Politique


Politique
Lundi 15 Décembre 2014 - 16:30

Pierre Ngolo l'a fait savoir dans son allocution prononcée le 14 décembre à l’ouverture de la première session ordinaire du conseil fédéral de la ville de Brazzaville. C'est en abordant l’actualité nationale dominée par le débat sur la Constitution du 20 janvier 2002 que le secrétaire général du Parti congolais du travail  a rappelé à l'assistance composée de membres du parti que la deuxième réunion extraordinaire du bureau politique avait engagé le parti dans ce débat.

Il a rappelé qu'une commission du Bureau politique a été mise en place et que celle-ci travaille continuellement sur le sujet.  Pour lui, le débat sur la constitution est un débat démocratique face auquel la foi  des acteurs politiques congolais est soumise à l’épreuve. « Se parler sans relâche en sachant reconnaître au peuple la prérogative qui lui revient dans toute société ... Lire la suite


Politique
Lundi 15 Décembre 2014 - 17:45

Le chef de l’État s’est plié, le 15 décembre, à l’exigence constitutionnelle qui l’astreint à prononcer devant la représentation nationale, à la faveur de la clôture de la session de septembre, un discours sur l’état de la Nation. 

Ouverture des concertations nationales par le Président Kabila le 7/09/2013 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John BompengoC’est dans un hémicycle du Palais du peuple pris d’assaut par les députés et sénateurs que Joseph Kabila a fait le tour d’horizon de la situation sociopolitique du pays en mettant un point d’honneur sur la nécessité de renforcer la cohésion nationale en fédérant toutes les forces autour de l’idéal de la reconstruction et du développement. Consolider la paix, rendre effective l’autorité de l’État sur l’ensemble du territoire national, appliquer les recommandations des concertations nationales, accélérer le processus de la décentralisation, appuyer le processus électoral et améliorer les conditions ... Lire la suite


Politique
Samedi 13 Décembre 2014 - 17:01

Les parlementaires ont clos, le samedi 13 décembre au palais des congrès à Brazzaville, la session ordinaire consacrée à l’examen du projet du budget de l’État exercice 2015 sans que celui-ci ne soit examiné ni adopté. Les raisons de ce report n’ont pas été données au public.

Selon quelques informations glanées dans les couloirs du Palais des congrès, il semblerait que  le gouvernement serait en train de revoir sa copie du projet de budget à cause de la baisse considérable du prix du baril du pétrole car le budget de l’État congolais reste essentiellement dépendant des recettes du  pétrole en dépit de l’ambition du gouvernement de diversifier l’économie congolaise. En 2015, il convient de le rappeler, les recettes pétrolières intégrées dans le budget sont estimées à 2202 milliards de FCFA.

Dans leurs discours de clôture de la session ... Lire la suite


Politique
Samedi 13 Décembre 2014 - 14:45

« Bien que des étapes importantes aient été franchies, l’exécution des recommandations contenues dans les déclarations de Nairobi reste lente », ont constaté les émissaires des Nations unies, de l'Union africaine, de l'Union européenne et des États-Unis dans un récent communiqué. 

Le 12 décembre, l’accord de paix signé à Nairobi entre l’ex-mouvement rebelle M23 et le gouvernement venait de totaliser une année. Une année de stagnation qui dénote du peu de progrès accomplis dans l’exécution des recommandations contenues dans cet accord de paix. Dans un communiqué publié le week-end, les envoyés spéciaux de la communauté internationale ont stigmatisé la lenteur de la mise en œuvre de cet accord conformément aux engagements pris par les deux parties concernées. L’on rappelle qu’au terme de cet accord, le M23 s’engageait à mettre fin à sa ... Lire la suite


Politique
Samedi 13 Décembre 2014 - 13:45

La publication du calendrier global des élections reste toujours tributaire du budget triennal attendu du gouvernement et de la levée par l’Assemblée nationale des options fondamentales en rapport avec la suite du processus électoral.  

Lentement mais surement, l’année 2014 s’apprête à tirer sa révérence sans que le pays ne soit doté d’une loi électorale susceptible de baliser la voie pour la tenue  des scrutins électoraux crédibles et transparents. Ce déficit constitue un motif d’inquiétude lorsqu’on sait que l’année 2015 sera essentiellement électorale. Ce qui requiert la mise à la disposition de la Céni des outils nécessaires dont elle a besoin pour mener à bien sa mission. À ce jour, cette institution électorale se bute à deux questions majeures qui entravent son bon fonctionnement. Il s’agit, d’abord, du budget triennal du processus ... Lire la suite


Politique
Samedi 13 Décembre 2014 - 13:15

Le député reproche au bureau de la chambre basse du Parlement d’avoir distribué à ses collègues un texte sous sa signature, qui vise la modification de la loi électoral, auquel on a apporté des modifications sans son aval.

Delly Sesanga, annonçant sa décision à la presse/Photo AdiacLe député Delly Sesanga Hipungu, qui a introduit, le 12 décembre, une lettre au bureau de l’Assemblée nationale (AN) annonçant le retrait de sa proposition de loi portant modification de la loi électorale, a officiellement annoncé cette décision urbi et orbi dans une déclaration faite le même jour devant la presse, dans son cabinet de travail, à Kinshasa.

Dans cette correspondance, le président de l’Envol a fait observer au bureau de l’AN que la procédure consistant à introduire les améliorations après le dépôt de la loi, au sens du règlement intérieur de cette institution, n’était pas conforme et elle est une violation de la ... Lire la suite


Politique
Vendredi 12 Décembre 2014 - 14:48

Les trois projets de lois ont été examinés et adoptés au cours de la plénière du 11 décembre. 

Le premier projet de loi adopté par les sénateurs porte organisation de l’activité industrielle vient combler un vide juridique dans le secteur industriel. Il vise à résorber les nombreux dysfonctionnements observés dans l’exercice et le développement de l’activité industrielle et assurer le suivi et le contrôle de celle-ci. Le texte définit également les conditions d’implantation de toute industrie, d’exercice de l’activité industrielle et d’agrément des produits industriels. Il propose enfin des mesures de contrôle, d’hygiène, de sécurité industrielle et d’incitation au développement de l’industrie.

Le deuxième projet concerne l’accord de coopération sur la promotion et la protection des investissements. Celui-ci a pour objet de créer ... Lire la suite


Politique
Jeudi 11 Décembre 2014 - 17:34

Après la clôture le 15 décembre des travaux de la session ordinaire de septembre, l’Assemblée nationale et le Sénat devront entamer une autre session extraordinaire d’un mois, soit du 5 janvier au 5 février 2015.

Le lundi prochain sera clôturée la session parlementaire ordinaire dans les deux chambres législatives. C’est avec un arrière-goût d’inachevé que les rideaux seront tirés pour cette session qui n’aura hélas pu examiner la proposition de loi modifiant et complétant la loi n°06/006 du 9 mars 2006 portant organisation des élections présidentielle, législatives, provinciales, urbaines, municipales et locales telle que modifiée par la loi n°11/003 du 25 juin 2011. Contre toute attente, l’initiateur de cette proposition de loi, le député Delly Sessanga, avait jugé bon de la retirer estimant que les circonstances ne s’y prêtaient pas. ... Lire la suite


Politique
Jeudi 11 Décembre 2014 - 17:11

Membre du gouvernement de la République, le débat actuel sur le changement ou non de la Constitution a interpellé Thierry Moungalla. Dans un entretien exclusif avec Les Dépêches de Brazzaville, il jette un regard sur les évènements survenus au Burkina Faso, dégage l’intérêt de la réforme des institutions de la République qui, elle-même, reste tributaire du changement de la Constitution. 

Les Dépêches de Brazzaville : Monsieur le ministre, après les événements du Burkina Faso, où le président a démissionné suite à la pression de la rue, le débat sur le changement de la Constitution revient avec insistance au Congo. Quel est votre point de vue sur la situation?

Thierry Lézin Moungalla : Je voudrais rassurer les Congolaises et les Congolais : en effet, il y a une espèce de bruit de rue qui veut faire du Congo, demain, un Burkina Faso en puissance. Je ... Lire la suite


Politique
Jeudi 11 Décembre 2014 - 17:17

Dans un communiqué de presse parvenu le 11 à notre rédaction, le Rassemblement pour la démocratie et le développement(RDD) a annoncé qu’il suspend son appartenance à la majorité présidentielle. Le parti de Jacques Joachim Yombi Opango justifie cette décision par le non- respect de l’accord politique signé avec le parti congolais du travail (PCT). La goutte d’eau qui a fait déborder le vase est l’attitude affichée par le PCT vis-à-vis du RDD aux dernières élections locales.

« Le non-respect de certaines clauses majeures, la tentative manifeste d’hégémonie et l’indifférence maintes fois affichée ont, de tout temps, marqué les cinq dernières années de l’accord politique entre le PCT et le RDD », précise le communiqué de presse. En ce qui concerne la position du RDD sur le débat qui défraie la chronique au sein des états-majors politiques ... Lire la suite

Pages