Opinion

  • Éditorial

Liste noire

Lundi 11 Septembre 2023 - 20:15

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


La Direction départementale de l’Enseignement préscolaire, primaire, secondaire et de l’Alphabétisation de Brazzaville a, dans une circulaire, classé comme « indésirables » des élèves exclus de l’école Anne-Marie-Javouhey, située au centre-ville, compromis dans une rixe en juin dernier. 

Aucun établissement scolaire de la capitale congolaise n’accueillera désormais ces apprenants placés sur une « liste noire » à cause de leur agissement incivique. L’école restera le lieu d’acquisition des connaissances.

La décision vise à dissuader les élèves de toute mauvaise pratique en milieu scolaire où l’on note de plus en plus d’actes de violence perturbant le calendrier des cours. C’est une sorte de mise en garde à l’endroit de jeunes appartenant aux gangs qui sèment le désordre en milieu éducatif.

L’épée de Damoclès pèse désormais sur ces jeunes déclarés persona non grata dans toutes les écoles de Brazzaville. Ils ont cependant la possibilité de s’inscrire dans d’autres départements ou à l’extérieur du Congo à condition d’améliorer leur comportement.  

Aux responsables éducatifs de Pointe-Noire, l’autre grande ville du Congo prise dans cette tourmente, d’emboîter le pas à Brazzaville pour marquer un arrêt définitif au cycle de violences observées ces dernières années dans les collèges et les lycées d’enseignement technique et général.

 

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 15/7/2024 | Un pas
▶ 13/7/2024 | Double braconnage
▶ 11/7/2024 | Atout indéniable
▶ 10/7/2024 | Donner plus
▶ 8/7/2024 | Survie
▶ 6/7/2024 | Vers 2026
▶ 5/7/2024 | Inévitable
▶ 3/7/2024 | Recruter
▶ 2/7/2024 | Trésor
▶ 29/6/2024 | Cargaison