Brazzaville (Brazzaville)


Brazzaville (Brazzaville)
Mardi 3 Septembre 2013 - 11:15

Le statut et le règlement intérieur, dont les ressortissants de la République démocratique du Congo (RDC) vivant en République du Congo (RC) viennent de débattre, ont été remis à l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la RDC en RC, Christophe Muzungu, en fin de semaine dernière

La mission de rédiger ces textes organiques avait été confiée par Christophe Muzungu à une commission présidée par Basile Kobanga, secondé de Michel Kitékélé, premier vice-président ; Pierre Mameta, deuxième vice-président ; Paul Iyandza, secrétaire ; et Euphrasie Kimwesé, rapporteur. Au terme de cette première mission, la commission lui a officiellement remis les documents.

Les textes prévoient qu’une commission indépendante chargée d’organiser les élections sera créée. Mais avant tout, un code électoral déterminant le nombre des candidats et électeurs ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Lundi 2 Septembre 2013 - 19:15

À travers cette campagne nationale de vaccination du bétail contre les maladies prioritaires, le gouvernement congolais, avec l’appui financier du Fonds international pour le développement de l’agriculture (FIDA), vise à améliorer la sécurité sanitaire des animaux, dans le but de repeupler le cheptel

Cette 3e campagne nationale de vaccination du bétail a été lancée le 1er septembre à Kinkala, dans le département du Pool, par le ministre de l’Agriculture et de l’Élevage, Rigobert Maboundou. Elle intervient après les deux premières éditions lancées de façon alternative à Dolisie en 2011 et à Djambala en 2012.

Trois maladies dites prioritaires sont ciblées par cette campagne 2013, notamment la peste des petits ruminants, la péripneumonie contagieuse bovine et la maladie de Newcastle chez la volaille. Le vaccin concerne tous les animaux et toute la ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Lundi 2 Septembre 2013 - 19:15

Les avocats de la défense ont rejeté, le 2 septembre, la réclamation de paiement des dommages et intérêts à l’État. Au cours des débats, ils ont remis en cause la responsabilité civile de l’État congolais, constitué partie civile

« L’État est conscient que les munitions qui ont causé l’incendie lui appartiennent, pourquoi joue-t-il l’innocent. Il a gardé des charges explosives dans un quartier résidentiel sans s’inquiéter des conditions de stockage et même des risques qu’encouraient les populations environnantes. Il y a eu des dysfonctionnements. Cette constitution des parties civiles ne se justifie pas moralement », a déclaré maitre Léka. Et maitre Quenum d’ajouter : « Pourquoi utilise-t-il un blanchiment juridique et ignore sa culpabilité ? Pourtant, il anticipe avec les indemnisations des victimes. L’État doit purement et simplement ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Lundi 2 Septembre 2013 - 18:30

Le premier vice-président de l’Observatoire anti-corruption (OAC) et sénateur de la Cuvette, André Ikongo Logan, ainsi que cinq autres membres de cette structure, seraient impliqués dans une affaire de détournement des fonds destinés à la construction du siège de l’OAC

Au cours de la séance plénière tenue le 30 août au Palais des Congrès, les sénateurs ont rejeté la demande de la levée de son immunité parlementaire, lui permettant de se présenter à la justice. La démarche était conforme à la Constitution.

D’après les sources proches du dossier, ayant agi de cette manière, la chambre haute du Parlement congolais a compliqué la procédure judiciaire, déjà engagée, puisque le président de l’OAC, Joseph Mapakou, et les quatre membres sont placés en détention préventive à la maison d’arrêt centrale de Brazzaville. Les conséquences ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Lundi 2 Septembre 2013 - 18:24

Le Collectif des opérateurs économiques du Congo (Copéco) mécontent de la stagnation de leur situation, invite le ministère de l’Économie et des Finances à appliquer des conclusions arrêtées lors de leur rencontre, le 2 août à Brazzaville. Au nombre de ces engagements figurent la lenteur dans le traitement du relevé des conclusions, l’absence de programmation des dossiers du budget exercice 2012 ainsi que le manque de volonté dans la recherche d’une solution pour résoudre cette situation. « Nous avons eu plusieurs réunions avec le cabinet du ministre des Finances à l’issue desquelles il nous a donné l’assurance de payer la totalité de nos créances. Mais jusqu’à ce jour, rien n’a été payé et nous sommes en train de tendre vers la fin de l’année budgétaire. Ils sont en train de payer les dossiers de 2013 au lieu d'évacuer d'abord ceux de ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Lundi 2 Septembre 2013 - 17:00

Au cours de cette formation lancée le 2 septembre à la station piscicole domaniale de Djoumouna, dans le district de Goma Tstétsé, les participants assimileront de nouvelles notions dans la formulation des aliments pour poisson. L’objectif étant d’accroître la production aquacole en Afrique, en vue d’améliorer la sécurité alimentaire 

Pendant six jours, les 18 participants venus de 6 pays d’Afrique centrale, de la République démocratique du Congo et de Sao Tomé et Principe, seront formés au mode opératoire d’élaboration de rations alimentaires pour poissons et sa gestion dans l’élevage intensif des poissons d’aquaculture. La formation, initiée par le programme de la Commission européenne ACP Fish II, est animée, jusqu’au 7 septembre, par deux experts internationaux. Elle porte sur 5 modules essentiellement ciblés, à savoir : les matières ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Lundi 2 Septembre 2013 - 16:18

À la suite d’une table ronde ministérielle de la santé axée sur la responsabilité partagée et la solidarité régionale pour la lutte contre le VIH/sida en Afrique centrale, tenue le 1er septembre à Brazzaville, les ministres des États membres de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC) ont adopté après amendement les axes prioritaires du document soumis à leur appréciation

S’ajoutent à cela, le projet de budget de 13 millions de dollars du plan stratégique CEEAC au titre de l’exercice 2014-2018 et la déclaration des ministres de la Santé sur la responsabilité partagée et la solidarité régionale pour la lutte contre le VIH/sida.

Cette session s’est articulée autour de cinq grands axes. Le Conseil des ministres n’a validé que trois axes, n'omettant pas toutefois les deux autres axes. Sur le premier, basé sur la lutte contre ... Lire la suite

Pages