Afrique-Monde


Afrique-Monde
Vendredi 27 Novembre 2020 - 13:53

Réélu dès le premier tour avec 57,87% des voix, le président Roch Marc Christian Kaboré se lance pour défi « la réconciliation nationale ».

Selon les résultats provisoires publiés le 26 novembre par la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), le président sortant Roch Marc Christian Kaboré s’est imposé dès le premier tour de la présidentielle, pour un second mandat. Eddie Komboïgo, du CDP, l’ancien parti au pouvoir, se place en deuxième position (15,48% des suffrages), et Zéphirin Diabré, l’actuel chef de file de l’opposition, n’arrive que troisième avec un peu plus de 12% des voix. Quant aux dix autres candidats, ils se partagent les 14% restants : Kadré Désiré Ouédraogo obtient 3,36%, Tahirou Barry 2,19%, l'ancien Premier ministre de la Transition Isaac Zida 1,52%...

Dès l'annonce de sa victoire, le président Kaboré a promis une ... Lire la suite


Afrique-Monde
Jeudi 26 Novembre 2020 - 17:30

Après une première réunion tenue à la mi-novembre à Tunis (Tunisie) qui a permis de trouver un accord sur des élections du 24 décembre 2021, et une autre à Tanger (Maroc), les négociations visant à désigner un exécutif unifié devant sortir le pays d’une décennie de conflit se trouvent dans l’impasse. Une situation qui a conduit certains Etats à menacer de sanctions les dirigeants libyens qui feraient obstacle à la mise en place d’institutions de transition.

A ce jour, les Libyens sont déjà parvenus à un consensus sur trois documents importants : la feuille de route, les prérogatives des autorités exécutives et les critères d’éligibilité de ces dernières, mais beaucoup reste à faire puisque les noms de ceux qui doivent composer le gouvernement ne sont pas connus. Il s’agit notamment de celui du Premier ministre et des trois membres du conseil ... Lire la suite


Afrique-Monde
Jeudi 26 Novembre 2020 - 17:45

Célébrée le 25 novembre de chaque année, la journée internationale de lutte contre les violences à l'égard des femmes offre l'occasion d'interpeller les pouvoirs publics et d'autres acteurs sur la nécessité de mettre un terme à cette situation déplorable.

« Financez, intervenez, prévenez et collectez », c'est le thème de l'édition 2020 de cette journée.

« Rien que l’année dernière, environ deux millions de femmes et de filles ont subi des violences sexuelles ou physiques de la part de leur partenaire. Et cette année, le nombre de cas dénoncés a explosé. Ce qui témoigne l’augmentation préoccupante de la violence domestique, de la cyber intimidation, du mariage d’enfants, du harcèlement sexuel et de violence sexuelle », a déclaré, la directrice exécutive d’ONU Femmes, Phumzile Mlambo-Ngcuka, exhortant les gouvernements à mettre sur pied une ... Lire la suite


Afrique-Monde
Jeudi 26 Novembre 2020 - 14:04

Occasionnée par les abus à l’impôt sur les multinationales, l'évasion fiscale fait perdre à l'Afrique 23,2 milliards de dollars chaque année, selon un premier rapport sur la justice fiscale dans le monde, publié le 20 novembre dernier.

Les multinationales présentes en Afrique sont désignées par un réseau d’ONG comme étant la cause d’une évasion fiscale qui s’élève à 23,2 milliards de dollars par an, en termes de pertes d’impôts.

Selon l’étude qui a mobilisé plusieurs organisations (Tax justice network, Global alliance for tax justice et Public services international), si on y ajoute les 2,53 milliards de dollars d'évasion fiscale d’ultra fortunés d'Afrique, le continent africain perd au total 25,7 milliards de dollars chaque année.

En pleine Covid-19, souligne le rapport, cet argent aurait permis à l'Afrique de financer, sans aucun recours à des ... Lire la suite


Afrique-Monde
Jeudi 26 Novembre 2020 - 11:21

Les communautés internationales et organisations humanitaires tirent la sonnette d'alarme sur la crise humanitaire en gestation dans le Tigré.

Dans un communiqué, le CICR s'alarme de « l'escalade des hostilités dans la province du Tigré et le nord de l'Ethiopie qui cause d'énormes souffrances et risque de dégénérer en une crise humanitaire de grande ampleur ». Le comité fait état d'énormes besoins en fournitures médicales et d'aide humanitaire. Des milliers de personnes se sont réfugiées au Soudan, en quête de sécurité, et d'autres font partie des déplacés à l'intérieur de l'Ethiopie.

La perspective d’un assaut militaire contre Mekele, la capitale du Tigré, inquiète la communauté internationale et la cheffe du Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme, Michelle Bachelet. Cette dernière fait état « d’une forte accumulation de chars et ... Lire la suite


Afrique-Monde
Jeudi 26 Novembre 2020 - 19:22

Le chef de l’Etat congolais se déplace à Libreville, ce vendredi 27 novembre, pour prendre part à la 18è session de la Commission économique des Etats de l’Afrique centrale-CEEAC-, et être investi dans ses fonctions de président en exercice de l’Organisation. Ce nouveau mandat, après les trois premiers exercés avec la même volonté de réussir, se déroulera dans un contexte marqué par la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19.

La CEEAC qui s’est engagée dans un programme ambitieux de réformes pour s’adapter aux évolutions du moment a l’obligation de résultat. Elle devra pour cela briser le tabou du repli sur soi qui caractérise ses Etats membres, s’appuyer sur les énormes potentialités de la sous-région, la jeunesse de sa population et la détermination de ses dirigeants.  


Afrique-Monde
Jeudi 26 Novembre 2020 - 15:30

Le mandat du président congolais, Denis Sassou N'Guesso, qui commence à la faveur de la 18è session de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale-CEEAC-, qui se tient à Libreville, au Gabon, ce 27 novembre, s'inscrit dans le cadre de la mise en oeuvre des réformes actées lors du précédent sommet en juillet dernier. 

Onze pays*, un espace géographique vaste de 6 667 047 km2, 187 millions de bouches à nourrir, la CEEAC est une mosaïque des peuples et des cultures dont les aspirations au développement sont partagées. Trente-sept ans après sa création, ces aspirations restent une constante pour les dirigeants de la sous-région mais la route vers l’intégration est longue.

Désigné par ses pairs lors de la 17è session de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement tenue par visioconférence, le 30 juillet dernier, le président de la ... Lire la suite


Afrique-Monde
Mercredi 25 Novembre 2020 - 14:37

La Banque africaine de développement (BAD) a procédé à la nomination de chefs de bureau pays pour la République centrafricaine, le Ghana, Madagascar, le Mali, la Sierra Leone, le Togo et l’Ouganda, à compter du 1er décembre 2020. Parmi les personnalités nommées figure l’Ivoirien Mamady Souaré.

Mamady Souaré est désigné pour occuper, à compter du 1er décembre le poste de chef de bureau de la République centrafricaine.

Il a rejoint la Banque africaine de développement en 2004, en tant qu'ingénieur principal des transports. Il occupe actuellement le poste de directeur de la division des opérations d'intégration régionale au sein du département du développement et de l'intégration régionale de la BAD.

Avant sa nomination au poste de chef de bureau pays en République centrafricaine, il était chef de la division des transports à la BAD dont la mission est la ... Lire la suite


Afrique-Monde
Mercredi 25 Novembre 2020 - 14:45

L’ancien président du Niger, Mamadou « Baba » Tandja, qui avait dirigé le pays de 1999 à 2010, est décédé le 24 novembre à Niamey à l’âge de 82 ans, selon un communiqué de la présidence de la République.

« Le président de la République et le gouvernement ont le regret de vous annoncer le décès de son excellence Tandja Mamadou, ancien président de la République du Niger, décès survenu ce jour 24 novembre à Niamey. Un deuil de trois jours sera observé sur toute l’étendue du territoire national », précise le texte.

Ancien militaire ayant participé au putsch contre le président Diori Hamani, au profit du général Seyni Kountché, Mamadou Tandja avait ensuite été ministre à plusieurs reprises avant d’être élu président de la République en 1999.

Renversé en 2010 par un putsch militaire, en voulant s’accrocher au pouvoir après les deux mandats ... Lire la suite


Afrique-Monde
Mercredi 25 Novembre 2020 - 11:30

En raison de l'épidémie du Coronavirus, la COP 26 qui devait se tenir à Glasgow, en Ecosse, a été reportée en 2021. Des événements alternatifs ont été organisés partout dans le monde pour maintenir la pression.

 

Les États, les Nations unies, les organisations de la société civile et les jeunes du monde entier ont organisé des événements alternatifs pour mettre le sujet climatique au premier plan et maintenir la pression pour les douze prochains mois.

L'enjeu est de taille. Les pays signataires devront relever leurs objectifs climatiques. La COP 26 sur le climat a finalement été reportée à l’automne prochain, en raison de la pandémie de Covid-19. Les pays du monde entier auront pour principale mission de relever leurs ambitions climatiques, conformément à l’accord de Paris. Certains ont décidé de ne pas attendre. A la surprise générale, la Chine s'est ... Lire la suite

Pages