceptionnelles (réceptacles, ustensiles, masques et statuettes) permettent de découvrir des rituels liés à la préparation et à la consommation de la nourriture destinée aux humains et aux êtres de l’autre monde. L’exposition regroupe plus de 140 œuvres sélectionnées au sein de collections publiques majeures (Musée du Quai-Branly, Musée ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Samedi 11 Octobre 2014 - 5:00

L’artiste burkinabé, décédé au mois d’août, a laissé un répertoire riche d'influences musicales variées. L’album Abidjan taximan n’est pas gentil restera longtemps dans la mémoire de nombreux mélomanes

Ancien membre du groupe Africando, Amadou Balaké a fait les beaux jours de l’orchestre aux côtés de grands noms de la musique d’Afrique de l’Ouest, comme le Sénégalais Ibrahima Syllart ou le Malien Boncana Maïga. Les rythmes de salsa étaient au centre du répertoire de ce groupe fusionnel dans les années 1990.

Amadou Balaké, de son vrai nom Amadou Traoré, a connu de nombreux succès au cours de sa carrière musicale, dont Abidjan taximan n’est pas gentil, avec lequel il remporta le disque d’or de la RTI en 1982. L’artiste s’est également illustré avec Mamiwata, Mousso, Barkono, Wariko ou encore Baya mapouka. Il y eut aussi la chanson Balaké, ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 9 Octobre 2014 - 16:30

L’événement a débuté, mercredi soir à l'espace d'art « Actua » à Casablanca, en présence de nombreux hommes de lettres, du monde de l'art et de la culture, indique lemag.ma.

L’exposition, organisée par la Fondation Attijariwafa bank en partenariat avec la Biennale Internationale de Casablanca, se veut être un lieu de dialogue et de rencontre, et ambitionne de mettre à l'honneur quinze artistes venues spécialement des pays africains et de la diaspora : Najia Mehadji, Khadija Tnana, Ahlam Lemseffer, Malika Agueznay et Dalila Alaoui (Maroc), Ingrid Mwangi(Allemagne/Kenya), Amy Sow(Mauritanie), Patrizia Maïmouna Guerresi (Sénégal), Ayana Jackson (USA/Ghana), Mouna Karray(Tunisie), Michèle Magema (République Démocratique du Congo), Peju Alatise (Lagos), Hélène Amouzou (Togo), Lién Botha (Afrique du Sud) et Pélagie Gbaguidi (Bénin). Issues de trois ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 9 Octobre 2014 - 15:15

Les responsables de l’Agence internationale d’images de télévision (AITV) ont adressé une lettre ouverte au Président sénégalais Macky Sall, afin qu’il plaide auprès de ses pairs pour la survie de ce média menacé de fermeture par le groupe France télévisions auquel il appartient.

Le dirigeant sénégalais n’a pas été choisi au hasard. En effet, son pays accueille du 29 au 30 novembre prochain le XVème sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement de la Francophonie.
A cette occasion il devra peser de tout son poids pour que le sommet de Dakar n’entérine pas la fermeture d’une chaîne dont la création remonte au premier sommet de la Francophonie en  1986 à Versailles en France.

«Nous, journalistes, artistes, femmes et hommes de culture, acteurs au quotidien de la Francophonie, nous vous demandons solennellement d’intervenir, de ne pas laisser disparaître ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 9 Octobre 2014 - 15:00

À Rome, la manifestation culturelle va se donner à voir et à entendre dans sa version lusophone de la diaspora.

Le festival “Octobre africain” démarre ce vendredi 10 octobre à Rome aux sons, danses, chorégraphies et réalisations littéraires de/sur l’Afrique de langue portugaise. C’est la deuxième fois que cette manifestation culturelle, qui en est à sa 8è édition, s’arrête à Rome. Vendredi et samedi, au Cinéma Trévi, les amateurs seront introduits à la réalité culturelle lusophone de la diaspora par la présentation du livre de Marco Boccitto et de la vidéo associée : "Cap Vert, un endroit à part. Récits et musiques migrants d’un archipel africain".

Les ambassades d’Angola et du Mozambique ont donné le coup de main décisif à la réalisation de cette partie du festival à Rome. Le Brésil s’y est joint, et la cinémathèque nationale italienne ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Samedi 11 Octobre 2014 - 5:00

L’artiste musicien, percussionniste, et danseur en début de carrière, se produit samedi 11 octobre à l’IFC

Kavla, Vladimir Nkanza de son vrai nom, revient sur le devant de la scène après un parcours riche en rencontres et en découvertes d’autres rythmes africains. L’artiste a en effet été influencé par la musique ouest-africaine, à laquelle il associe des sons modernes mais également traditionnels.

Kavla s’est aussi enrichi de nombreuses prestations à des festivals de renom comme le Fespam en 2003, Feux de Brazza et les Riapl en 2008, sans oublier Lusinga en 2012 ou encore le festival Tuseo cette même année.

Auteur de deux albums, Kavla le compositeur a fait ses premiers pas aux côtés d’artistes congolais comme Jacques Loubélo, Mamie Claudia et Zao. Il continue de se placer sur le chemin de la recherche musicale des plus grands trésors que comptent les ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 9 Octobre 2014 - 12:00

Ce film est une production de Mike Yombi, président du groupe cinématographique Les Voisins. «Si les Congolais acceptent de consommer les produits congolais en achetant ce film, je crois qu’ils ne seront pas déçus», déclare ce jeune réalisateur de 30 ans qui explique pour Les Dépêches de Brazzaville le contour de ce film.

Na Brazza est un film qui dure 1h30 minutes et qui évoque des réalités de la vie quotidienne dans les cours brazzavilloises. Il est l’œuvre du groupe Les Voisins qui regorge une vingtaine d’acteurs dont douze hommes et huit filles. Jiji est l’actrice principale de ce film, les autres sont des acteurs secondaires. Ce groupe était connu hier sous le nom de Nature des amoureux.

Mike Yombi déplore le fait que le Congolais n’accepte pas son frère. Telle est la trame de ce que d'aucuns considèrent déjà comme un chef-d’œuvre. Ici sont ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Samedi 11 Octobre 2014 - 4:45

Avec un timbre vocal particulier, le nigérian J. Martins est actuellement très présent dans les hits africains. Pour cause, l’artiste est très sollicité par d’autres chanteurs

Ces participations avec des artistes de la trempe de Fally Ipupa, P. Square, Museba, DJ Arafat, Kaffy et bien d’autres lui valent le surnom de prince de la musique afro-pop, selon certaines revues. Soigneusement tournés, ses clips mêlent ambiance et énergie qui font de lui un favori à travers le continent.

Il a été nommé ambassadeur de la musique africaine lors des Golden Icon Film Academy Awards, l’événement qui célèbre le meilleur de la culture africaine et honore l’excellence et la créativité dans l’industrie du divertissement nigérian. L’artiste fait valoir son titre à travers ses multiples featurings, offrant ainsi une admirable vitrine à partir de ses réalisations ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Samedi 11 Octobre 2014 - 18:30

« Chronique d’un destin manqué, suivi de Lettre à mon père », est le  témoignage  d’une partie de la vie de l’auteur et celle de son père.

Dans ce  roman  intimiste, l’auteur retrace les choses vécues dans un monde réel. "Chronique d’un destin manqué..." est une histoire fondée sur la réalité, et non sur  la fiction. Cet ouvrage de 92 pages, paru aux éditions Publibook, relate les souvenirs et les déséquilibres du  jeune étudiant Loemba  dont  l'enfance a été marquée par l’image d’un père autoritaire qui voulait forger le destin de son fils à son image.

Le père étant scientifique, il voulait  aussi que son fils suive ses pas en faisant des études de sciences comme lui pour devenir  ingénieur ou médecin et lui succéder dans la société où il travaille. Malheureusement, la vision de deux se contredise.

Le jeune étudiant ne ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Mercredi 8 Octobre 2014 - 18:15

Édité par L’Harmattan France, l’ouvrage "La construction d’une conscience nationale au Congo par les musiciens" écrit par Georges Mavouba Sokate rend hommage à ces musiciens d’hier et d’aujourd’hui.

De sa plume acérée, Georges Mavouba Sokate rend à César ce qui appartient à César. De Paul Kamba aux musiciens de la nouvelle génération en passant par Antoine Moundanda, Nkouka Célio, Jean Serges Essous...ces chanteurs à texte qui ont inventé un vocabulaire et forgé une mythologie, des musiciens qui, de leur voix et leurs instruments, ont servi des mélodies indélébiles au relent pacifiste fredonnées par tous en tout temps comme des morceaux cultes « Nous voyons tous les jours comment nos pays d’Afrique s’effritent pour un rien, s’il y a des gens qui peuvent faire pour que nous ne puissions pas nous émietter , nous diviser  pour un rien, il faut ... Lire la suite

Pages