Brazzaville (Brazzaville)


Brazzaville (Brazzaville)
Samedi 21 Janvier 2023 - 11:30

Lors d’une audience, le 19 janvier à Brazzaville, avec la ministre de l’Environnement, du Développement durable et du Bassin du Congo, Arlette Soudan-Nonault, une délégation du Fonds monétaire international ( FMI) a loué le dynamisme du Congo dans la conservation de la nature. Leurs échanges ont également porté sur la nécessité de renforcer la prise en compte des aspects liés à la protection de l'environnement dans l'exécution des investissements publics.

 

« Au cours de cet échange, nous avons parlé de l'intégration des éléments relatifs au changement climatique dans la gestion des investissements publics . Nous avons évoqué le rôle imminent qui revient à son ministère dans ce domaine. Au nom de l'institution que je représente, nous avons fait le point sur la nécessité d'améliorer la situation dans ce domaine. Cela demande un vrai engagement de la ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Samedi 21 Janvier 2023 - 10:30

Le ministre gabonais des Affaires étrangères, Michaël Moussa-Adamo, est décédé le 20 janvier en fin de matinée.

« En date du 20 janvier 2023, le ministre gabonais des Affaires étrangères, Michaël Moussa Adamo, a été victime d’un malaise cardiaque. Rapidement pris en charge par l’équipe médicale, il a été conduit par un véhicule médicalisé à l’hôpital des institutions des armées. Admis en soins intensifs, et malgré les efforts des spécialistes, le décès a été constaté à 12h 12 mn. Le gouvernement présente ses condoléances et sa profonde compassion à la famille si durement éprouvée », précise un communiqué du gouvernement.

Né le 10 janvier 1961 à Makokou, dans le Nord-Est du Gabon, Michael Moussa Adamo a débuté sa carrière en 1981 comme journaliste présentateur à la télévision nationale. Titulaire d'une maîtrise en relations ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Samedi 21 Janvier 2023 - 10:15

Le chef de l’Etat, Denis Sassou N’Guesso, a échangé le 19 janvier à Brazzaville avec le ministre gabonais des Affaires étrangères, Michaël Moussa Adamo, porteur d’un message du président Ali Bongo Ondimba, peu avant sa mort .

Au cours de leur entretien, Michaël Moussa Adamo a annoncé au chef de l’Etat congolais son invitation à prendre part au sommet One planet consacré aux enjeux forestiers qui se tiendra en mars prochain à Libreville, la capitale du gabon.

« Libreville abrite du 1er au 2 mars prochain, conjointement avec la France, un sommet sur les forêts et surtout le Bassin du Congo aussi. On ne peut pas parler du Bassin sans le Congo, le Gabon et la République démocratique du Congo. C’est un sommet qui est conjointement organisé avec la France. Plusieurs chefs d’Etat y participeront. La présence du président Denis Sassou N’Guesso est ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Jeudi 19 Janvier 2023 - 18:15

L’heureux récipiendaire dans la catégorie littérature de la dix-neuvième édition des Sanzas, le Trophée des créateurs, l’écrivain François Onday-Akiéra, pour son ouvrage Mwana Okwèmet, est venu présenter son trophée au directeur des rédactions des "Dépêches de Brazzaville" et aux journalistes, le 19 janvier.  

« Je suis venu remercier le directeur des rédactions des "Dépêches de Brazzaville" du fait qu’en avril 2019, il m’a aimablement ouvert les pages des "Dépêches du Bassin du Congo", précisément la rubrique “Evocation” pour que je sois son animateur. Et c’est à partir de là que j’ai écrit le livre “Mwana Okwèmet” qui m’a permis de décrocher le prix de meilleur écrivain pour l’année 2022. Ce produit est le leur. Et comme on dit que le journaliste est un écrivain qui s’ignore, donc il fallait dire aux autres que la vocation ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Jeudi 19 Janvier 2023 - 16:45

La Congolaise de raffinage (Coraf), dans un communiqué, a annoncé l’interruption de ses activités durant une période de huit semaines pour des raisons de maintenance.

La suspension conforme aux règles d’administration des mines va s’étendre jusqu’au 2 mars prochain. Elle permettra à la Coraf de procéder à une révision, de se moderniser et d’augmenter sa capacité de raffinage.

« La pénurie de produits à la pompe que connaît le pays a entraîné des spéculations néfastes et des prix anormalement élevés du super qui ont grimpé jusqu’à 2000 francs CFA. Pour enrayer une telle dynamique, il faut travailler à l’augmentation des capacités de raffinage », a déploré le directeur général de la Société nationale des pétroles du Congo (SNPC), Maixent Raoul Ominga, dans le communiqué.   

L’une des filiales de la SNPC, la Coraf dispose d’une ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Jeudi 19 Janvier 2023 - 15:15

L’ambassade du Brésil au Congo a remis, le 19 janvier à Brazzaville, des lettres de présentation aux étudiants congolais pour leur permettre d’accéder dans des universités brésiliennes cette année.

La cérémonie de remise des lettres de présentation et matricules aux bénéficiaires s’est déroulée en présence du Pr Aimé Christian Kayath, directeur de la coopération au ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation technologique, représentant la ministre de tutelle, et aussi des parents, amis et connaissances des lauréats au Programme étudiant convention de graduation (PEC-G2023).

Dans le souci de faire bénéficier aux étudiants congolais des formations professionnelles et académiques adéquates, le Brésil a disposé 291 options dans plusieurs domaines ci-après : les sciences économiques, l’ingénierie en ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Jeudi 19 Janvier 2023 - 15:15

Dans une déclaration rendue publique à Brazzaville, le vice-président du Rassemblement pour la démocratie et le développement (RDD), Jean-Jacques Serges Yhombi-Opango, a peint un tableau pas trop luisant pour le pays.

Le Congo jadis pris en modèle par bon nombre d'Etats africains est devenu malheureusement, d'après  Jean-Jacques Serge Yhombi-Opango, la risée de ces derniers, faute de gouvernance efficiente. « Tous les indicateurs micro et macroéconomiques démontrent à suffisance que le Congo est dans un état comateux, en prouve l’immensité de son endettement aux contours opaques et qui le place dans une servitude financière volontaire », a-t-il souligné.

« Le Congo que nous avons tous en partage ne mérite pas un tel traitement. En tout état de cause, on peut se permettre de dire que le Congo est sinistré », a-t-il ajouté, indiquant que le système ... Lire la suite

Pages