Politique


Politique
Jeudi 11 Janvier 2018 - 17:00

Au terme de son conclave en décembre dernier, le Mouvement pour le renouveau (MR) de Clément Kanku Bukasa wa Tshibuabua a tablé sur sa redynamisation et sa restructuration en vue de sortir de la léthargie dans laquelle il est plongé.

«Nous saluons le travail sans complaisance abattu par les trois commissions du conclave de notre cher parti, le Mouvement pour le renouveau. Les résolutions du conclave sont une interpellation pour chacun des membres et que ceux-ci s’en approprient. Le Mouvement pour le renouveau ne peut pas être le dernier des partis après les élections. Nous  devons nous préparer en conséquence. Que chacun de nous propage les résolutions du conclave », a déclaré Me Lucien Isekemanga, secrétaire général du MR, dans son mot de circonstance à la conclusion des assises, organisées du 7 au 30 décembre 2017 au siège du parti situé sur l’avenue ... Lire la suite


Politique
Jeudi 11 Janvier 2018 - 14:30

L'organisation des élections crédibles sur la base de principes de bonne gouvernance, c'est la condition émise par l'administration belge pour conclure un nouveau programme bilatéral avec la RDC.

Le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, et le vice-Premier ministre et ministre de la Coopération au développement, Alexander De Croo, ont donné le point de vue de leur pays au cours d'une réunion de la Commission belge des relations extérieures de la Chambre, à Bruxelles. Il sont intervenus à huis clos, le 10 janvier, pour expliquer la politique belge à l'égard de la RDC.

Dans leurs exposés, ils ont promis un nouveau programme bilatéral de coopération avec les autorités congolaises. Mais ce programme ne pourra être conclu qu’après l’organisation des élections crédibles, sur la base des principes de bonne gouvernance. Quant à ... Lire la suite


Politique
Jeudi 11 Janvier 2018 - 15:30

Il est reproché à l'Eglise catholique de mettre les fidèles dans la rue comme moyen de pression pour amener le pouvoir à respecter les accords de la Saint-Sylvestre.

Les Églises autochtones  traditionnelles  Ngunza Peve  Ya Longo ont été reçues en audience par les ministres de l'Aménagement du territoire et rénovation de la ville, Félix Kabange Numbi, et de l'Urbanisme et habitat, Joseph Kokonyangi.  Au cours de son échange avec les deux membres du gouvernement, la délégation a dénoncé la manipulation de la population par certaines églises qui prétendent faire respecter l'accord politique de la Saint- Sylvestre.

Pour le porte-parole des églises autochtones, l'ambassadeur Mangelesi  Lubasa,  il n'est pas possible de tolérer les appels aux marches et à l'utilisation des églises comme moyen de pression politique.'' Nous sommes venus dire que nous ne sommes pas ... Lire la suite


Politique
Jeudi 11 Janvier 2018 - 13:18

Selon un rapport de la Fondation pour les études et recherches sur le dévelop­pement international (Ferdi), la communauté internatio­nale a consacré au Sahel environ 4 milliards $ en aide en 2014 contre 1,5 milliard en inter­ventions militaires diverses. 

Paris aurait tendance à donner la priorité à la sécu­rité par rapport au développement, dans ses interventions au Sahel, estime l’étude. Ainsi, en 2014, la France a octroyé plus de 241 millions $ en aide bilatérale aux cinq pays membres du G5 Sahel, approximativement 190 millions de contribution au système multilatéral et 652,9 millions en interventions militaires. 

Ce qui veut dire que 60 % des fonds alloués par la France à la région vont à la "sécurisation", contre 40 % pour le développement. Les pays de la région ont également beaucoup investi dans la lutte contre les groupes armés. En ce qui ... Lire la suite


Politique
Jeudi 11 Janvier 2018 - 13:15

À en croire le président burkinabè, Roch Christian Kaboré,  les pays de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uémoa) devraient  abandonner le franc CFA, pour passer progressivement à la monnaie unique de la Cédéao. 

À Abuja au Nigeria,  la 52e session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la Cédéao a pris la décision de faire, "de manière progressive de sorte que tous les pays qui pourront répondre aux critères de convergence commencent à battre la monnaie de la Cédéao en attendant que les autres pays puissent se conformer et intégrer le processus de cette monnaie".
La date arrêtée est 2020. Les annalystes parlent de "changement de paradigme" dans les relations entre la France et ses anciennes colonies d’Afrique de l’ouest. Lors de son séjour burkinabè, fin novembre 2017, le président français, Emmanuel ... Lire la suite


Politique
Mercredi 10 Janvier 2018 - 18:30

Trois ans de prison ont été requis le 9 janvier contre dix personnes opposées au maintien au pouvoir du président Joseph Kabila au centre de la République démocratique du Congo (RDC), alors que la défense a plaidé pour leur acquittement.

Onze militants membres du mouvement congolais Lutte pour le changement (Lucha) ont été arrêtés le 29 décembre 2017 à Kananga (Kasaï central), lors d'une manifestation exigeant le départ du président Kabila du pouvoir. Poursuivis pour "désobéissance à l'autorité publique" et "participation criminelle", un des onze hommes a été libéré sur le champ à la demande du procureur car il avait été "arrêté par erreur". La défense a plaidé non coupable et a demandé "lacquittement pur et simple" des dix autres membres de Lucha.

Le verdict de ce procès sera annoncé dans huit jours. La Lucha est un mouvement des jeunes indignés ... Lire la suite


Politique
Mercredi 10 Janvier 2018 - 17:50

S’il polémique en partie sur les résultats de la présidentielle de 2016 qu’il a perdue aussi bien que d’autres concurrents, Guy-Brice Parfait Kolelas dit ne pas être d’accord avec le Pasteur Ntoumi pour les violences qui se passent dans le département du Pool.

Dans l’interview qu’il a accordée à Radio France internationale (RFI), hier, il revient sur l’accord du 23 décembre et sur la situation des personnes détenues depuis plusieurs mois parmi lesquelles Jean-Marie Michel Mokoko et André Okombi Salissa.


Politique
Mercredi 10 Janvier 2018 - 17:14

Le secrétaire général adjoint pour les opérations de paix des Nations unies, Jean-Pierre Lacroix, a réclamé le 9 janvier à Kinshasa "des enquêtes" sur les auteurs des violences du 31 décembre commises par des forces de sécurité congolaises contre des civils.

"Il est essentiel que les autorités nationales compétentes diligentent les enquêtes nécessaires pour établir les responsabilités et traduire en justice les auteurs présumés de violations des droits de l'homme", a indiqué M. Lacroix devant le Conseil de sécurité. Il a aussi déploré "les entraves" au travail des Casques bleus ce jour-là par les forces de sécurité de la République démocratique du Congo. D'après l'ONU et la nonciature apostolique, au moins cinq personnes sont mortes dans la dispersion de marches organisées le 31 décembre 2017 à l'appel de laïcs proches de l'Eglise qui demandaient au ... Lire la suite


Politique
Mercredi 10 Janvier 2018 - 17:15

La diplomate américaine aux Nations unies a  tenu à rappeler au chef de l’État congolais qu’il doit quitter le pouvoir au plus tard cette année comme il s’y était  engagé.

A la suite du Conseil de sécurité de l’ONU, de la Belgique, de la France et d’autres Etats qui ont exprimé leur indignation contre la répression violente des fidèles catholiques le 31 décembre dernier, alors qu’ils revendiquaient l’application intégrale de l’accord de la Saint-Sylvestre, l’ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU a joint sa voix à celles qui se sont déjà exprimées en ne ménageant guère les forces de sécurité congolaises. Dans un communiqué publié le 9 janvier à New York, Nikki Haley n’est pas allée par le dos de la cuillère pour stigmatiser le rôle peu flatteur joué, lors de ces événements, par les forces de sécurité du gouvernement.

Tout en ... Lire la suite


Politique
Mercredi 10 Janvier 2018 - 17:30

Le président de la plate-forme pro Katumbi est monté au créneau pour réclamer la tenue urgente d’une réunion en vue d’adopter des stratégies communes pour obtenir la « transition sans Kabila ».

L’unité du G7, la plate-forme créée en juin 2016 à Genval autour de l’emblématique feu Étienne Tshisekedi, est mise à rude épreuve ces derniers temps. Des informations faisant état des dissensions entre les composantes de ce regroupement politique ont précipité son éclatement alors qu’il n’en est rien dans les faits. Nonobstant les secousses qui ont failli faire écrouler son édifice, le groupe de sept partis politiques soutenant la candidature de Moïse Katumbi se maintient tout de même, résistant au mauvais vent.

Alors qu’il avait pris congé de son poste de président du G7/ex-Katanga, Gabriel Kyungu était déjà considéré comme démissionnaire par ... Lire la suite

Pages