Société


Société
Mercredi 16 Novembre 2022 - 16:15

Le nombre des élèves autochtones inscrits à l'école primaire, dans le cadre de l’année scolaire 2022-2023, est passé  de 47 à 63 à Missama, dans département de la Lékoumou, et de 24 à 31 à Pointe-Noire. L’information a été donnée par Mesmin Oraire Oba, président du Cercle les actions sociales pour la prise en charge de la personne vulnérable (CAPV), lors d'un entretien avec "Les Dépêches de Brazzaville".

Dans le cadre des missions du CAPV qui a pour but de promouvoir et de protéger les peuples autochtones dans les domaines de l'éducation, de la santé et du développement, des kits scolaires ont été distribués aux élèves du village Missama, à 20 km de Sibiti, et à ceux du village Mongo. Cette activité a eu lieu en présence de la directrice interdépartementale de la Promotion des peuples autochtones à Pointe-Noire et au Kouilou, Marie-Noël ... Lire la suite


Société
Mercredi 16 Novembre 2022 - 17:45

La Fondation Denise-Nyakeru-Tshisekedi, en partenariat avec l'ONU-Femme et l'ambassade de Suède, a organisé dernièrement à l'Institut supérieur de commerce (ISC) de Kinshasa des retrouvailles d'échange avec les étudiants  sur le thème "Promouvoir la participation de la femme et l'égalité homme-femme dans les négociations multilatérales".

L’une des oratrices à la rencontre  à l’ISC, la ministre des Mines, Antoinette N’Samba Kalambayi, dans son exposé, a dressé l'état des lieux pas très reluisant de la participation de la femme et l'égalité homme-femme dans la vie publique, en général, et aux négociations multilatérales, en particulier.

Elle a, par la suite, démontré les facteurs qui sont à la base d'une participation timide de la femme pour enfin proposer des pistes de solution pour un accroissement qualitatif et quantitatif de la participation de la ... Lire la suite


Société
Mercredi 16 Novembre 2022 - 13:30

L’entrevue entre le ministre de l’Enseignement préscolaire, primaire, secondaire et de l’Alphabétisation, Jean Luc Mouthou, et le représentant du Partenariat mondial pour l’éducation, Ludovic Signarbieux, a porté, entre autres, sur l’expansion en quantité et en qualité des établissements du préscolaire.  

L’expansion du préscolaire fait partie des axes de la stratégie sectorielle de l’éducation. L’objectif étant d’élargir les possibilités d'accueil dans le cycle préscolaire, en particulier pour les enfants issus des milieux défavorisés et ruraux. « L’appui du Partenariat mondial de l’éducation aux axes spécifiques de la stratégie sectorielle concerne également l’expansion du préscolaire », a indiqué Ludovic Signarbieux, au sortir de l’échange avec le ministre Jean Luc Mouthou, le 15 novembre à Brazzaville. 

L’appui ... Lire la suite


Société
Mercredi 16 Novembre 2022 - 14:15

L'Ecole nationale d’administration et de magistrature (Enam) a célébré en différé, les 11 et 12 novembre à Pointe-Noire, le 40e anniversaire de sa création. Les journées de réflexion stratégique organisées à cette occasion, sous la direction d'Aimé Augustin Ebiou, président de l’Association des anciens élèves de l’Ecole nationale d’administration et de magistrature (Aenam), ont souhaité l'éclatement de cet établissement en trois entités sous la présidence de l'Université Denis-Sassou-N'Guesso.

Le communiqué final sanctionnant la fin des travaux préconise la création de l’Ecole nationale d’administration, l’Ecole nationale des régies financières et l’Ecole nationale des carrières judiciaires, tout en renforçant la coopération internationale. Selon les participants aux journées de réflexion, il est question de faire participer ... Lire la suite


Société
Mercredi 16 Novembre 2022 - 11:45

Le lancement de la campagne de sensibilisation au diabète sucré a eu lieu en début de semaine, à l'hôpital général Adolphe-Sicé de Pointe-Noire, par un dépistage gratuit en présence de Lambert Chakirou, directeur général dudit hôpital. 

"Eduquer pour protéger l'avenir" est le thème de la campagne de sensibilisation au diabète, initiée par le service de diabétologie de l'hôpital général Adolphe- Sicé (HGAS), prélude à la Journée mondiale du diabète qui, cette année, est célébrée sur le thème "L'accès aux soins du diabète"

Le diabète est l'une des plus grandes urgences sanitaires mondiales du XXIe siècle. Le Congo n'y est pas épargné. “A l'hôpital général Adolphe-Sicé, le diabète constitue la première cause d'admission. La charge de morbidité liée au diabète et ses complications est aggravée par la mauvaise observance du ... Lire la suite


Société
Mercredi 16 Novembre 2022 - 11:15

La présidente de l’association African women wake up (Awwup) axée sur la valorisation de la femme, Christna Sarah Adoua, a édifié les femmes sur leur autonomisation au cours d’une rencontre qui a eu lieu le week-end dernier dans le sixième arrondissement de Brazzaville, Talangaï.

A l’issue de sa rencontre avec les femmes, la présidente de l’association Awwup a fait savoir aux "Dépêches de Brazzaville" que contrairement aux anciennes prévisions, l’informalité n’a pas diminué avec le temps et augmente même dans de nombreux pays. Les économies informelles se caractérisent généralement par une incidence élevée de pauvreté et de graves déficits de travail décent.

Sans formalisation, le travail décent pour tous et l’équité dans la société resteront une illusion. Les femmes, a-t-elle expliqué, représentent une part disproportionnée des ... Lire la suite


Société
Mardi 15 Novembre 2022 - 17:00

Les leaders de la société civile congolaise prennent part, à Brazzaville, à un atelier sur les enjeux de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) ainsi que sur le rôle qu’ils doivent jouer dans le processus d’intégration régionale.  

L’atelier de sensibilisation des acteurs de la société civile congolaise aux enjeux de la CEEAC obéit à la nécessité de doter ces derniers de connaissances leur permettant de cerner les problématiques de l’intégration régionale, selon la ministre du Plan, de la Statistique et de l’Intégration régionale, Ingrid Olga Ghislaine Ebouka-Babackas, qui a ouvert les travaux dudit atelier, le 15 novembre à Brazzaville. « Cet atelier vous permettra d’aborder les problématiques d’intégration régionale, entre autres, la libre circulation des personnes, des biens et services, le marché commun, ... Lire la suite


Société
Mardi 15 Novembre 2022 - 16:16

Le ministre de la Santé et de la Population, Gilbert Mokoki, s’est plaint le 14 novembre à Brazzaville, du taux élevé de naissances prématurées au Congo qui s’élève à 16, 3%, recommandant ainsi l’adoption de l’approche mère kangourou pour endiguer ce phénomène.

Selon la déclaration faite par le ministre, à la faveur de la commémoration de la Journée mondiale de la prématurité, le Congo est le troisième pays au monde victime sur cent naissances vivantes. Un rapport de l’Observatoire national des décès maternels, néonatals et infantiles (Odomni 2021) indique que le taux de mortalité néonatale est à vingt décès pour mille naissances vivantes et représente 61% de la mortalité infanto-juvénile.

« Cet état de fait nous oblige à nous mobiliser tous sans exception pour réduire la prématurité et dans le cas échéant, créer des meilleures ... Lire la suite


Société
Mercredi 16 Novembre 2022 - 16:30

Engagé cette année dans la lutte contre le cancer du sein et celui du col de l'utérus, le collectif Wooaim a récemment organisé une conférence animée par le Pr Judith N’sondé Malanda, directrice du Programme national de lutte contre le cancer, et une marche de sensibilisation à ces maladies qui a permis de réunir des fonds qui serviront à la réalisation de la campagne gratuite de dépistage, ont confirmé, le 16 novembre, les membres de cette organisation.  

Les deux activités organisées par le collectif Wooiam (lire who i am, qui je suis en anglais),  dans le cadre d'«Octobre rose», un mois consacré à la campagne annuelle de communication (symbolisée par le ruban rose) destinée à sensibiliser les femmes au dépistage du cancer du sein (forme la plus répandue chez la femme), et à récolter des fonds pour la recherche ont eu lieu les 29 et 30 octobre ... Lire la suite


Société
Mardi 15 Novembre 2022 - 15:42

Dans une déclaration faite récemment à la suite de l’agression de la République démocratiquedu Congo (RDC) par le Rwanda à travers les rebelles du M23, le Cadre permanent de concertation de la femme congolaise (Cafco) lève la voix pour condamner le silence dont fait montre la communauté régionale et internationale.

 

 

Le Cafco exige au Conseil de sécurité la création d'un tribunal international pour la RDC afin de sanctionner le Rwanda. L'objectif est d'obtenir des sanctions contre ce pays et ses complices pour obtenir réparation en faveur des victimes de cette tragédie.

Tout en demandant à la communauté internationale de se saisir de ce dossier du Rwanda qui agresse la RDC et exploite illégalement ses richesses, le Cafco exige aussi à l’Union africaine la mise en application du pacte de non-agression et le retrait immédiat des forces rwandaises du sol ... Lire la suite

Pages