Politique


Politique
Samedi 6 Janvier 2018 - 15:08

Un regain de tensions a été enregistré ces derniers jours dans le Kasai, région du centre de la République démocratique du Congo qui a connu des violences massives en 2016-2017, selon plusieurs sources.

Jeudi dernier, un policier a tué d'un coup de feu un homme à vélo qu'il aurait pris pour un milicien à Kananga, l'une des grandes villes du Kasaï, a indiqué le bourgmestre de la ville, Édouard Ntumba Buabua. Pourchassés par ses collègues qui ont également tiré, le policier se trouverait devant la justice militaire, selon le bourgmestre.

À Kananga toujours, un militaire se serait tué mercredi après avoir tiré sur une fille de douze ans, indique une source hospitalière. Mardi, trois miliciens présumés ont été tués dans des combats avec des militaires près de l'aéroport de Kananga qui a été fermé, ont rapporté des sources militaires et locales. Sept jeunes ... Lire la suite


Politique
Samedi 6 Janvier 2018 - 15:04

La porte-parole du Haut commissariat des Nations unies aux droits de l’homme a encouragé les autorités congolaises à dialoguer de manière constructive avec l’opposition.

« Dialogue ». Le mot a été lâché le  5 janvier, au siège du Conseil des droits de l'homme des Nations unies à Genève, où Elizabeth Liz Throssell tenait un point de presse au sujet des évènements survenus en RDC le 31 décembre 2017. La porte-parole du Haut commissariat de l’ONU aux droits de l’homme n’est pas allée par quatre chemins pour soutenir l’option d’un nouveau dialogue en RDC en proie à un cycle de violence sans précédent qui risque de mettre en mal tous les acquis jusque-là engrangés dans un processus électoral des plus laborieux. Elle s’est dite « alarmée » par la répression des manifestations des chrétiens catholiques, le 31 décembre, pour exiger ... Lire la suite


Politique
Samedi 6 Janvier 2018 - 14:00

Dans son discours tenant lieu de réponse au message des forces vives de la nation, le 6 janvier, à l’occasion de l’échange de vœux de Nouvel An, le président de la République a déploré le fait que les réseaux sociaux constituent actuellement un lieu de refuge du mensonge, devenant ainsi un réel danger en matière de communication.

Le constat du chef de l’Etat est inspiré par la mauvaise utilisation des réseaux sociaux par les Congolais. « L’expression pluraliste n’est ni synonyme d’anarchie et de désordre, ni une prime au non-respect des lois et règlements en vigueur. Bien au contraire, elle est l’alliée attentive des prérogatives régaliennes de l’Etat. Les deux armes dont dispose la démocratie dans ses râteliers, c’est le dialogue et la tolérance », a-t-il précisé.

Les manifestations politiques, a-t-il poursuivi, doivent être régulées et ... Lire la suite


Politique
Vendredi 5 Janvier 2018 - 11:12

Dans une interview exclusive accordée aux Dépêches de Brazzaville, le président du Conseil supérieur du centre (Cosup) et coordonnateur national de « Po na Ekolo, Samu na Bwala », Elvis Girel Tsalissan Okombi, a déclaré qu’il émet des réserves sur l’accord de paix signé le 23 décembre 2017, à Kinkala, entre le gouvernement et les représentants de Frédéric Bintsamou, alias pasteur Ntoumi, au motif que ce dernier est un récidiviste. Elvis Okombi a mis à profit cet entretien pour confirmer son soutien au président de la République, Denis Sassou N’Guesso.

Les Dépêches de Brazzaville (L.D.B.):  On n’entend plus parler du Conseil supérieur du centre. Que se passe-t-il ?

Elvis Girel Tsalissan Okombi (E.G.T.O.) : Depuis la fin du processus électoral, le Cosup n’a pas encore fait le point de ces scrutins. Cependant, nous comptons relancer les activités ... Lire la suite


Politique
Vendredi 5 Janvier 2018 - 11:09

Saluant l’accord signé le 23 décembre à Kinkala, entre le gouvernement et les représentants de Frédéric Bintsamou, l’ambassadrice de de la République centrafricaine au Congo, doyenne du corps diplomatique, Marie-Charlotte Fayanga, a exprimé le vœu de voir la paix revenir définitivement dans cette partie du pays.

La situation du Pool fait partie des sujets (au plan national) évoqués par la doyenne du corps diplomatique, lors de la présentation des vœux de Nouvel An 2018 au président de la République, Denis Sassou N’Guesso, le 4 janvier à Brazzaville. Selon la diplomate, les efforts significatifs et les intentions louables sont déployés par le gouvernement du Congo pour résoudre la situation d’insécurité dans ce département. « Un accord de la résolution de la situation du Pool a été conclu. Il a été salué par la communauté internationale et ... Lire la suite


Politique
Samedi 6 Janvier 2018 - 13:46

Au lendemain de ses vœux à la presse, le président français a présenté ses vœux au corps diplomatique. Il a rappelé que 2017 a été une année de profond changement en France et que 2018 sera une année de poursuite, d'amplification et de ce qui a été entrepris aussi bien sur le plan national que sur le plan international.

Emmanuel Macron a salué l'action du pape François sur les migrants, son plaidoyer pour le climat et la planète. Il a aussi fait état de la volonté du retour de la France pour elle-même et pour porter sa voie à l'extérieur. Sur le plan international, la France jouera pleinement son rôle, a indiqué le président, qui a voulu, dès son accession à la magistrature suprême, que la diplomatie française trouve force, unité et cohérence.

Les quatre priorités de la ligne diplomatique française

Le chef de l'Etat a présenté les quatre priorités de ... Lire la suite


Politique
Jeudi 4 Janvier 2018 - 19:33

Pour le chef de l’Etat congolais qui s’adressait, le 4 janvier, aux ambassadeurs et chefs de missions diplomatiques accrédités dans son pays, lors des échanges de vœux de Nouvel An, ce serait l’occasion pour la communauté internationale « d’examiner les contours du terrorisme et proposer des réponses appropriées contre cette nébuleuse ». 

Répondant à la doyenne du corps diplomatique, Marie Charlotte Fayanga, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la Centrafrique, qui venait d’exposer sur divers sujets, parmi lesquels le terrorisme, le président Denis Sassou N’Guesso a rappelé la dimension transfrontalière de ce fléau : « Le monde est menacé par un fléau qui, après son implantation dans d’autres continents, étend désormais ses tentacules en Afrique, renforçant ainsi sa dimension planétaire », a-t-il  déclaré, estimant ... Lire la suite


Politique
Jeudi 4 Janvier 2018 - 15:35

Le chef de l’Etat congolais souhaite voir les Nations unies prendre l’initiative d’un sommet mondial sur le terrorisme. Ce serait, suggère-t-il, l’occasion d’examiner les contours et proposer des réponses appropriées contre cette nébuleuse. Denis Sassou N’Guesso s’exprimait à l’occasion de l’échange de vœux ce jeudi 4 janvier, au Palais du peuple, avec les ambassadeurs et chefs de missions diplomatiques.


Politique
Jeudi 4 Janvier 2018 - 18:58

Une résolution sur la RDC où des nouvelles manifestations viennent de faire de nouvelles victimes est attendue à l'issue de la réunion à huis clos prévue pour le 10 janvier, à Bruxelles.  

L’ancienne métropole est vivement préoccupée par la situation sociopolitique en République démocratique du Congo (RDC), au regard des violences ayant émaillé la marche des fidèles catholiques, le 31 décembre 2017, alors que ces derniers réclamaient l’application intégrale de l’accord de la Saint-Sylvestre. À la Chambre des représentants belge, le dossier de la RDC est au menu des discussions. Les députés belges veulent voir clair sur l’évolution politique de ce pays d’où proviennent des signaux inquiétants par rapport à son avenir immédiat. Une réunion à huis clos est même envisagée à la Commission des affaires étrangères de cette chambre à Bruxelles, ... Lire la suite


Politique
Jeudi 4 Janvier 2018 - 18:52

Quatre ans après son assassinat dans une embuscade à Ngadi, sur la route Beni-Oicha par des hommes armés, les souvenirs du vaillant soldat restent encore vivaces dans les esprits, au Nord-Kivu et ailleurs sur le territoire national.    

-Le 2 janvier, des Congolais et précisément ceux du Nord-Kivu, se sont souvenu de Mamadou Ndala, ce vaillant officier des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) qui a perdu sa vie pour défendre la cause de ses frères et sœurs traqués sur leur propre sol par les rebelles ougandais de l’Allied democratic forces (ADF). Dans le territoire de Beni, au Nord-Kivu, où il devait prendre ses marques en tant que premier commandant de l'opération Sukola 1 visant à neutraliser ces forces négatives, les souvenirs du colonel (général à titre posthume) Mamadou Ndala sont encore vivaces. Jamais les habitants de Beni et ... Lire la suite

Pages