Kinshasa


Kinshasa
Samedi 3 Février 2024 - 15:35

L'hélicoptère de la Mission de l'Organisation des Nations unies pour la stabilisation en république démocratique du Congo (Monusco), a précisé un communiqué de cette mission, effectuait une évacuation sanitaire. Il a essuyé des tirs de présumés rebelles du M23 aux environs de Karuba, dans le territoire de Masisi.

 L'attaque a blessé deux casques bleus dont un grièvement. " L’appareil a pu atterrir en sécurité à Goma et les deux blessés médicalement pris en charge," a précisé le communiqué de la Monusco. La cheffe de cette mission, Bintou Keita, qui souhaite un prompt rétablissement aux blessés, a fermement condamné cette attaque contre un aéronef porteur de l’emblème des Nations unies, qui survient presque un an, jour pour jour, après un assaut similaire ayant coûté la vie à un casque bleu sud-africain. Elle a déploré également les attaques ... Lire la suite


Kinshasa
Samedi 3 Février 2024 - 14:15

 La nouvelle a été donnée par le comité de gestion de Métrokin, au sortir d'une audience accordée, le 2 février, par le gouverneur Gentiny Ngobila.

Le comité de gestion de Métrokin a fait part au gouverneur Ngobila des avancées du projet déjà enregistrées sur le terrain, toutes les études ayant été bouclées. Actuellement, cette équipe n'attend que la finalisation de l'étape d'indemnisation des personnes qui ont construit sur le rail afin de dégager ces emprises ferroviaires.

De son côté, le gouverneur de la ville a promis de correspondre avec le Bureau central de coordination pour obtenir les moyens financiers afin de procéder, le plus tôt possible, à ces opérations d'indemnisation des personnes impactées par le projet.

Métrokin  aspire être, pour la ville de Kinshasa, un véritable partenaire stratégique susceptible de lui offrir des solutions de ... Lire la suite


Kinshasa
Jeudi 1 Février 2024 - 17:11

L'Observatoire de la liberté de la presse en Afrique (Olpa) se dit très préoccupée par la détention prolongée de Blaise Mabala, journaliste à la radio Même morale FM, station privée émettant à Inongo, chef-lieu de la province de Maï-Ndombe.

 L'organisation indépendante de défense et de promotion de la liberté de la presse exige la relaxation immédiate ainsi que le rapatriement à Inongo de Blaise Mabala. Le journaliste, fait savoir l'Olpa, croupit actuellement à la prison centrale de Makala, après son arrestation, le 29 décembre 2023, à  Inongo, et son transfèrement, le 24 janvier 2024, à Kinshasa dans les conditions infrahumaines. Sa détention procède d’une plainte de la gouverneure de la province de Maï Ndombe, Rita Bols, qui l'a accusé de diffamation, d’injures publiques et d’outrage à l’autorité.

Ces accusations sont consécutives à la ... Lire la suite


Kinshasa
Jeudi 1 Février 2024 - 19:41

Nioni Masela, agent du Courrier de Kinshasa, les familles Masela et Kuwa ont le profond regret de vous annoncer le décès inopiné de leur père, époux, oncle, grand-père et arrière-grand-père, Joseph Masela Ma Tsakala,  mercredi 31 janvier 2024.  En attendant le programme, le deuil se tient au domicile du défunt, sis avenue Mbama 2, numéro 6 C, quartier Ngomba Kikusa/ UPN. Ce communiqué tient lieu de faire-part.


Kinshasa
Mercredi 31 Janvier 2024 - 17:00

Le coordonnateur humanitaire en République démocratique du Congo (RDC), Bruno Lemarquis, s'est dit vivement préoccupé face à la nouvelle escalade de violence dans la province du Nord-Kivu. 

 " La communauté humanitaire est profondément troublée par les graves atteintes au droit international humanitaire commises ces derniers temps, avec des combats ayant coûté la vie à de nombreux civils, dont des femmes et des enfants, notamment à Mweso, où un bombardement dans un quartier résidentiel, le 25 janvier, a causé la mort de 19 personnes et blessé plus de 20 autres ", a déclaré Bruno Lemarquis dans un communiqué publié le week-end dernier.

Le coordonnateur humanitaire en RDC a rappelé les parties en conflit à leur devoir de protection de la population civile. Celles-ci, a-t-il insisté, ne saurait être la cible des combats et a le droit de recevoir les secours ... Lire la suite


Kinshasa
Mercredi 31 Janvier 2024 - 13:26

L'Association africaine de défense des droits de l'homme (Asadho) exhorte le gouvernement congolais à montrer son intérêt pour l'initiative qui lutte en vue de la transparence dans le secteur des industries extractives.

Dans son plaidoyer du 29 janvier, l'Asadho se demande si l'Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE) était encore une priorité pour le gouvernement. Elle a dénoncé, en effet, le manque d’intérêt manifesté par l'exécutif national  vis-à-vis de la mise en œuvre des activités et du fonctionnement de l’ITIE. "Depuis 2012 à ce jour, l’ITIE reçoit du gouvernement congolais l’équivalent en franc congolais de 100 000 dollars américains pour le fonctionnement et la mise en œuvre des activités du plan d’actions", a indiqué l'Asadho. Elle a souligné que cette somme est insuffisante, au vu de la dimension du pays et ... Lire la suite


Kinshasa
Mardi 30 Janvier 2024 - 17:15

Dans une correspondance adressée aux banques établies en République démocratique du Congo, le président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa, Godé Mpoyi, interdit au gouverneur Gentiny Ngobila, réhabilité dans ses fonctions par le vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur, d’engager financièrement la ville-province de Kinshasa.

Le président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa motive la décision prise par le souci de préserver les intérêts des Kinois, d’autant plus que Gentiny Ngobila est sous le coup des poursuites judiciaires du procureur général près la Cour de cassation. Il est, en effet, indiqué que les gouverneurs de Kinshasa, de l’Equateur, de la Mongala, de la Tshuapa ainsi que deux vice-gouverneurs dont celui de la Tshuapa et du Kasaï-Central ont été réhabilités, la semaine dernière, par le vice-Premier ministre Peter Kazadi, ... Lire la suite

Pages