Politique


Politique
Mardi 9 Décembre 2014 - 17:21

Exclus du parti après leur adhésion au gouvernement de cohésion nationale, Thomas Luhaka, Germain Kambinga et Omer Egwake rejettent la décision prise à leur endroit par trois secrétaires généraux adjoints qu’ils qualifient de nulle et de nul effet puisque non validée par le collège des fondateurs.

Au Mouvement de libération du Congo (MLC), la publication du gouvernement de cohésion nationale a donné lieu à une vive agitation. Aussitôt que trois des cadres de ce parti ont été nommés, la fronde s’est mise en place initiée par trois secrétaires généraux adjoints, Fidèle Babala (prévenu devant la CPI), Alexis Lenga et Jacques Lungwana. Ces derniers ont vite signé une déclaration dans laquelle ils désavouaient les cadres nommés qu’ils suspendaient par le fait même de leurs fonctions au sein du parti. Ils déclarent avoir agi sur ordre de Jean Pierre Bemba ... Lire la suite


Politique
Mardi 9 Décembre 2014 - 14:57

Pour ce regroupement, la situation décriée se précise de plus en plus parce qu’à l’approche de la clôture de la session en cours au Parlement, « le pouvoir sortant se met avec ruse à dérouler des mécaniques de résistance à la possibilité d’alternance politique démocratique, par la création des obstacles artificiels au parachèvement du processus de 2011 ».

Dans sa déclaration signée le 8 décembre, les groupes parlementaires UDPS & alliés, MLC & alliés et UNC & alliés ont dénoncé la tendance du pouvoir sortant à se comporter comme s’il n’existe pas de loi électorale en vigueur, et avec laquelle le cycle électoral en cours peut se clôturer; la création de l’Office national de l’identification de la population (Onip) pour accaparer les tâches dévolues à l’administration classique, notamment les ministères de l’Intérieur et ... Lire la suite


Politique
Mardi 9 Décembre 2014 - 15:30

L’humanité célèbre ce 10 décembre la 66e  journée internationale des droits de l’Homme instituée par les Nations unies. Cet évènement offre une occasion de passer en revue la situation des droits humains au Congo.

À ce sujet, le gouvernement et les ONG qui militent pour la défense et la promotion des droits de l’Homme s’accordent que le Congo réalise de progrès notables, à quelques exceptions près, en ce qui concerne la ratification  des instruments juridiques nationaux et internationaux relatifs aux droits de l’Homme.

Cependant, les ONG font remarquer que sur le plan pratique, beaucoup d’efforts sont encore à faire pour le respect véritable des droits humains au Congo. Ainsi, le président de la Fédération congolaise des droits de l’Homme, Céphas Germain Ewangui, a  estimé  que le Congo continue, par exemple, à user de  la torture comme moyen ... Lire la suite


Politique
Mardi 9 Décembre 2014 - 12:40

Dans l’optique de promouvoir les droits de l’enfant congolais, un atelier de consultation nationale s’est ouvert le 8 décembre au siège de l’ADHUC. La rencontre prépare l’élaboration du premier rapport complémentaire du Congo et à la création d’une coalition congolaise des ONG œuvrant pour les droits des enfants. 

Ces journées de réflexion ont réuni les représentants des personnes vivant avec handicap, ceux du Parlement des enfants et des femmes congolaises sans oublier ceux du Mouvement africain des enfants et jeunes travailleurs (MAEJT) ainsi que ceux du Plan international, venus du Cameroun. « C’est un atelier pratique qui porte sur les droits de l’enfant. En effet, notre pays fait partie des États qui ont ratifié la charte africaine des droits de bien être de l’enfant africain. Après la ratification de ce document, le Congo a présenté son ... Lire la suite


Politique
Lundi 8 Décembre 2014 - 18:34

Huit affaires sont inscrites à l’ordre du jour de cette première session extraordinaire du conseil départemental et municipal de Brazzaville ouverte le 8 décembre.  Parmi ces affaires, celle portant règlementation de la circulation des véhicules poids lourds da la ville de Brazzaville. 

Les élus locaux ont plusieurs jours pour se prononcer sur les affaires inscrites à l'ordre du jour de leur session. Outre la règlementation de la circulation des camions poids lourds sur le périmètre urbain de la ville capitale, les élus locaux plancheront également sur le budget provisoire 2015 ; le plan d’actions du Conseil municipal ainsi que de la délibération portant ouverture du cimetière municipal de Mayitoukou. «La première session extraordinaire qui s’ouvre ce lundi 8 décembre 2014, est d’essence budgétaire et sociale. Ces moments constituent toujours ... Lire la suite


Politique
Lundi 8 Décembre 2014 - 16:43

Les députés ont examiné et adopté la loi portant organisation de l’activité industrielle en République du Congo lors de leur plénière du 5 décembre 2014.

La loi vient donner force à la politique d’industrialisation du Congo ainsi qu'à volonté d’aller vers une économie structurée, diversifiée et compétitive. L'ambition exigeant une législation appropriée et efficace, la loi en examen va combler le vide juridique dans le secteur industriel avec l'objectif d’organiser l’activité industrielle dans le pays. Ce texte a fait l’objet d’une concertation interinstitutionnelle entre les administrations publiques, le secteur privé, les syndicats patronaux et la société civile. Il vise à corriger de nombreux dysfonctionnements observés dans l’exercice et le développement de l’activité industrielle et à assurer le suivi et le contrôle de ... Lire la suite


Politique
Lundi 8 Décembre 2014 - 17:08

Attendu depuis plus d'une année, le gouvernement dit de cohésion nationale, composé de quarante-huit membres avec le chef du gouvernement, n'a pas réservé beaucoup de surprises

Le suspense a finalement été levé le 7 septembre avec la publication du fameux gouvernement de cohésion nationale attendu depuis plus d’une année. Depuis octobre 2013, la publication de ce gouvernement mainte fois reportée aura tenu en haleine l’opinion intérieure au point de faire douter plus d’un quant à son avènement. Recommandé par les concertations nationales, ce gouvernement était devenu plus qu’une exigence pour le pays en quête de nouveaux repères. Il vient d’être oublié à la veille du traditionnel discours du chef de l’État devant les deux chambres législatives réunies en congrès. Attendu pour le 8 décembre, Joseph Kabila se pliera à cet exercice constitutionnel ... Lire la suite


Politique
Lundi 8 Décembre 2014 - 16:00

Le député national a exigé des pourparlers afin d’éviter l’impasse décelée par lui dans la continuité de l’État.

Lors du point de presse organisé le 7 décembre à l’hôtel Afromozia, à Macampagne, peu avant la publication du gouvernement Matata II, le député de l’opposition Delly Sesanga Himpungu a promis d’approcher le bureau de la chambre basse du Parlement en vue d’étudier les contours de sa décision de retirer sa proposition de loi électorale au débat à l’hémicycle.

Pour ce dernier, en effet, le contexte politique actuel ne permet plus l’examen de cette proposition de loi qu’il a présentée depuis 2012 et qu’il soutient toujours. Il a fait observer que le processus électoral est un sujet hautement sensible dans la mesure où ça touche à la crédibilité et à la solidité du système démocratique de la RDC.

Le président de l’Envol ... Lire la suite


Politique
Lundi 8 Décembre 2014 - 16:21

La deuxième chambre du parlement a adopté au cours  de sa plénière du  08 décembre à Brazzaville, le projet de loi autorisant la ratification du protocole de Nagoya sur l’accès aux ressources génétiques. C’est-à-dire, tout ce que nous avons dans la biodiversité, les plantes, les animaux et même les produits naturels issus du travail humain.

Ce  protocole  a pour objectif le partage juste et équitable des avantages découlant de l’utilisation de ces  ressources génétiques. De ce fait, il engage chaque partie à prendre les mesures législatives, administratives ou politiques nécessaires pour s’assurer que les avantages découlant de l’utilisation des ressources génétiques détenues par les communautés autochtones et locales sont partagés de manière juste et équitable entre les communautés, et dans  des conditions convenues de commun accord.

Il ... Lire la suite


Politique
Lundi 8 Décembre 2014 - 18:04

Dans une lettre datant du 8 décembre, et adressée aux missions diplomatiques accréditées en République du Congo, le Parti pour l’action de la République-mâ (PAR) que dirige Anguios Nganguia Engambé a sollicité que soient créées des conditions pour l’installation progressivement de la démocratie pluraliste en République du Congo. Le PAR, qui dit se situer à l’opposition républicaine, est aussi favorable à la démocratie participative qui place l’homme au centre de l’action du développement. À propos du débat sur le changement ou non de la Constitution du 20 janvier 2002, Anguios Nganguia Engambé a exprimé la disponibilité de sa formation politique au dialogue politique.

À l’issue de dialogue, a souhaité le PAR, toutes les parties prenantes au débat s’accorderaient sur une démarche commune qui prémunit le pays contre les troubles sociaux. Par ... Lire la suite

Pages