Politique


Politique
Jeudi 22 Novembre 2018 - 20:22

Les questions orales au gouvernement avec débat ont tourné, le 22 novembre, autour des sujets d’intérêt socioéconomique.

La reprise des activités des sociétés ECAir et STPU, la grêve qui se prolonge à l’Université Marien-Ngouabi, la relance attendue du trafic sur le CFCO ont constitué la toile de fond entre les députés et les membres du gouvernement conduits par le Premier ministre, Clément Mouamba.                           


Politique
Jeudi 22 Novembre 2018 - 18:40

Sylvain Masheke et Seth Kikuni évoquent notamment le déficit d’un large consensus autour des questions préalables, notamment l’usage de la machine à voter, le fichier électoral corrompu et les défis sécuritaires.

L’absence de consensus sur les questions essentielles liées au processus électoral, notamment la machine à voter et le fichier électoral corrompu, ne cesse d’obscurcir la suite des événements au point de jeter le doute sur certains esprits quant à la tenue effective des scrutins le 23 décembre. À un mois de ce grand rendez-vous historique, quelques voix s’élèvent déjà pour solliciter le report des scrutins estimant que les conditions pour des élections libres, transparentes, crédibles et apaisées ne sont pas réunies. Dans la classe politique, le vœu du report des scrutins est exprimé avec hésitations eu égard au chemin déjà parcouru par ... Lire la suite


Politique
Jeudi 22 Novembre 2018 - 18:15

La centrale électorale interdit aux candidats à divers scrutins de tenir notamment, en cette période de campagne, des propos injurieux ou diffamatoires, ou encore des propos susceptibles d’inciter au mépris envers les tiers, à la haine, au racisme, au tribalisme ou à tout autre fait prévu et réprimé par les lois de la République.

La RDC est déjà, depuis le 22 novembre, de plain-pied dans la campagne électorale censée se clôturer le 22 décembre, à la veille des élections. Le moment est tout indiqué pour la Centrale électorale de fixer les esprits par rapport aux dispositions légales devant soutenir cette période. C’est tout le sens à accorder au communiqué de presse publié par la Céni le 21 novembre, la veille du démarrage de la campagne électorale et signé par son rapporteur Jean Pierre Kalamba. Dans ce communiqué, la Céni donne quelques directives ... Lire la suite


Politique
Jeudi 22 Novembre 2018 - 16:30

Les nouveaux ambassadeurs de la République arabe d’Egypte, de la République d’Angola et de l’Union européenne (UE), ont été accrédités, le 22 novembre, en République du Congo.  Ils ont présenté leurs lettres de créances au président de la République, Denis Sassou N’Guesso.

 Hatem Kandil, nouvel ambassadeur d’Egypte est le premier à présenter les lettres de créances au chef de l’Etat par lesquelles il va désormais représenter son pays auprès de la République du Congo.

Le diplomate égyptien nourrit l’ambition de renforcer et de faire avancer les relations de coopération entre le Congo et son pays. « C’est un énorme plaisir et honneur d’être accrédité comme ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire auprès du Congo. Je vais faire tout ce qui est possible pour faire avancer les relations entre nos deux pays », a-t-il déclaré.

... Lire la suite


Politique
Jeudi 22 Novembre 2018 - 18:04

Des personnalités indépendantes, des membres des regroupements politiques et autres représentants des organisations et associations de la société civile ont adhéré officiellement au FCC, le 21 novembre,  à Kempesky Fleuve Congo Hôtel au cours d'une cérémonie solennelle de signature de la Charte constitutive du FCC .

 Parmi les nouveaux adhérents, l’on peut citer Roland Lumumba, fils de l'ancien Premier ministre Patrice-Emery Lumumba, les cadres du Rassop/Kasa-vubu, Jolie  Kenda et Nandy Angalikiama, membre de l'Acedes et du regroupement AAB. S'adressant aux nouveaux membres, le coordonnateur du Comité stratégique du Front Commun pour le Congo (FCC), le Pr Néhémie Mwilanya, a indiqué que leur adhésion montre qu'ils ont compris la vision du président Joseph Kabila. Il les a invités d'aller de ville en ville porter « l’évangile » du FCC qui consiste à ... Lire la suite


Politique
Jeudi 22 Novembre 2018 - 18:47

 L'organe a exhorté toutes les parties prenantes au processus électoral à travailler ensemble pour régler les problèmes d’intérêt commun.

 

Les membres du Conseil de sécurité des Nations unies ont insisté, le 21 novembre, sur la nécessité de dégager un consensus sur les points de divergence du processus électoral en cours en RDC, particulièrement sur les machines à voter.

Préoccupé par le déficit de confiance et les différends qui continuent à subsister entre les parties prenantes au processus électoral, le Conseil de sécurité de l’ONU les a tous encouragés à travailler ensemble pour régler les problèmes d’intérêt commun. « Sans plus de retard, travailler dans l’intérêt de la construction de la confiance et atteindre le plus grand consensus possible sur l’organisation technique des élections, notamment en ce qui concerne les machines à ... Lire la suite


Politique
Jeudi 22 Novembre 2018 - 18:00

À un mois des élections, l’ONU se dit préoccupée par le déficit de confiance et les différends qui subsistent encore entre les acteurs politiques et la Céni au sujet de la machine à voter et du fichier électoral.

La problématique de la machine à voter demeure encore entière. Les opposants particulièrement continuent à s’opposer à leur utilisation lors des élections du 23 décembre au motif que ce système de vote est anti constitutionnel en plus du fait qu’il ne rassure pas quant à la fiabilité des résultats. À trente jours des scrutins, aucun consensus n’est trouvé sur cette épineuse question, chaque camp préférant camper sur sa position.

Pour les membres du Conseil de Sécurité des Nations unies, il n’y a pas d’autre alternative que de forcer un consensus entre les parties prenantes au processus électoral de sorte à contourner le spectre de la ... Lire la suite


Politique
Mercredi 21 Novembre 2018 - 20:15

Le Conseil des ministres s’est réuni ce mercredi 21 novembre 2018, au Palais du Peuple, sous la très haute autorité de son Excellence, M. Denis Sassou N’Guesso, président de la République, chef de l’Etat, président du Conseil des ministres.

Sept affaires étaient inscrites à l’ordre du jour, à savoir :

  • Un projet de loi au titre du ministère de l’Intérieur et de la décentralisation
  • Un projet de décret et deux avant-projets de loi au titre du ministère de l’Enseignement technique et professionnel, de la formation qualifiante et de l’emploi ;
  • Trois projets de décret au titre du ministère des hydrocarbures.

« Poursuivre les réformes institutionnelles » et « préparer les jeunes à l’emploi par la formation qualifiante, conformément aux axes n°4 et n°6 de la marche vers le développement, allons plus loin ensemble, telles sont les préoccupations ... Lire la suite


Politique
Mercredi 21 Novembre 2018 - 18:15

Prélude à la tenue de cette réunion, prévue du 4 au 6 décembre prochain, le secrétaire général du Forum des parlementaires de la Conférence internationale sur la région des grands lacs (CIRGL), Onyango Kakoba, a signé, le 21 novembre, un protocole d’accord avec le président de l’Assemblée nationale, Isidore Mvouba, sur les questions organisationnelles.

Avant de parapher ce document avec le président de la chambre basse du parlement, Onyango Kakoba a d’abord conféré avec le président du Sénat, Pierre Ngolo, avec qui il a discuté du même sujet.

Le protocole d’accord signé avec le président de l’Assemblée nationale implique uniquement les questions d’ordre organisationnel et logistique pour garantir la bonne tenue de cette conférence dans la ville capitale, sur des questions de paix, de sécurité et de développement au niveau de la sous-région ... Lire la suite


Politique
Mercredi 21 Novembre 2018 - 16:55

Comme annoncé, le candidat commun de l'opposition issu de l’accord de Genève, l'irréductible Martin Fayulu, est arrivé le 21 novembre à Kinshasa en provenance de l’Europe, à la veille du démarrage de la campagne électorale.

La mobilisation était quasi totale dans les états-majors de différents partis et regroupements politiques affiliés à la coalition « Lamuka » soutenant la candidature à la présidentielle du président de l’Ecidé. Moïse Katumbi, Freddy Matungulu, Jean Pierre Bemba et Adolphe Muzito qui ont réitéré leur soutien à Martin Fayulu ont mobilisé leurs bases respectives afin que le retour au pays du candidat commun de l'opposition soit événementiel. Les drapeaux, banderoles et autres affiches d’Ensemble, du Nouvel Elan, du MLC, de la Dynamique de l’opposition, du MCR et d’autres regroupements politiques ont flotté  à l’aéroport ... Lire la suite

Pages