Politique


Politique
Lundi 22 Octobre 2018 - 19:14

Le gouvernement vient d’interdire l’entrée, la circulation, la distribution et la mise en vente sur le sol congolais de l’ouvrage de Dominique Kounkou, paru en septembre dernier aux éditions L’Harmattan à Paris, en France.

L'interdiction a été annoncée par un arrêté daté du 22 septembre, cosigné par les ministres en charge de l’Intérieur, Raymond Zéphirin Mboulou, et de la Justice, Aimé Ange Wilfrid Bininga.

L’ouvrage de Dominique Kounkou compte cent vingt pages et parle d’un « génocide des peuples laris » de 1963 à ce jour. Il s’agit d’« une ineptie », a indiqué le ministre Bininga qui précise que le pays a connu des problèmes mais « aucune fois, il n’a jamais été question de génocide au Congo ».

Selon lui, la République du Congo a adhéré à des mécanismes internationaux et régionaux de promotion et de protection des droits ... Lire la suite


Politique
Lundi 22 Octobre 2018 - 19:15

La formation politique a choisi la ville de Pointe-Noire pour fêter, les 19 et 20 octobre, les 28 ans de  sa création, couplés à la commémoration du 10e anniversaire de la mort de son fondateur, Jean-Pierre Thystère Tchicaya.

De nombreuses activités ont marqué le 28e anniversaire de la naissance du Rassemblement pour la démocratie et le progrès social (RDPS), en présence de son président,  Jean-Marc Thystère Tchicaya, des membres du comité directeur, du bureau politique, des organes intermédiaires et de base ainsi que des militants venus de plusieurs départements du pays.  Les conférences-débats, la projection d’un film documentaire sur la vie politique de Jean-Pierre Thystère Tchicaya, né le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire et décédé le 20 juin 2008 à Paris,  la débaptisation du siège interdépartemental en siège interdépartemental ... Lire la suite


Politique
Lundi 22 Octobre 2018 - 17:43

L'instance regrette que le député national, une des figures de proue de l'opposition congolaise, soit toujours en détention plus de cinq ans après une condamnation résultant d’un procès politique marqué par de graves irrégularités.  

La 139e assemblée de l’Union interparlementaire (UIP) a remis sur la table les dossiers des députés nationaux congolais en détention, Eugène Diomi Ndongala et Franck Diongo. S’agissant particulièrement du président de la Démocratie chrétienne (DC), Eugène Diomi Ndongala, l’UIP déplore qu'il soit toujours en prison, cinq ans après sa condamnation au terme d’un procès politique marqué par de graves irrégularités et bien qu’il figure sur la liste des prisonniers politiques qui auraient dû être libérés en application de l’accord politique du 31 décembre 2016.

L’UIP se dit préoccupée qu'Eugène Diomi Ndongala, ... Lire la suite


Politique
Lundi 22 Octobre 2018 - 15:49

Pour la deuxième fois après l’entrevue de septembre dernier, une frange d’opposants rencontrera des responsables du parti au pouvoir en Afrique du Sud pour discuter de la situation dans leur pays et des élections à venir avec, pour enjeu principal, le choix du candidat commun à la présidentielle de décembre.

À près de deux mois de la tenue des élections générales en République démocratique du Congo (RDC), prévues pour le 23 décembre, l’opposition congolaise est toujours à la recherche du point d’équilibre susceptible de lui permettre d’affronter le challenge électoral avec assurance. Divisée sur plusieurs questions dont la machine à voter, soutenue par les uns et boudée par les autres, l’opposition est obligée de rechercher une cohésion en interne pour aller en bloc soudé et homogène afin d'espérer une victoire à la prochaine présidentielle. ... Lire la suite


Politique
Lundi 22 Octobre 2018 - 17:01

À l'approche des échéances électorales prévues pour le 23 décembre, la coalition au pouvoir se met déjà en ordre de bataille. Cette plate-forme électorale initiée par Joseph Kabila Kabange prévoit d’organiser, à Kinshasa, sa première sortie publique officielle au stade Tata Raphaël.

Le rassemblement populaire annoncé s'inscrit dans le cadre d'une série d'actions que le Front commun pour le Congo (FCC) compte mener sur le terrain pour obtenir la mobilisation générale des électeurs tant à Kinshasa qu'en provinces, en vue des élections du 23 décembre.

L'annonce a été faite par le directeur de cabinet du chef de l'État, Néhémie Mwilanya, au cours d'une conférence de presse tenue le 21 octobre dans un hôtel de la place. Le Pr Néhémie Mwilanya, qu’accompagnaient d’autres membres du Comité stratégique, a indiqué que le FCC va présenter de manière ... Lire la suite


Politique
Samedi 20 Octobre 2018 - 14:30

Alors qu’il y a quelques mois, le parti de Félix Tshisekedi redoutait le recours du vote électronique qui n’offrait pas suffisamment, selon lui, les gages de crédibilité lors des prochains scrutins, il vient curieusement de faire une volte-face en assouplissant sa position, au grand désenchantement du collectif de l’opposition demeuré contestataire.

L’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) est-elle toujours en odeur de sainteté avec les autres partis politiques composant les forces de l'opposition ? Cette question taraude bien des esprits lorsqu’on s’en tient au peu d’empressement qu’affichent ces derniers temps les responsables de ce parti politique vis-à-vis des actions initiées par l’opposition. L’UDPS d’Etienne Tshisekedi, toujours aux premières loges en montrant la voie à suivre, semble aujourd’hui être à la traîne ... Lire la suite


Politique
Samedi 20 Octobre 2018 - 13:00

Au cours d'un séminaire de formation organisé le 18 octobre à Kinshasa, à l'intention de ses délégués, la structure sociale a exhorté les participants à promouvoir les valeurs qui contribuent à la refondation d'une nation et à répondre au besoin de consolidation des liens entre les différentes communautés  en vue de la prise en charge de leurs desiderata.

Après  sa sortie officielle et la rédaction de son acte constitutif, la Plate-forme des communautés de base (PCB) se prépare à déployer sur le terrain ses membres afin de dupliquer les mêmes structures  dans les provinces, les territoires, les secteurs, les localités, les chefferies, les groupements, les quartiers ainsi que dans les rues. L'objectif de ce travail est de mobiliser davantage la population à aller massivement aux élections le 23 décembre.

Pour être suffisamment outillé et en mesure ... Lire la suite


Politique
Samedi 20 Octobre 2018 - 12:30

Le Premier ministre, chef du gouvernement, a échangé, le 18 octobre à Brazzaville, avec les sénateurs et députés proches du pouvoir sur les questions touchant la vie nationale. Parlant de la loi de finances en examen, il les a invités à veiller à sa bonne application sur le terrain.

Au cours de la rencontre tenue au Palais des congrès, Clément Mouamba et la majorité parlementaire ont discuté de plusieurs questions d’intérêt national.

En ligne de mire, les deux parties ont abordé en long et en large l’exécution du budget 2019 en cours d’examen au parlement. Le Premier ministre en a profité pour solliciter l’implication de la famille parlementaire du chef de l’Etat afin d'accompagner la bonne exécution de ce budget.

« Nous avons abordé toutes les questions qui touchent à la vie de la nation. La session budgétaire vient de s’ouvrir, ce budget en ... Lire la suite


Politique
Jeudi 18 Octobre 2018 - 19:16

Le Haut commandement des Forces armées de la République démocratique du Congo (Fardc) s’est réuni, le 17 octobre, au Mont-Ngaliema à Kinshasa, sous la présidence du président Joseph Kabila, commandant suprême des Forces armées, a-t-on appris de l’"Agence congolaise de presse". La sécurisation du processus électoral a figuré en très bonne place au cours de cette rencontre, tout comme la situation sécuritaire à l’est et au nord-est du pays.

Le Haut commandement a, dans un premier temps, évalué la mission réalisée à la troisième région militaire par le chef d’état-major général des Fardc, le lieutenant-général Célestin Mbala Munsense, ainsi que l’opération militaire en cours dans l’est du pays. Sur le volet sécuritaire, le président Joseph Kabila a assuré de mettre tout en œuvre afin de sécuriser tout le pays et, particulièrement, le ... Lire la suite


Politique
Jeudi 18 Octobre 2018 - 18:49

À la suite des fortes divergences entre parties prenantes au processus électoral sur la machine à voter et le fichier électoral, susceptibles d’engendrer des troubles après les élections du 23 décembre, le candidat milite pour la suspension momentanée de la tenue des élections au profit d’une transition consensuelle inclusive de vingt-quatre mois avec l'actuel chef de l'Etat.

-C’est un véritable pavé que vient de jeter le candidat numéro 5 sur la liste définitive des candidats retenus pour la présidentielle de décembre. Pierre-Honoré Kazadi Ngube Ngube, puisque c’est de lui qu’il s’agit, propose une transition consensuelle inclusive de vingt-quatre mois avec Joseph Kabila à la tête du pays pour « éviter le chaos » en cas de non-organisation des élections. Cette suggestion est contenue dans une correspondance qu’il a adressée tout récemment au ... Lire la suite

Pages