Sangha (Ouesso)


Sangha (Ouesso)
Vendredi 8 Novembre 2019 - 14:45

Le ministre de l’Equipement et de l’entretien routier, Emile Ouosso, a lancé, le 5 novembre à Sembé, dans le département de la Sangha, les travaux de réhabilitation de l'artère longue de cent douze kilomètres.

« La route Sembé-Ngbala-Bolozo est un grand problème pour la Sangha. L’un des derniers problèmes de ce département puisqu’il a aujourd’hui un réseau routier viable qui dessert tous les districts. Il nous reste simplement l’équation de la route Ouesso-Pikounda et puis la petite bretelle Sembé-Mazingo », a déclaré le ministre de l’Equipement et de l'entretien routier, en marge de la cérémonie de lancement.

A la croisée des chemins, le district de Sembé est assis sur quatre axes routiers dont deux entièrement bitumés (Sembé-Kokoua et Sembé-Alangong) et deux autres complètement dégradés (Sembé-Ngbala-Bolozo et Sembé-Mazingo), qui ... Lire la suite


Sangha (Ouesso)
Samedi 13 Avril 2019 - 18:00

La cellule communautaire, accompagnée de l’équipe du biomonitoring du Fonds mondial pour la nature (WWF), a facilité, 12 avril dans le département de la Sangha, la mise en place d’un comité de surveillance communautaire de la clairière.

L’initiative a permis de former le comité constitué de sept membres dont deux autochtones et une femme, aux techniques de suivi de la faune à l’utilisation du GPS et de la boussole. Les communautés auront ainsi une autonomie dans la réalisation des activités de suivi de clairières.

Le stage de formation théorique a été complétée par la phase pratique avec le suivi des clairières de Mékoubelé1 et 2 ainsi que celle de Belengué, toutes trois contenues dans le finage du village Zouoba.

L’expérience pilote est développée dans ce village sur l'axe Ngbala –Sembé, dont le terroir villageois regorge des clairières ... Lire la suite


Sangha (Ouesso)
Mardi 12 Mars 2019 - 12:15

Amadou Tidiane Sall sera présenté devant le procureur de la République près le Tribunal de Ouesso, dans le département de la Sangha, pour délits de détention, circulation et commercialisation des ivoires d’éléphant, trophées d’une espèce intégralement protégée par la loi congolaise.

Les services habilités pour la conservation de la faune au Congo ont, en effet, saisi cinq  morceaux d’ivoire pesant 23 500 Kg et une scie à métaux, auprès du délinquant Amadou Tidiane Sall, un commerçant de nationalité sénégalaise âgé de 28 ans.

Le fait de détenir, de faire circuler et de commercialiser les trophées d'une espèce intégralement protégée est  prévu et réprimé d'une amende allant de 100 000  à 5 000 000 FCFA et d’un emprisonnement de deux à cinq ans  ou de l’une de ces deux peines, conformément à l'article 113 de la loi 37-2008 du 28 ... Lire la suite


Sangha (Ouesso)
Samedi 19 Janvier 2019 - 12:21

Le Premier ministre français recevra son homologue tunisien, le 14 février à Matignon.

La rencontre aura lieu dans le cadre d'une réunion de haut niveau qui regroupera des délégations gouvernementales des deux pays en vue d'évaluer l'avancée dans la mise en œuvre de certains accords. ''L'accent sera mis sur la concrétisation des bonnes relations et la coopération entre la France et la Tunisie'', a déclaré l'ambassadeur de France à Tunis, Olivier Poivre d’Arvor. "Cette collaboration se concrétisera grâce aux accords signés lors des deux visites d’Etat de  Béji Caïd Essebsien France et d’Emmanuel Macron en Tunisie'', a-t-il précisé.


Sangha (Ouesso)
Lundi 4 Juin 2018 - 15:00

Le braconnier a été rendu coupable, le 31 mai dernier, de l'abattage d’un éléphant dans l’une des forêts du département de la Sangha, selon un communiqué du Fonds mondial pour la nature, Espace Tridom interzone Congo, du 2 juin.

 Le condamné Lack Delphin, âgé de 37 ans et basé à Sembé, dans le département de la Sangha, a reconnu les faits qui lui ont été reprochés par le Tribunal de Ouesso.  

Lors de son interrogatoire, il a reconnu avoir déjà été poursuivi et condamné pour un abattage de gorille en janvier 2016. Il avait également été condamné par le même tribunal à deux ans de prison ferme, cumulés au paiement d’un million de F CFA de dommages et intérêts ainsi qu’à une amende de trois cent mille francs CFA, au motif d’abatage d’un gorille.

Détenu et relâché pour avoir purger sa peine, il est à nouveau condamné à cinq ans de ... Lire la suite


Sangha (Ouesso)
Jeudi 10 Mai 2018 - 12:00

L'accord conclu entre les deux parties, le 8 mai à Brazzaville, les engage à travailler ensemble pour la réussite des assises prévues en 2019.

Le document a été signé, pour le compte du  comité d’organisation des Journées d’opportunités économiques de la Sangha (Joes), par son président, Léonidas Carrel Mottom Mamoni, pendant que l’Agence pour la promotion des investissements (Api) a été représentée par sa directrice générale,  Annick Patricia Mongo. Cette initiative, à en croire la directrice générale de l’Api, intègre pleinement la stratégie de sa structure, dont le but est de susciter l’intérêt des investisseurs sur les différentes potentialités qu’offre le Congo.

« Les Joes étant une initiative d’un élu, ces journées sont une occasion indiquée d’évoquer de façon directe les questions liées au développement local », a ... Lire la suite


Sangha (Ouesso)
Lundi 9 Avril 2018 - 20:45

La présumée délinquante a été interpellée, le 7 avril, par les agents de la direction départementale de l’économie forestière de la Sangha, en collaboration avec ceux du Fonds mondial pour la nature.

En provenance d'une localité située dans la sous-préfecture de Pokola, la dame transportait un sac dans lequel étaient enfouis quatre pointes d’ivoire emballées dans un matelas couvert d'un drap pour échapper à la vigilance des services de contrôle. D’après les spécialistes de conservation de la faune, quatre pointes d’ivoire équivalent à deux éléphants abattus.

L’abattage des éléphants étant interdit par la loi congolaise de 1983, la présumée trafiquante d’ivoire devra donc répondre des faits pour lesquels elle est soupçonnée, devant les juges du tribunal de Ouesso. Par conséquent, elle risquerait cinq ans de prison ferme et une amende ... Lire la suite

Pages