Brazzaville (Brazzaville)


Brazzaville (Brazzaville)
Samedi 23 Octobre 2021 - 17:30

Organisée par l’agence de voyages et de tourisme Wild Safari Tours, un Tour opérateur congolais créé en 2016 à Brazzaville, la journée de réflexion sur le tourisme s’est tenue sur le thème « Développement de l’industrie touristique post-covid, levier de la diversification de l’économie congolaise », le 21 octobre.

Au cours de la cérémonie qui s’est déroulée en présence des diplomates de la Namibie, de la Nonciature apostolique et de la Centrafrique, le promoteur de Wild Safari Tours, Francel Emérancy Ibalank, a fait savoir que toutes les économies à travers la planète ont connu une chute vertigineuse, causée par la crise sanitaire liée à la pandémie à corona virus dite Covid-19. Le Congo n’a pas été épargné et ce, à tous les niveaux. « Le développement touristique post-Covid n’est pas une utopie mais une réalité qui ne sera possible ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Samedi 23 Octobre 2021 - 16:41

Dans le souci de débattre, en toute objectivité, des questions économiques tant nationales que continentales, un groupe de journalistes, essentiellement des médias privés, a mis en place un « Club économique » dont le lancement officiel a eu lieu le 23 octobre, à Brazzaville.

L’idée de créer le Club économique est née du souci de l’absence d’informations et de débats portant sur les questions économiques constatée dans les médias publics et privés.

« Au regard de ce constat, et malgré l’important potentiel économique que regorge notre pays, le Congo, qui dispose d’une façade maritime de 170 kilomètres et couvert à 60% par de vastes étendues de forêts, cette plateforme permettra désormais de débattre, en toute objectivité, des questions liées à l’économie congolaise, et pourquoi pas africaine », a indiqué le coordonnateur du Club ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Samedi 23 Octobre 2021 - 15:46

Le projet Yaoundé Film Lab est lancé à l’endroit des jeunes auteur (e)s et producteurs (trices) d’Afrique centrale. Les inscriptions se clôturent au plus tard le 30 janvier 2022.

 L'appel lancé vise à sélectionner vingt projets, donc dix auteurs et dix producteurs passionnés et porteurs de projets de films. Il s’adresse aux hommes et femmes ressortissants des pays suivants : Guinée équatoriale, Gabon, Congo-Brazzaville, République démocratique du Congo, Cameroun, Tchad, République centrafricaine, Burundi, Sao Tomé-et-Principe, Ouganda, Rwanda à postuler. La troisième édition de Yaoundé Film Lab se tiendra du 20 au 29 avril 2022, au Cameroun.

A l'exception des longs métrages (Fiction, documentaire et animation), les projets de séries sont acceptés. Chaque projet doit être soumis par un auteur et son producteur. Ces projets soumis doivent être au stade ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Samedi 23 Octobre 2021 - 13:51

Intitulé « La lettre touristique du Congo », le trimestriel d’informations touristiques a été présenté à la presse, le 21 octobre à Brazzaville, lors d’une cérémonie solennelle présidée par le directeur de cabinet par intérim du ministère du Tourisme et des Loisirs, Freddy Lézin Makaya, en présence des partenaires.

« La Lettre touristique du Congo » est un magazine d’informations touristiques. Elle est initiée par la ministre du Tourisme et des Loisirs, Destinée Hermella Doukaga, qui est aussi directrice de publication et coordonnatrice éditoriale du trimestriel. L’équipe rédactionnelle composée de journalistes professionnels est dirigée par Sosthène Ondzambé, le rédacteur en chef.

La Lettre touristique du Congo sera imprimée tous les trois mois, en quadrichromie, sur trente pages. C’est un canal initié par le ministère de tutelle pour ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Samedi 23 Octobre 2021 - 12:54

Le faible taux d’utilisation de l’instrument de la cécité par les femmes aveugles a été abordé lors de la conférence de presse animée  sur le thème « Canne blanche : outil de l’accessibilité pour une meilleure inclusion des personnes vivant avec handicap visuel en période de covid-19, au Congo », animée conjointement le 21 octobre par la représentante de l’Union africaine des aveugles au niveau de l’Afrique centrale, Thérèse Kamango, et le  président de l’Union nationale des aveugles et malvoyants du Congo (Unamac), Cyr Claudier Kokolo.  

L’objectif est de mener un plaidoyer au Congo pour la ratification du protocole africain sur le handicap. Ce protocole souligne le droit à l’accessibilité de personnes handicapées afin de se mouvoir en tout lieu.

La représentante de l’Union africaine des aveugles au niveau de l’Afrique centrale a souligné ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Samedi 23 Octobre 2021 - 13:38

Une délégation du Conseil de sécurité des Nations unies effectue, les 23 et 24 octobre, une visite officielle à Bamako afin d'évaluer la situation politique au Mali.

« La région du Sahel est exposée à tous les défis. C’est là que sont les enjeux de la lutte contre le terrorisme, de la problématique humanitaire, de l’impact du changement climatique, de la bonne gouvernance », a déclaré l’ambassadeur du Niger auprès des Nations unies, Abdou Abarry, qui codirige la mission avec son homologue français, Nicolas de Rivière.

« La situation au Sahel demeure très fragile », a renchéri ce dernier, évoquant « la stabilisation du Mali » et la nécessité de « discuter de la façon de soutenir les efforts des pays du G5 Sahel pour assurer leur sécurité ».

Les relations de la junte malienne avec la France sont au plus bas et ce voyage survient alors que ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Vendredi 22 Octobre 2021 - 14:57

Le changement climatique au Congo est caractérisé, entre autres, par des changements du cycle des saisons, le dérèglement des eaux du fleuve, les inondations, l’assèchement des puits d’eau.

La présentation des résultats de la phase qualitative et quantitative de l’étude sur l’action climatique, réalisée au Congo par Florence De Bigault, directrice générale d’Opinion Way pour l’Afrique sub-saharienne, indique que 47% des jeunes ont un sentiment d’injustice climatique, par contre les agriculteurs s’estiment plus exposés. Les responsables de cette dégradation du climat, dit l’enquête, sont à la fois les grands pays riches, mais aussi notre responsabilité, le fait que le Congolais lambda a des modes de vie qui contribuent également à cette dégradation.

« Il faudrait que nos gestes quotidiens soient de plus en plus environnementaux. Il faudrait faire ... Lire la suite

Pages