Ouganda : dix-huit millions d'électeurs votent pour un double scrutin

Jeudi 14 Janvier 2021 - 15:36

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Les Ougandais élisent leur président et les députés, ce 14 janvier. La présidentielle oppose une dizaine de candidats, dont le président sortant Yoweri Museveni et Bobi Wine, chanteur et député à l'ascension politique fulgurante.

La campagne électorale, particulièrement violente, émaillée d'arrestations, d'émeutes et de plusieurs dizaines de morts, s'est achevée le 12 janvier par la suspension jusqu'à nouvel ordre des réseaux sociaux et des services de messagerie dans tout le pays.

L'opposition, orpheline du vétéran Kizza Besigye, qui n'a pas souhaité concourir après quatre tentatives et autant de défaites face à Yoweri Museveni, candidat du Mouvement de résistance nationale (NRM), le parti au pouvoir. Toutefois, le duel qui semble s’imposer implique Yoweri Museveni et Bobi Wine.

Bobi Wine, est un chanteur célèbre élu député en 2017. Malgré son jeune âge, il s'est imposé au sein d'une opposition divisée comme le principal adversaire du président. Il est populaire au sein de la jeunesse, notamment urbaine, une population significative dans un pays où l'âge médian est inférieur à 16 ans.

Le dernier jour de la campagne, Bobi Wine ainsi que deux autres candidats, Patrick Amuriat et Mugisha Muntu, ont appelé les Ougandais à voter massivement et à « protéger leur vote » en surveillant le scrutin.

L'ambassadrice américaine en Ouganda, Natalie Brown, a annoncé mercredi que les Etats-Unis annulaient une mission d'observation prévue pour ce vote, la majorité de leurs observateurs s'étant vu refuser une accréditation par le gouvernement.

Yvette Reine Nzaba

Notification: 

Non