Politique


Politique
Mardi 3 Juillet 2018 - 19:01

Des langues se délient pour soutenir que la gestion de l’institution soit désormais confiée aux Etats plus engagés dans la francophonie. 

La course à la succession de Michaëlle Jean au poste de secrétaire général de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) est ouverte et l’idée d’une candidature de la République démocratique du Congo (RDC) fait surface. « Une candidature vous fait respecter et on vous compte quand il s’agit des conciliabules. En définitive, une candidature est une réaction active et vous fait sortir d’une sorte de passivité », note un spécialiste de la question.

Ceux qui soutiennent cette idée la motivent, en effet, par les nombreux atouts que présente la RDC, considérée comme le deuxième pays francophone. Mais sur le terrain, il est constaté que dans la capitale mauritanienne, Nouakchott, où se tenait le trente ... Lire la suite


Politique
Mardi 3 Juillet 2018 - 16:15

Face à la volonté des principaux dirigeants congolais de bloquer le processus électoral par toutes sortes de subterfuges, les parlementaires américains semblent avoir opté pour la méthode forte, susceptible de conduire ce processus à son terme avec la tenue effective des scrutins d’ici au 23 décembre.

Résultat de recherche d'images pour "une loi sur la crise en RDC adopté au congrès américain"Les États-Unis d’Amérique ont toujours les yeux rivés sur le processus électoral en cours en République démocratique du Congo (RDC) et ne ratent plus une seule occasion pour interpeller les dirigeants congolais en cas de moindre dérapage. L’on se souvient que Washington avait déjà donné le ton en infligeant, en juin dernier, des sanctions contre certaines autorités congolaises dorénavant interdites d’entrée aux États-Unis. Comme si cela ne suffisait pas, c’est au tour du Congrès américain d’emboîter le pas en relançant la pression sur la RDC. Une ... Lire la suite


Politique
Mardi 3 Juillet 2018 - 15:30

L’actualité politique nationale est dominée en ce début de semaine par la signature, le 1er juillet, à Kinshasa de la Charte de la plate-forme électorale regroupant la majorité présidentielle et des ministres se réclamant de l'opposition mais sont membres du gouvernement. Les signataires de ce document se disent tous déterminés à faire route ensemble lors des prochains scrutins de décembre.

 

 

Les présidents des partis ainsi que des regroupements politiques et les membres de la société civile acquis à la cause de la plate-forme Front commun pour le Congo (FCC) ont défilé du haut de la tribune érigée au Salon Congo de Pullman Hôtel pour apposer leur signature au bas du texte qui les engage à cheminer ensemble lors des prochaines élections présidentielle, législatives nationales et provinciales, urbaines, municipales et locales sur la base d’un ... Lire la suite


Politique
Lundi 2 Juillet 2018 - 20:45

Les membres du bureau exécutif national de la Jeunesse de l’Upads (Jupads), conduits par leur président, ont eu une séance de travail, le 2 juillet à Brazzaville, avec la ministre de la Jeunesse et de l’éducation civique, Destinée Hermella Doukaga, sur les nouvelles instances de la jeunesse qui seront mises en place très prochainement.

« Il y a eu en amont le Conseil national de la jeunesse qui a eu quelques petits problèmes dans son fonctionnement et nous avons craint que cela se répète. À ce sujet, nous avons eu des assurances venant d’elle (la ministre de la jeunesse, ndlr). Somme toute, tout s’est bien passé », a indiqué Giscard Sidoine Madoulou, président de la Jeunesse de l'Union panafricaine pour la démocratie sociale (Jupads), à l’issue de larencontre.

Répondant aux journalistes sur une éventuelle question de quota dans le Conseil ... Lire la suite


Politique
Lundi 2 Juillet 2018 - 17:15

Pour remédier à la crise politique présente, le médecin gynécologue affirme que la solution ne se trouve pas dans des élections qu'il estime falsifiées d'avance mais plutôt dans la lutte pacifique pour la libération totale du pays.

C’est un appel à la mobilisation générale qu’a lancé, le 1er juillet, le Dr Denis Mukwege, en marge de la célébration du 58e anniversaire de l’indépendance de l’ex-Congo belge. Dans un message laconique, le gynécologue congolais laisse transparaître une certaine révolte par rapport à l’évolution politique de son pays qui, selon lui, n’augure rien de bon. Il n’accorde aucun crédit aux prochains scrutins attendus au mois de décembre qu’il estime truqués d’avance. Dans ce message publié sur le site de sa clinique de Panzi (Bukavu), Denis Mukwege se dit pessimiste quant à la suite du processus électoral. ... Lire la suite


Politique
Lundi 2 Juillet 2018 - 16:30

Le dévoilement de la plaque portant le nom de l'ancien Premier ministre congolais a eu lieu le 30 juin, en présence  de son fils, Roland Lumumba; de Jacqueline Mpolo, fille aînée de Maurice Mpolo; et d'Auguste Okito, fils de Joseph Okito, les deux personnalités assassinées en même temps que le héros congolais.

L'événement a réuni de nombreux membres de la diaspora congolaise ainsi que des Belges dans la nouvelle place située tout juste à l'entrée du célèbre quartier Matonge. Sous un soleil estival, les discours se sont enchaînés, rappelant le combat mené par différentes associations (Change ASBL, Collectif mémoire coloniale et Lutte contre les discriminations, etc.) pour l'avènement de cette place ainsi que la valeur symbolique qu'elle représente pour la communauté congolaise de Belgique et pour certains Belges. « L'histoire du Congo est ici et là-bas ... Lire la suite


Politique
Lundi 2 Juillet 2018 - 16:00

Les membres de la coalition politique électorale qui réunit la majorité présidentielle et l’opposition siégeant au gouvernement ont signé, le 1er juillet, à Kinshasa leur Charte et s’apprêtent à participer, à tous les niveaux, aux prochains scrutins sur la base d’un programme commun en apportant leur soutien à une candidature unique à la présidentielle.

Créée en juin dernier à l’issue de la retraite gouvernementale à Kingakati qui portait sur « L’évaluation de la situation politique au regard des échéances électorales », la plate-forme électorale Front commun pour le Congo (FCC) est aujourd’hui une réalité. La Charte de ce regroupement politique vient d'être signée à Kinshasa. Toutes les forces politiques et sociales affiliées à cette nouvelle coalition ont répondu présentes à la cérémonie de signature de ce document consacrant leur ... Lire la suite


Politique
Samedi 30 Juin 2018 - 17:00

Le président de la Chaîne a ouvertement critiqué le texte fédérateur de son obédience politique, signé le 23 juin, au cours d'une conférence de presse qu'il a animée le 30 juin, à Brazzaville.

Joseph Kignoumbi Kia Mboungoua, donnant la position de son parti face au mémorandum de l'opposition, a déclaré: « La Chaîne ne désapprouve pas la démarche entreprise par le groupe des partis de l’opposition signataires qui ont résolu de travailler ensemble pour parvenir, un jour, à une alternance politique démocratique ; mais condamne l’idée de signer un pacte majorité-opposition qui doit aboutir à un gouvernement d’union nationale qui ne se justifie pas », a-t-il relevé.

Par cet acte, a-t-il ajouté, les partis de l’opposition, signataires du mémorandum du 23 juin, se lancent dans la perspective de la mise en place d’une large majorité présidentielle à ... Lire la suite


Politique
Samedi 30 Juin 2018 - 12:30

Quarante-sept prélats catholiques ont, dans un message publié le 29 juin, tiré la sonnette d’alarme afin de sauver, pendant qu’il est encore temps, un processus électoral qui, selon eux, va droit à la dérive.   

Le cardinal Laurent Monsengwo Pasinya ainsi que les archevêques et évêques membres de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cénco) ont, à l'issue de leur 55e assemblée plénière tenue à Kinshasa, du 25 au 29 juin, adressé un message pathétique au peuple congolais intitulé « Sauvons le processus électoral ».  Pendant quatre jours, ces princes de l'Église ont fait le tour d’horizon de la situation politique du pays et décelé les failles qui plombent le processus électoral en cours. Ils en ont émis quelques signaux inquiétants qui trahissent les incertitudes dans lesquelles ploie le pays actuellement.   

À six mois de la tenue des ... Lire la suite


Politique
Samedi 30 Juin 2018 - 12:15

Le président de la République s'est adressé à ses compatriotes, le 29 juin, à l'occasion de de la célébration du cinquante-huitième anniversaire de l’accession du pays à la souveraineté nationale et internationale.

Ne dérogeant pas à la règle qui veut qu’il s’exprime à chaque célébration de la fête de l’indépendance du pays, Joseph Kabila s’est adressé, la veille du 30 juin, à la nation. Dans un message laconique lu sur les antennes de la "RTNC", le président de la République a fait appel au sens patriotique des Congolais, à l’heure où des projets de déstabilisation de leur pays sont en train d’être concoctés à l’extérieur et en dehors d’eux. C’est aux Congolais, a-t-il dit, à qui revient le droit de décider du sort et de l'avenir de leur pays et nulle part que sur le sol congolais. « (…) C’est bien vous les souverains et ... Lire la suite

Pages