Politique


Politique
Mardi 6 Avril 2021 - 15:30

Le président de la République, son Excellence Félix-Antoine Tshisekedi, arrive ce mardi 6 avril à Nkamba, dans le Kongo central, pour célébrer, ensemble avec la communauté kimbanguiste, le centenaire de l'Eglise de Jésus-Christ sur la terre par son envoyé spécial Simon Kimbangu. 

Le programme de cette  journée de célébration prévoit, entre autres, un tête-à-tête entre le président de la République et le chef spirituel de l'Eglise kimbanguiste, papa Simon Kimbangu Kiangani. Cette journée du centenaire sera également marquée par deux autres temps forts, à savoir une liturgie au Grand Temple de Nkamba et une cérémonie inaugurale du musée Papa-Simon-Kimbangu.

L'ambiance est déjà festive sur le terrain comme en témoigne le décor planté dans toute la cité Nouvelle Jérusalem, une vitrine à la hauteur de l'événement. Outre la présence remarquée des ... Lire la suite


Politique
Lundi 5 Avril 2021 - 15:45

La chambre haute du Parlement a rejeté le 02 avril dernier la proposition de loi portant statut de l’artiste, du spectacle, des arts visuels, graphiques et plastiques, de la mode, de la publicité au motif de quelques incohérences constatées au niveau de la forme du rapport.

 Adoptée pourtant en première lecture à l’Assemblée nationale, la proposition de loi a présenté aux yeux de la plénière du Sénat quelques dysfonctionnements, d’où son renvoi à la Commission.

 La chambre haute a invité l’initiateur du projet, Léonidas Carrel Mottom Mamoni, deuxième questeur de l’Assemblée nationale et la Commission Education, Culture, Science, Information et Technologie, d’harmoniser le texte avant son retour à l’hémicycle pour examen et adoption.

Cette proposition de loi met en exergue le retard qu’accusent la plupart des législations nationales sur le statut ... Lire la suite


Politique
Lundi 5 Avril 2021 - 14:15

L’audience relative au contentieux de l’élection présidentielle des 17 et 21 mars derniers se déroule le 6 avril à Brazzaville, a annoncé un communiqué de la Cour constitutionnelle.

Le juge du contentieux électoral va, en effet, statuer sur trois recours dont deux aux fins d’annulation et de report du premier tour de l’élection du président de la République, déposés par le candidat Mathias Dzon et l’allié du feu candidat Guy Brice Parfait Kolelas, Jean-Jacques Serge Yhomby-Opango. Le troisième recours aux fins du report du premier tour du scrutin des 17 et 21 mars émane de Christian Mozoma.

Le président de la Cour constitutionnelle, Auguste Iloki, prévenait déjà après la réception des résultats provisoires qu’en cas d’irrégularités constatées dans les procès-verbaux, le juge du contentieux électoral appliquera la loi en annulant partiellement ... Lire la suite


Politique
Lundi 5 Avril 2021 - 15:00

Le bureau politique de l’Union des démocrates humanistes (UDH-Yuki) a, dans une déclaration rendue publique le 3 avril à Brazzaville, invité la Cour constitutionnelle à prononcer l’annulation des résultats provisoires de l’élection présidentielle des 17 et 21 mars 2021.

Pour cette formation politique, ce scrutin présidentiel a été émaillé "d'irrégularités et de dysfonctionnements" qui ont été soulignés dans la déclaration de son bureau politique du 29 mars dernier.

L'UDH-Yuki déplore le non dépouillement du vote des agents de la force publique le même jour du scrutin ; l’immixtion des autorités politico-administratives dans le déroulement du scrutin ; la publication "précipitée" des résultats provisoires par le ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation Raymond Zéphirin Mboulou.

 

 

 

 


Politique
Lundi 5 Avril 2021 - 14:45

Le Conseil supérieur de la liberté de communication (Cslc) se réjouit de la couverture médiatique de l'élection présidentielle en dépit de quelques flottements constatés. 

De l’avis de nombre de professionnels des médias et autres observateurs avertis, la couverture médiatique de la campagne électorale en vue du scrutin présidentiel du 21 mars 2021 a été en deçà des espérances, en termes d’équilibre informationnelle. On a reproché aux journalistes de n’avoir pas organisé des débats contradictoires dans les médias. L’on a dénoncé aussi un contenu informationnel déséquilibré mais au profit du candidat de la majorité. 

Le 2 avril à Brazzaville, lors d’un point de presse, le président du Conseil supérieur de la liberté de communication (Cslc), Philippe Mvouo, l’a reconnu. Mais, il estime que de manière globale, les journalistes ont abattu ... Lire la suite


Politique
Lundi 5 Avril 2021 - 13:46

Le président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, a reçu en audience, le 2 avril, à la Cité de l’Union africaine, Mme Emily Maltman, ambassadrice de la Grande Bretagne en République démocratique du Congo (RDC). 

L’échange entre les deux personnalités a tourné autour de l’appui que le Royaume Uni entend apporter à la RDC dans ses efforts visant à réduire les conflits armés dans sa partie est. C’est ce qu’a révélé à la presse, au sortir de l’audience, la diplomate britannique qui a également indiqué avoir abordé avec le chef de l’Etat la nature de la  collaboration qu’entend imprimer son pays avec l’Union africaine sous le leadership de Félix-Antoine Tshisekedi notamment sur les questions de changement climatique et économique d’après covid-19. « Nous allons continuer à collaborer sur ces questions et c’est important ... Lire la suite


Politique
Lundi 5 Avril 2021 - 14:15

Directeur national adjoint de campagne et porte-parole du candidat Denis Sassou N’Guesso à la présidentielle du 21 mars, Anatole Collinet Makosso évoque dans une interview exclusive aux Dépêches de Brazzaville la victoire du chef de l’Etat sortant avec un score sans appel de 88,57%, et rappelle les défis qui attendent l’élu les cinq prochaines années.

Décrivant avec une bonne dose de satisfaction le parcours de celui qui commande aux destinées du Congo depuis bientôt quatre décennies, Collinet Makosso trouve dans l’adhésion des Congolais au projet de société de Denis Sassou N’Guesso, « Ensemble, poursuivons la marche », le résultat de l’attachement à un dirigeant qui marque de son empreinte la transformation du Congo. Et apporte à ses concitoyens des réponses sur les plans sociologique, psychologique et politique. 

Que doivent attendre les ... Lire la suite


Politique
Lundi 5 Avril 2021 - 15:30

L’installation de Marcello Della Corte, consul honoraire de la République de Saint-Marin en République du Congo, a été faite le 1er avril par Alexandre Honoré Paka, préfet du département de Pointe-Noire, en présence de Martin Parfait Aimé Coussoud-Mavoungou, ministre de la Recherche scientifique et de l’Innovation technologique.

Depuis près de cinq ans, le Congo et la République de Saint-Marin se sont engagés à travailler ensemble dans divers domaines. Une collaboration ponctuée par les accords diplomatiques signés le 28 septembre 2018 au Palais des Nations unies à New York scellant la coopération Congo et Saint-Marin.

L’intronisation du consul honoraire de la République de Saint-Marin en République du Congo de Marcello Della Corte traduit la cordialité des relations entre les deux pays renforcée par cette représentation diplomatique qui a pour siège ... Lire la suite


Politique
Jeudi 1 Avril 2021 - 18:51

Le directeur du Centre hospitalier et universitaire (CHU) de Brazzaville, le Dr Denis Bernard Raiche, est revenu sur ses priorités à la tête du plus grand hôpital du Congo, dans une interview accordée à la presse. Le Canadien a beaucoup insisté sur les aspects environnementaux et le respect des conditions d’hygiène.

Les Dépêches de Brazzaville (LDB): Le CHU fait actuellement l’objet de beaucoup de critiques concernant les questions d’hygiène et d’environnement, que comptez-vous faire pour améliorer cette situation ?

Denis Bernard Raiche (D.B.R) : Je suis médecin, l’hygiène c’est ma première priorité. Depuis ma prise de fonctions, j’ai mis beaucoup d’énergies et d’argent pour l’amélioration de l’aspect sanitaire et de l’hygiène. Ceci parce qu’un hôpital doit être propre, accueillant. Il doit aussi empêcher la propagation des ... Lire la suite


Politique
Mercredi 31 Mars 2021 - 17:12

Le Front commun pour le Congo (FCC) n’est pas partie prenante dans les discussions actuelles censées aboutir à la formation du gouvernement tant attendu du Premier ministre Sama Lukonde. 

Rien n’a changé depuis la publication, le 25 mars, d’un communiqué de ce regroupement politique proche de Joseph Kabila dans lequel il prenait position en rapport avec le gouvernement en gestation. « Le FCC ne prendra part ni de près ni de loin au gouvernement, fruit des violations de la Constitution », pouvait-on lire dans ce communiqué signé par Raymond Tshibanda, président du comité de crise du FCC.

En conférence de presse dernièrement à Kinshasa, André-Alain Atundu, un des cadres de cette plate-forme politique, a réitéré cette position du FCC qui, visiblement, ne souffre d’aucune contestation en interne. Pour ce communicateur du FCC, « la proposition de participer au ... Lire la suite

Pages