Art-Culture-Média


Art-Culture-Média
Mardi 3 Décembre 2013 - 19:00

Trois jours après le décès à Bruxelles en Belgique, de l’icône de la rumba congolaise, Pascal Emmanuel Sinamory, alias Tabu Ley Rochereau, le président de la République, Denis Sassou N’Guesso, a transmis, hier, à la famille du disparu, une contribution financière dont le montant n’a pas été révélé

 Porteuse d’un message de réconfort et d’encouragement, Claudia Ikia Sassou N’Guesso, conseiller du chef de l’État, a précisé : « Je suis venue apporter la contribution du président de la République auprès de la famille Tabu Ley pour l’organisation des obsèques. En même temps, j’ai présenté les condoléances à la famille en son nom, tout en les encourageant à surmonter cette difficile épreuve, c’est en des circonstances pareilles qu’on a besoin de l’assistance de personnes. »

Interrogée sur le soutien que pourrait apporter le ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Mardi 3 Décembre 2013 - 18:00

La 10e édition des rencontres internationales de théâtre de Brazzaville auront lieu du 10 au 30 décembre. Elles sont placées cette année sous le signe d'une rétrospective sur l’acte de création

« Quel est l’avenir d’un festival de théâtre au Congo ? Avec le directeur artistique du Festival Mantsina sur scène, nous avons réfléchi comment continuer tout en gardant notre intégrité, notre exigence de choix artistique, et le désir de transmettre au public des œuvres de l’esprit, car la qualité et l’exigence du talent se développant est au centre de cette manifestation », a expliqué Dieudonné Niangouna, directeur artistique.

Le sens de cette manifestation est de se surpasser et d'aller de l’avant. L’esprit de la recherche est la matrice de toute création artistique ; la passion et la détermination à défendre le théâtre comme art majeur regroupent ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Mardi 3 Décembre 2013 - 17:05

La rencontre programmée le dimanche 29 décembre marquera la reprise effective des activités du programme ambitieux initié par feu Alain Moloto en vue de « préparer la nation entière à recevoir le règne de Christ comme le Roi du Congo ».

Le comité d’Ensemble pour la délivrance du Congo (Eden) vient de rompre un silence qui semblait une éternité. En effet, c’est seulement le dimanche 1er décembre, près de quatre mois après le décès de son initiateur que le comité commis à sa direction s’est prononcé sur son devenir. Voulu par le chantre Alain Moloto comme un « cadre d’équipement et responsabilisation de la nouvelle génération des hommes intègres qui incarneront l’autorité du Christ dans tous les domaines de la société », Eden avait habitué bon nombre des Kinois à ces rendez-vous mensuels. Ces rencontres qui avaient connu l’adhésion de ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Mardi 3 Décembre 2013 - 16:19

Entretemps, la formation des agents de cette entreprise publique en matière de perception, de documentation et de répartition des cagnottes aux artistes s’avère comme une des priorités de son action.

L’administrateur et Vice-président de la Socoda en charge des finances et formation, Blaise Bula, a annoncé tout récemment par voie de presse, l’affectation dans la caisse de la Socoda d’un fonds disponible destiné aux premiers paiements de ses affiliés au courant de ce mois de décembre. La nouvelle a suscité un espoir dans le chef des artistes affiliés qui se sont tous précipité vers la Socoda afin de s’informer des dispositions requises quant à ce.

Depuis l’annonce de cette nouvelle, il nous revient qu’une situation confuse régnerait à la Socoda. Tout se présenterait, en effet, comme si le conseil d’administration dirigé par Jacques Mondonga et la ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Mardi 3 Décembre 2013 - 14:30

Avec pour thème « Jazz, musique, métisse », la 3e édition de ce festival sera lancée le 5 décembre à 19 heures sur la scène de la Fondation Basango, située en centre-ville à côté du marché Plateau. L’événement se déroulera jusqu’au 7 décembre

Au programme du premier jour figurent la chanteuse du Congo démocratique Gasandji, le groupe congolais Mbata Kongo, Nestelia, l’une des étoiles montantes de la musique ponténégrine, et le Brazzavillois Jean-Philippe Botter. Le Libanais Elie Maalouf montera sur scène le lendemain 6 décembre, à la Cave des Rois « Café torino », avec les groupes Transatlantic Jazz band et Biya Lunkoyi (signifie en langue kongo quadruple croche). Le samedi 7 décembre, Gasandji reviendra sur scène pour clôturer le festival avec le groupe Ndima (la forêt en langue Aka) composé des artistes Aka (autochtones), le ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Mardi 3 Décembre 2013 - 13:45

Décédé samedi dernier à l’âge de 62 ans, à son domicile de Limoges (France) où il vivait depuis 1999, l’écrivain et éditeur Moussa Konaté fut une grande figure du paysage intellectuel et littéraire du Mali

Moussa Konaté a codirigé avec Michel Le Bris pendant dix ans le festival Étonnants Voyageurs de Bamako. Lauréat du prix Sony-Labou-Tansi 2005 pour le théâtre francophone, il était considéré comme le meilleur représentant de la littérature de son pays. Diplômé en lettres de l’École normale supérieure de Bamako, passionné de littérature depuis son enfance, Moussa Konaté abandonne la fonction publique pour se consacrer uniquement à l’écriture.

En 1981, il publie son premier roman, Le Prix de l'âme. Il crée en 1997 les Éditions Le Figuier et  devient le premier écrivain éditeur du Mali. Ses éditions sont tournées vers la littérature ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Samedi 7 Décembre 2013 - 8:59

Figure majeure de la littérature malienne, auteur de nombreux romans dont plusieurs romans policiers, Moussa Konaté s’est éteint le 30 novembre à Limoges à l'âge de 62 ans. Éditeur au Mali, il a été pendant dix ans codirecteur du festival Étonnants Voyageurs de Bamako. Dans l'un de ses derniers livres, L’Afrique noire est-elle maudite ?, dont voici la recension, l’auteur proposait des éléments de réflexion sur les handicaps qui pèsent sur l’avenir de l’Afrique noire

Non, l’Afrique noire n’est pas maudite ! Dans cet ouvrage, Moussa Konaté axe son étude sur le pacte fondamental de solidarité qui caractérise les sociétés noires africaines et il analyse la structure sociale de l’Afrique noire. Il procède dans une perspective élargie, qui englobe l’histoire, la politique, l’éducation, etc. Aussi englobe-t-il les populations au sud du Sahara, ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Samedi 7 Décembre 2013 - 8:45

Après le succès de son spectacle L’héritage, ce n’est pas fini ! joué au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, Joana Kabongo revient sur scène du 5 au 14 décembre 2013 avec son humour décapant pour la suite de son héritage mis en scène par Mirko Popovitch

Comédienne et humoriste dans l’âme, Joana Kabongo poursuit sa quête artistique à travers l’exploration de l’héritage légué par son père, l’illustre comédien congolais Dieudonné Kabongo, décédé en 2011. Dans L’héritage : le choc !, spectacle présenté à Bruxelles aux Écuries de Boitforts du 5 au 14 décembre prochain, l’artiste s’exerce à perpétuer la mémoire de son père en déclamant des textes qui font résonner non sans humour les messages clés de Dieudonné Kabongo. Il est également question de sa vie entre deux, voire trois cultures, des ados, de la danse, des gens de son ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Lundi 2 Décembre 2013 - 20:21

Une date unique pour rendre hommage à l’artiste-poète musicien décédé le 25 septembre à Brazzaville au Congo

Photo de l'affiche du concert de Jackson Babingui en hommage à Jacques LoubeloAprès que les Frères Makouaya y aient donné leur concert, Jackson Babingui se produira à son tour à la Péniche Anako, vendredi 6 décembre 2013 à 19h30, afin de rendre hommage à celui qui a su, durant sa carrière, mettre en valeur l’importance et le rôle de la chanson quant aux mutations de la société : Jacques Loubelo. Un répertoire composé des chansons engagées que Jackson Babingui reprendra, avec tout le talent et le respect qui s’imposent. Nul doute que le public sera tenu en haleine durant le tour de chant à en croire l’extrait des écrits de Jackson Babingui sur les réseaux sociaux.

À savoir, en substance : « Chers amis, je vous rappelle que mon prochain concert, que je donne en hommage à Jacques Loubelo, se tiendra ce vendredi 6 ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Lundi 2 Décembre 2013 - 19:30

Le ministre congolais de la Culture et des Arts a appris le décès de « l’une des figures de proue de la musique congolaise des deux rives » alors qu’il se trouvait à Yaoundé au Cameroun au colloque international consacré à la civilisation Bamoun de l’ouest du Cameroun

Pour le chef du département de la Culture du Congo, Tabu ley appartenait sans doute à cette catégorie de citoyens des deux Congo qui ne voient pas dans le fleuve une frontière. Il se sentait à Kinshasa comme à Brazzaville. « Il était un grand virtuose des harmonies vocales, il inventait toute une rythmique qu’il a dénommé le sumjum dans les années 70. C’est la période où j'ai découvert son art, il était un artiste très fécond et talentueux ; il a beaucoup fait pour innover la musique congolaise moderne en y introduisant la batterie du jazz avec des drums sous l’influence de ... Lire la suite

Pages