Politique


Politique
Mardi 27 Mars 2018 - 19:00

À huit mois des élections du 23 décembre, les états-majors politiques sont en ébullition. Des alliances se mettent en place aussi bien au sein de la majorité présidentielle que dans l’opposition où l’on pense mordicus à l’alternance à la tête du pays pour reprendre le tablier du président Joseph Kabila dont le mandat a pris fin en novembre 2016.

Président du parti politique Congo na biso, le Pr Freddy Matungulu Mbuyambu Ilankir a annoncé, le 21 mars, au cours d’une conférence de presse au siège de sa formation politique, la création de la plate-forme électorale Synergie électorale notre Congo (Syenco).  On a noté à ses côtés la présence de Wivine Nlandu, la veuve de l’ancien Premier ministre sous le président Mobutu, Jean Nguz A Karl-I-Bond, et d’autres. Le slogan de ce nouveau regroupement est « Le nouveau Congo, c’est maintenant ». « ... Lire la suite


Politique
Mardi 27 Mars 2018 - 19:45

Trois pays d’Afrique du Nord, en l’occurrence le Maroc, l’Egypte et l’Algérie occupent les premières places du top dix des pays les plus attractifs de la région. Il s’agit des conclusions du rapport "Africa Investment Index 2018". Quant à la sous-région anglophone, le Botswana ouvre le bal avant d’être rejoint plus loin par d’autres géants africains, notamment l’Afrique du Sud et la Zambie. 

Après une analyse approfondie du rapport produit par le Groupe Quantum Global, il se dégage un constat majeur. Le continent africain semble bien évoluer à plusieurs vitesses. Ce constat se confirme par le recul des pays miniers. Ceux-ci ne tirent plus la croissance économique africaine. La sélection ainsi présentée s’est fondée sur un total de six facteurs : la croissance, la liquidité, le risque, l’environnement commercial, la démographie et le capital ... Lire la suite


Politique
Mardi 27 Mars 2018 - 17:30

L'aide annoncée lundi est destinée à la République démocratique du Congo ou aux réfugiés congolais à l'étranger, après que le Haut-commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) a lancé "un appel de fonds de 504 millions de dollars".

"La Commission européenne a annoncé aujourd'hui (lundi) l'octroi d'une aide d'urgence de 49,5 millions d'euros afin de faire face à l'aggravation de la crise humanitaire en République démocratique du Congo (RDC)", a indiqué Bruxelles au terme des trois jours de visite en RDC du commissaire à l'Aide humanitaire, Christos Stylianides."Un montant supplémentaire de 10,9 millions d'euros sera alloué aux pays voisins (Tanzanie, Rwanda et République du Congo), principalement pour venir en aide aux réfugiés congolais", ajoute la Commission dans un communiqué. "Les besoins humanitaires en République démocratique du Congo sont de plus en ... Lire la suite


Politique
Lundi 26 Mars 2018 - 19:29

A quelques trois mois de la convocation de l’électorat par la Commission électorale nationale indépendante (Céni), les esprits se surchauffent et les ambitions ne cessent d’être affichées dans les quartiers généraux des partis politiques. En l’absence des grands leaders et dans l’option d’un éventuel retrait du président Joseph Kabila, la question du « dauphinat » domine les débats.

Qui sera khalife à la place du grand khalife ? s’interroge-t-on. Dans ce contexte, du côté de la majorité présidentielle (MP), le silence du chef de l’Etat ne fait qu’alimenter le débat et positionner chacun comme un probable dauphin. Ce silence laisse également à penser que le président de la République n’a pas encore trouvé l’oiseau rare qui doit porter l’étendard de sa famille politique à la prochaine présidentielle, conformément à son discours ... Lire la suite


Politique
Mardi 27 Mars 2018 - 12:45

Un appel de l’IRDH, émis le 24 mars à Lubumbashi, dans le Katanga, exhorte la société civile congolaise à veiller à l’usage du critère de la nationalité, l’un des seuls légaux du vetting de tous les candidats aux élections de décembre et non comme motif de règlement des comptes politiques.

L'IRDH rappele que le vetting était un examen de la vie des candidats à la gestion de la chose publique, visant à permettre aux meilleurs prétendants de servir le destin commun. Il note que cette action permettrait aussi d’éliminer des hors-la-loi ainsi que des opportunistes qui n’ont ni organisation politique, ni connaissance des réalités du pays, mais virtuellement excellents dans les réseaux sociaux.

L’IRDH estime qu’il ne serait pas juste de vouloir appliquer sélectivement (contre un seul candidat) et isolement (laissant de côté d’autres conditions), le ... Lire la suite


Politique
Lundi 26 Mars 2018 - 17:30

Riyad et Brazzaville ont établi leurs relations diplomatiques, en 1999, et sont disposés à les consolider pour le bien-être des peuples saoudien et congolais.

En séjour de travail à Riyad, capitale d’Arabie saoudite, le président Denis Sassou N'Guesso a eu des entretiens, le 25 mars, au palais d'Al Yamamah, avec sa majesté Salman Bin Abdelaziz Al Saoud. Les deux hommes d'Etat ont évoqué le renforcement de la coopération entre l’Arabie saoudite et le Congo, puis fait le tour d’horizon des sujets de politique internationale, en particulier la crise libyenne et la lutte contre le terrorisme.

S'agissant de la coopération entre les deux pays, le roi Salman Bin Abdelaziz Al Saoud et le président Denis Sassou N’Guesso ont exprimé leur volonté de consolider la coopération bilatérale, notamment en œuvrant ensemble dans les domaines commercial, pétrolier et agricole. ... Lire la suite


Politique
Lundi 26 Mars 2018 - 18:22

Selon l’archevêque de Kinshasa, l’Eglise catholique est disposée à accompagner les jeunes prêts à prendre en mains les destinées du pays.

Le dimanche des rameaux inscrit dans le calendrier liturgique catholique a été célébré, le 25 mars, de manière particulière à Kinshasa. Sous son statut d'archevêque de la capitale, le cardinal Laurent Monsengwo est monté au créneau pour conscientiser les jeunes par rapport aux responsabilités qui sont les leurs dans la conduite du pays. C’est dans un stade Tata-Raphaël plein à craquer que le prélat catholique a livré son message, exclusivement adressé aux jeunes kinois qui lui ont fait l’honneur de remplir les gradins. Il s’est agi d’un message fort censé aiguiller la conscience des jeunes exhortés à prendre dorénavant leur destin en main.

« Jeunes de Kinshasa, l’avenir du pays est entre vos mains. ... Lire la suite


Politique
Lundi 26 Mars 2018 - 15:30

 La formation politique qu'anime Armand Mpourou a structuré, le 21 mars, le bureau de la localité à l’issue de l’assemblée générale de la fédération du Pool.

Dirigé par Joseph Bissangui, le bureau comprend, entre autres, un secrétaire, un trésorier et un porte-parole. Dans son discours pour la circonstance, Armand Mpourou a invité les nouveaux dirigeants à tenir de bout en bout leur engagement aux idéaux du parti, d’être cet arbre fruitier qui suscite la convoitise de tout le monde, d’avoir comme leitmotiv la conquête du pouvoir par la voie démocratique.

Le Congo, a-t-il renchéri, se doit de tourner la page sombre de son histoire qui, pendant cinquante-sept ans, n’a été émaillée que par des guerres de leadership, la course effrénée à l’enrichissement illicite, la haine politique et le tribalisme exacerbé. « Cinquante-sept ans après, les ... Lire la suite


Politique
Lundi 26 Mars 2018 - 15:00

Le pays a annoncé, le 25 mars, avoir décidé de financer sur fonds propres les scrutins qui permettront d'élire un successeur au président Joseph Kabila, invitant les bailleurs étrangers à orienter l'argent prévu à cet effet à d'autres secteurs.

"La RDC dispose des moyens pour financer seule les élections du 23 décembre puisque nous enregistrons une embellie dans les finances de l’État", a déclaré à l'AFP Lambert Mende, porte-parole du gouvernement congolais. "Il y a eu deux propositions que nous avons repoussées, parce qu'il est exclu que les prochaines élections soient financées par l'extérieur", a ajouté Lambert Mende. "Nous ne voulons plus revivre les expériences du passé où ceux qui apportent des financements ont tendance à vouloir orienter l'issue des élections", a-t-il expliqué.

Les participants à la réunion inter-institutionnelle ont "décidé de ... Lire la suite


Politique
Lundi 26 Mars 2018 - 15:00

Les Nations unies doivent renouveler, ce 26 mars, le mandat de leur force en République démocratique du Congo (RDC), la plus importante au monde, avec en ligne de mire les élections prévues pour le 23 décembre en vue d'organiser le départ du président Joseph Kabila.

D'inspiration française, la nouvelle résolution qui doit être approuvée par le Conseil de sécurité insiste sur la nécessité "de faire tout ce qui est possible pour que les élections du 23 décembre 2018 soient organisées dans des conditions requises de transparence, de crédibilité, d'inclusivité et de sécurité", selon un avant-projet reçu par l'AFP.

Cela suppose que les seize mille militaires de la mission des Nations unies au Congo (Monusco) assurent la protection des civils et soutiennent le processus électoral, jusqu'au transfert de pouvoir que les Nations unies envisagent non sans optimisme ... Lire la suite

Pages